Sélection

Kpop In Paris : la sélection d’albums K-pop de l’année

21 décembre 2023
Par KPOP in Paris
Kpop In Paris : la sélection d'albums K-pop de l'année
©DR

L’année 2023 a été particulièrement riche pour la Kpop puisqu’elle a marqué le retour de grands noms de l’industrie, mais aussi la montée de plus petits groupes. Une chose est sûre : la Kpop a fait une nouvelle fois couler de l’encre. L’équipe de Kpop in Paris vous propose de revenir sur quelques-unes de ses sorties favorites de l’année, le plus dur ayant été de choisir.

Aespa – My World 

Le coup de coeur de Rachel

Avec une tournée mondiale qui a connu un franc succès et quatre sorties mémorables, 2023 se termine sur les chapeaux de roue pour Aespa. Le groupe prodige de la SM Entertainment aura su faire parler de lui avec Hold On Tight, bande son du film Apple sur le jeu Tetris, ou encore Spicy, l’un des titres de l’été. 

My World, EP dont Spicy est le titre principal, est sans aucun doute l’une des meilleures sorties de l’année. Les six titres présentés permettent de mettre en valeur chaque membre tout en proposant des thèmes variés. Ainsi, I’m Unhappy, comme l’indique le titre, parle du fait d’être malheureux et de se sentir coincé dans un environnement et un état étranger. Bien sûr, les paroles sont reliées au lore d’aespa, faisant référence aux alter ego virtuels de Giselle, Karina, Ningning et Winter. 

Welcome To MY World, introduction de l’EP, est également le début officiel de Nævis, un personnage qui accompagne les quatre membres d’Aespa dans Kwangya, l’univers digital dans lequel le groupe évolue. Très appréciée par les fans, les MY, « Welcome To MY World » est comparable à des titres pop-rock d’artistes occidentaux (comme « Amnesia » de 5 Seconds Of Summer, par exemple), créant une sensation de familiarité et de nostalgie. 

Enhypen – Dark Blood

Le coup de coeur de Léa

Enhypen revient au centre de son concept vampirique avec ses sorties de 2023. Si Orange Blood, sorti en novembre, se voulait plein de soleil et de sonorités funk, c’est bien Dark Blood qui nous emmène le plus dans une saga romantique, épique et sombre pleine de monstres. Emmené par “Bite Me”, chanson on ne peut plus explicite sur les morsures et leurs connotations sensuelles, l’EP a marqué les esprits !

Entre une intro épique pleine d’envolées vocales Fate, des b-sides mémorables influencées par le pop-rock des années 2000 Sacrifice (eat me up), Chaconne, Karma et même une incursion dans le rnb Bills, cet EP reste tout de même très cohérent dans ses thèmes et ses productions. On ne peut que saluer la mise en valeur des capacités vocales des membres, mixées avec beaucoup moins d’artifices et de plus en plus organiques. Avis aux amateurs d’histoires de fantômes, de gothique et de visuels léchés : Dark Blood est fait pour vous !

Taemin – GUILTY 

Le coup de coeur de Mélanie

Après son retour tant attendu du service militaire, le maknae de SHINee, Taemin, a sorti son 4e EP, Guilty. Composé de 6 chansons de différents genres, le projet est venu parfaire cette fin d’année 2023 par sa sortie le 30 octobre dernier. Alors qu’il se veut plus mature et rétrospectif, Taemin revient sur sa carrière et ses succès. Avec Guilty, l’artiste dresse le portrait d’émotions complexes entre l’amour et la manipulation. Le titre met en évidence les dynamiques de pouvoir dans une relation toxique, mais aussi la lutte interne pour s’en sortir.  Le clip anxiogène et la chorégraphie corps à corps accompagnent parfaitement cette thématique sombre en y ajoutant une certaine profondeur artistique.

Les autres titres sont tout aussi captivants et addictifs, notamment notre préféré “She loves me she loves me not” à la mélodie mélancolique. Grâce au piano synthé, elle dépeint un réel sentiment d’étrangeté et de solitude. A l’inverse, The Rizzness possède une portée hip-hop avec des éléments électroniques pour une chanson plus originale. Not Over You est un excellent morceau alternatif pop qui retrace un moment difficile de rupture, alors que Night away est plus onirique et doux grâce à la guitare présente. Il décrit les moments heureux d’une relation, puisque tout n’est pas nécessairement douloureux. Enfin Blue est un message d’espoir. La couleur bleue étant la réalisation de certains rêves inachevés : Taemin aurait-il finalement réalisé ses rêves tout en ayant réussi à se libérer de certaines chaînes ?

Taemin n’a pas de mal à évoquer les différentes émotions qui viennent avec l’amour et la passion au sens large. Si on peut interpréter ces paroles et mélodies par le prisme de la relation amoureuse, il semble qu’on puisse tout à fait les voir sous l’angle de sa carrière ou ses amitiés, mais aussi de son rapport à soi-même.

LE SSERAFIM – Unforgiven

Le coup de coeur de Claire 

Après deux premiers mini-albums fracassants, LE SSERAFIM a fait son retour avec un premier album intitulé Unforgiven. Dans la lignée des précédents, ce titre respire la confiance en soi et l’assurance. 

L’organisation des chansons dans l’album n’a clairement pas été choisie au hasard. Il commence avec les versions 2023 de trois chansons de leurs débuts, puis viennent 3 chansons de Antifragile. Les nouveaux morceaux arrivent enfin, c’est Burn The Bridge qui ouvre le bal. 

Tout au long de l’album, les filles s’essayent à des styles très différents. Unforgiven prend un style Cowboy, tandis que Fire in the Belly a des sonorités latines. La dissemblance se ressent aussi dans le niveau de popularité des chansons, certaines sont devenues ultra écoutées grâce à TikTok notamment et d’autres sont surtout appréciées par les Fearnot (nom de leurs fans). Un résultat audacieux à l’image du groupe.

IVE – I’VE IVE

Le coup de coeur de Maël

Après des débuts plus que remarqués en décembre 2021, le groupe IVE revient avec son tout premier album studio I’ve Ive, composé de 11 nouvelles chansons qui reprennent parfaitement le concept chic du groupe. C’est aussi pour le plus grand plaisir des fans, que pour la première fois, on retrouve les membres du groupe à l’écriture des paroles de ces chansons.

L’organisation logique de l’album permet non seulement de transmettre des émotions, mais aussi de susciter une connexion profonde avec l’auditeur. Les deux premières chansons de l’album sont Blue Blood et I AM. Ce sont les titres qui mettent le mieux en lumière le concept chic, voire royal, qui va si bien au groupe. On enchaîne avec le titre Kitsch qui est beaucoup plus catchy et renouvelle bien la discographie. Puis on passe à Lips, Heroine et Mine qui sont des chansons qui changent beaucoup du style habituel du groupe. Elles traitent du premier amour, de la façon de déclarer sa flamme ou encore de la présence constante d’une personne dans ses pensées. Cependant Hypsnosis, qui suit, a une sonorité complètement différente mais très envoûtante. 

Ensuite les chansons Not Your Girl, Next Page et Cherish sont beaucoup plus enjouées et il est presque impossible de ne pas se mettre à danser en les écoutant. Pour clore l’album, la chanson Shine With Me est une chanson où les émotions nous submergent et qui termine parfaitement l’écoute du premier album d’IVE.

Tomorrow x Together – THE NAME CHAPTER : TEMPTATION

Le coup de cœur de Astrid

Pour cette année, le groupe TOMORROW X TOGETHER s’est imposé ! Avec de nouveaux genres, de nouveaux thèmes, mais aussi de nouvelles voix : des featurings qui lui ont permis d’atteindre un plus grand public, des records mais surtout l’ouverture vers le monde entier. Nous avons eu la chance d’observer son ascension, en découvrant une nouvelle phase de leur histoire, THE NAME CHAPTER. Si en octobre dernier, FREEFALL avait terminé l’année, c’est en janvier qu’ils ont débuté ce nouveau chapitre livré à la féerie, TEMPTATION.

Lorsque TXT rencontre Peter Pan, cela fait des étincelles : envoûtantes et déchirantes… Voici l’histoire éternelle de The Name Chapter: TEMPTATION, sûrement l’une des meilleures sorties de 2023. De rêve à cauchemar, de vie amère à magique, nos cinq artistes sont passés par l’hésitation et l’incertitude, en découvrant un nouveau poison – l’irrésistible Neverland, le monde imaginaire où le syndrome de Peter Pan règne. S’ouvrant sur la montée des rêves avec Devil by the Window qui les poussent directement vers un monde idyllique, ils décident de rester enfants dans “Sugar Rush Ride”, là où la vie est plus simple et plus belle. En passant par l’euphorie et la paresse dans Happy Fools, les doutes et les peines de la vie avec “Tinnitus” en tant que Génération Z, ils découvrent finalement le mensonge derrière cet univers, une véritable prison. Pour avancer, il faut tomber, et la chute de Farewell, Neverlanden est plus que douloureuse. L’heure de finalement dire adieu à Peter Pan est arrivée, nos garçons doivent à présent devenir grands et faire face à la réalité (ce qu’on voit d’ailleurs dans la suite FREEFALL).

Pour TXT, cette année a été riche en émotions et en découvertes. C’est un beau témoignage de la croissance de ces cinq artistes et du groupe, un chapitre honorable de leur parcours.

Purple Kiss – Cabin Fever 

Le coup de cœur de Marie

Plus tôt cette année, le groupe Purple Kiss a sorti son cinquième EP intitulé Cabin Fever. Ce titre tout comme le clip de la chanson Sweet Juice ont été inspirés par le célèbre film Shining, adaptation du roman éponyme de Stephen King. 

Comme presque tous les autres EP du groupe, Cabin Fever commence par une courte introduction qui permet à l’auditeur d’entrer dans l’univers musical de Purple Kiss. L’EP se poursuit par la chanson titre Sweet Juice, qui mélange douceur et une mélodie marquante. Tous les titres méritent d’être écoutés, cependant Autopilot se démarque grâce à son ambiance rétro et son rythme effréné. 

Comme le reste de la discographie du groupe, l’EP est très cohérent d’un point de vue musical et plusieurs des membres ont participé à l’écriture des paroles ainsi qu’à la composition des chansons. 

Agust D – D-Day

Le coup de coeur de Jeanne

Sept ans après son premier projet Agust D et trois ans après D-2, le rappeur Agust D (plus connu sous le nom de scène Suga au sein du groupe BTS) est venu en 2023 mettre le point final à sa trilogie avec D-Day. Si Agust D était un album sur le passé, revenant notamment sur les difficultés de son interprète avec l’anxiété et la dépression au début de sa carrière, D-2 était celui du présent, celui du succès à l’international et de la pression que cela implique. D-Day est assurément celui de l’avenir, un avenir plus radieux et plus libre. Le rappeur donne d’ailleurs le ton dès la première chanson de l’album en chantant “future’s gonna be okay, look at the mirror and i see no pain” (le futur ira bien, je regarde dans le miroir et je ne vois aucune douleur). 

Sans être nécessairement un album joyeux, conservant l’apreté à laquelle Agust D nous a habitués durant toute sa carrière en solo, D-Day est un album qui chante l’espoir et la guérison, parfaite conclusion à un cycle de sept ans où Agust D n’aura pas hésité à faire partager à celles et ceux qui l’écoutent les hauts et les bas de sa carrière. Entre critique sociétale dans Haegeum, traumatismes personnels dans Amygdala ou conseils aux jeunes artistes dans Snooze, Agust D montre l’éventail de sujets sur lesquels il est capable d’écrire et de rapper, prouvant à nouveau qu’il est un artiste complet, ayant produit en moins d’une décennie une œuvre d’une grande richesse. 

Cet album confirme la capacité de son interprète à rapper sur n’importe quelle instru, ainsi que son talent de lyriciste, prêt à faire preuve d’une authenticité et d’une vulnérabilité rare pour un artiste de ce calibre. Il a été suivi d’une tournée à guichets fermés en Asie et aux Etats-Unis, retraçant la carrière d’Agust D, comme pour fêter dignement la fin d’un cycle. Juste avant un départ d’un an et demi au service militaire, le rappeur nous offre avec D-Day une œuvre que l’on ne cessera certainement pas d’écouter et de décortiquer pendant son absence !

À lire aussi


Découvrez leur univers

Article rédigé par
KPOP in Paris
KPOP in Paris
première référence K-pop en France
Sélection de produits