Sélection

Notre sélection de documentaires pour célébrer la nature : changer le monde, c’est possible !

22 avril 2024
Par Lucie
Notre sélection de documentaires pour célébrer la nature : changer le monde, c’est possible !

Le 22 avril, c’est la journée de la Terre. L’occasion de prendre conscience de l’incroyable richesse de notre planète et de notre responsabilité envers elle. Pour cela, rien de mieux qu’une fine sélection de documentaires à la fois émouvants et éprouvants pour ouvrir nos esprits à la beauté et la fragilité du monde qui nous entoure…

Legacy, notre héritage de Yann Arthus-Bertrand

Legacy

Eveiller les consciences. Telle est l’ambition de Yann Arthus-Bertrand pour Legacy, son dernier documentaire. Dans le sillage de Home, le réalisateur livre un discours alarmiste sur la disparition de l’humanité et de la nature, toutes deux menacées par notre incapacité à changer. Mais Yann Arthus-Bertrand entend nous mobiliser par ses séquences vues du ciel, le message a le mérite d’être clair : si nous ne transformons pas nos modes de consommation en profondeur, alors ces paysages sublimés à la caméra n’existeront plus. A la fois lyrique et didactique, Legacy est un appel à préserver notre planète (au moins pour la beauté de nos yeux). Un projet filmique à redécouvrir sous forme papier puisque Legacy paraîtra bientôt dans nos librairies.

À partir de
15,17€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

L’Homme dauphin : Sur les traces de Jacques Mayol de Lefteris Charitos

L-Homme-dauphin-Sur-les-traces-de-Jacques-Mayol-DVD

L’Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol. Il a inspiré le personnage du célèbre film de Luc Besson, Le Grand Bleu. Premier homme à descendre en apnée à 100 mètres, Jacques Mayol est un être complexe mais un homme de passion, parfois destructrice pour l’entourage. Sa passion dévorante pour les dauphins et pour la mer en a fait un écologiste avant l’heure. Il a, comme Cousteau, fait évoluer notre rapport à ce grand bleu. Ce documentaire part sur les traces de cet homme qui a inspiré beaucoup de monde à travers sa vie et laissé son empreinte chez celles et ceux qui l’ont cotoyé. Fascinant que ce Jacques Mayol.

Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent

demain

Auréolé par un succès critique (César du meilleur documentaire en 2016) et public (plus d’un million de spectateurs en salle), le documentaire Demain a marqué les esprits, en France et au-delà, le film ayant été distribué dans plus de 25 pays. Il faut dire que la démarche de son duo de réalisateurs, Cyril Dion et Mélanie Laurent, avait de quoi séduire : sus aux lamentations, vive les solutions ! Ils nous entraînent ainsi avec eux à la rencontre de personnes qui réinventent l’éducation, l’économie, l’agriculture ou même l’énergie. En découle une réflexion boostée à l’optimisme sur le monde possible de demain. Loin du discours utopique, le film dessine le portrait d’un monde meilleur potentiel et possible pourvu que l’on s’en donne les moyens.

L’Empereur de Luc Jacquet

empereur

Passionné par l’Antarctique, le documentariste Luc Jacquet en a fait son sujet de prédilection et l’objet de projets toujours ambitieux et envoûtants. Et douze ans après sa Marche, le réalisateur retrouve L’Empereur. Toujours situé dans une colonie de manchots, Jacquet a choisi cette fois d’ « accrocher » sa caméra au destin d’un seul individu. Un Empereur de 40 ans dont il filme les péripéties quotidiennes avec toujours beaucoup de tendresse. Et à travers elles de nous questionner sur l’existence et notre place à la surface du globe. Servi par de sublimes images, le documentaire apparaît comme le véritable miroir de notre condition. L’amour du cinéaste pour cette région austère transparait à chaque séquence et rend d’autant plus viscéral notre attachement à ces animaux encore méconnus.

Avant le déluge de Fisher Stevens

avant le déluge

L’engagement de Leonardo DiCaprio pour l’environnement est bien connu du grand public. Fervent militant écologiste, il fait partie avec Al Gore, des personnalités américaines les plus actives dans le domaine. Tout comme l’ancien vice-président (avec Une vérité qui dérange), l’acteur-réalisateur propose avec Avant le déluge un documentaire alarmiste et engagé pour (r)éveiller les consciences au sujet bouillonnant du réchauffement climatique. Le film dresse un état des lieux inquiétant quant au sort de notre planète. À travers des exemples concrets et des portraits de populations directement concernées par ces changements catastrophiques, il donne à voir l’étendue des dégâts et nous incite à réfléchir, réagir et agir… avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

L’éveil de la permaculture d’Adrien Bellay

permaculture

La permaculture, qu’est-ce que c’est ? Découvrez le dans L’éveil de la permaculture, documentaire passionnant au fil duquel Adrien Bellay nous éclaire sur une autre façon d’envisager l’agriculture afin de contrecarrer le syndrome d’hyperconsommation de nos sociétés modernes et de préserver nos ressources naturelles. Pour endiguer cette spirale infernale, la permaculture offre une solution « naturelle » : mieux produire des aliments de qualité dans un environnement stable et vivant, sans le vider de ses ressources. Le film est un bel exemple d’alternative nécessaire pour un monde en perte de repères…

Voyage of Time : au fil de la vie de Terrence Malick

voyage of time

Terrence Malick trace un chemin qui n’appartient qu’à lui à travers une filmographie unique et sans concessions. Après des films de plus en plus éthérés, libérés des contraintes de la narration traditionnelle, le cinéaste américain propose un « documentaire » intitulé Voyage of Time – Au fil de la vie. Rythmé par la narration de Cate Blanchett, le film apparaît comme une invitation à la méditation, à la fois personnelle et cosmique (les fans du réalisateur retrouveront le ton des séquences « dinosaures » de Tree of Life), nous interrogeant sur notre place et le sens de notre existence au sein de l’univers. Tourné en IMAX, le film mêle séquences spectaculaires et mise en perspective philosophique pour un résultat… « Malickien » !

  

La sagesse de la pieuvre de Pippa Ehrlich et James Reed

la_sagesse_de_la_pieuvre

Paru en 2020 sur la plateforme de streaming Netflix, ce documentaire poignant met en scène Craig Foster. Ce dernier parcourt les fonds marins sud-africains et, peu à peu, se lie d’amitié avec une pieuvre. Une relation touchante, inattendue et créatrice d’émotions rares. Foster a débuté son exploration dans l’océan en 2010. Il met le pied à l’étrier un peu plus tard avec les deux réalisateurs cités précédemment. Il décide alors de se rendre tous les jours au plus près de cette pieuvre. Une familiarisation qui octroie au spectateur une meilleure connaissance du fonctionnement vital de cet animal plutôt intriguant. Sacré meilleur film documentaire aux Oscars en 2021, La Sagesse de la Pieuvre a fait l’unanimité dans l’opinion publique.

 

Vivant de Yann Arthus-Betrand

Vivant

Vivant, à nouveau réalisé par Yann Arthus-Bertrand, nous emmène dans une exploration minutieuse de la biodiversité à travers diverses régions françaises. Un voyage au sein d’une grande pyramide du vivant, allant de l’infiniment petit jusqu’aux grands prédateurs, des brins d’herbe aux arbres les plus majestueux. Le documentaire explore les liens entre chaque espèce et rappelle la place de l’humain parmi ce vaste ensemble. Une place que l’on a souvent tendance à oublier. Vivant est donc une sublime invitation à l’émerveillement et à l’initiative.

Paradis d’Alexander Abaturov

Paradis

Ce documentaire, réalisé par Alexander Abaturov, revient sur les terribles incendies ayant ravagé 19 millions d’hectares dans le nord-est de la Sibérie au cours de l’été 2021. Nous sommes plongés dans le cataclysme, au cœur du village de Shologon. Abandonnés par les autorités et le gouvernement, les habitants sont livrés à eux-mêmes et doivent lutter contre les flammes. Paradis est un récit déchirant et immersif, qui nous place une fois de plus face aux conséquences du réchauffement climatique sous ses formes les plus directes.

À partir de
26€
Voir sur Fnac.com

Notre planète (in)habitable de Christophe Cousin

Notre Planète Inhabitable

Le réalisateur Christophe Cousin nous met ici en face de toutes les vaines décisions des dirigeants du monde, qui nous conduisent lentement à un véritable effondrement écologique. Avec des interviews de onze experts climatiques, nous sommes guidés à travers un constat alarmant sur l’état de notre planète. Un documentaire aussi édifiant que terrifiant, car l’ensemble du récit nous montre combien les soi-disant efforts déployés par les différentes forces politiques ne sont que de belles paroles. D’une grande justesse et minutieusement réalisé, Notre planète (In)habitable saura captiver et alerter toute personne sensée.

À lire aussi

Article rédigé par
Lucie
Lucie
rédactrice cinéma sur Fnac.com
Sélection de produits