Critique

Adrénaline, le nouvel album de Hervé, inspiré et inspirant…

31 mai 2024
Par Christophe Augros
Adrénaline, le nouvel album de Hervé, inspiré et inspirant…

À 33 ans, Hervé, chanteur, auteur-compositeur et producteur autodidacte, navigue entre plusieurs styles musicaux, entre diverses influences. Sa sensibilité musicale se révèle d’abord au piano, instrument mélodique. Ça tombe bien, les mélodies et les textes sont son point fort. Découverte d’un nouvel album stimulant !

Bretagne, Yvelines, Angleterre… Hervé, un artiste sous influences 

Depuis ses débuts, il a touché au hip-hop et à l’électronique. Un peu normal lorsqu’on vient des Yvelines. Un peu cliché ? Peut-être. Mais les Yvelines, c’est le département de AIR, celui où le film La Haine fut en partie tourné. Et Hervé vient de là. Voilà pourquoi ses premières demos sont destinées à des rappeurs parisiens. Ensuite, il découvre la culture électronique, pas si éloignée que ça du hip-hop. Il va s’en servir dans ses compositions avec son groupe Postaal. La soul tient aussi une grande place dans sa vie. Dans cette marmite, l’artiste va trouver l’inspiration pour accoucher d’un style bien à lui, issu d’ingrédients divers et d’influences variées, comme celles de ses origines bretonnes. On citera notamment Alain Bashung, très présent sur le nouvel album, notamment sur le titre Rien De Personnel.  

Adrénaline, l’album qui remonte le moral 

Après trois albums, la structure semble devenir solide et Adrénaline gagne indéniablement en subtilité. De la pop, un brin de new-wave à la Cure, de la mélodie, un véritable art poétique… Ces 10 chansons ne laissent pas indifférent. Intégralement enregistré en Angleterre, l’album marque également un retour au rock et à la pop de la fin des années 70’s / début 80’s. Les guitare acoustiques et électriques sont omniprésentes. Peu de machines à l’exception d’un flirt avec la drum & bass anglaise sur l’intro d’Odeur. Classsh transporte vers la new-wave new-yorkaise des 80’s, celle qui flirtait avec le disco. Idem pour Moins Une pour laquelle la new-wave britannique de la même époque semble également avoir inspiré l’artiste. Le morceau Comme tout le Monde ramène, quant à lui, à ces heures lointaines quand TéléphoneJean-Patrick Capdevielle ou Alain Bashung s’installaient dans une popularité durable. 

29,99€
40,04€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Sous des airs parfois nostalgiques, l’album atteint le but fixé par son titre : il stimule, remonte le moral et donne de la force dans un environnement stressant. Il prouve également à quel point éclectisme et curiosité sont une force pour un artiste. Hervé offre un album différent des précédents et c’est tant mieux ! 

Un artiste au style inimitable 

Hervé ne chante pas vraiment. Il s’exprime parfois à demi-voix, souvent en susurrant un secret ou deux au creux de votre oreille. L’artiste a transformé ce qui pourrait être une faiblesse en un point fort. Son public n’est pas à la recherche d’un virtuose vocal mais plutôt en demande d’une complicité, d’un rapprochement. De fait, Hervé l’a déjà trouvé et il le travaille avec talent et tact. Ici, l’important se situe du côté du texte, des ambiances, du style. Johnny Hallyday ne s’y était pas trompé en choisissant un de ses textes. Son style et sa musique touchent plusieurs générations directement droit au cœur. C’est la marque des grands. Y a rien de personnel… mais le lien entre Hervé et son public devient très personnel, justement. Adrénaline est un bel album, Rien De Personnel placé en fin de liste en est le point culminant. Un monsieur à suivre de près. 

Information : Une erreur de fabrication sur le CD d’Adrénaline a eu lieu. En attendant son arrivée, dans le courant de la semaine prochaine, vous pouvez d’ores et déjà écouter le vinyle.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par HERVÉ (@hervemusique)

À lire aussi

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Christophe Augros
Christophe Augros
Disquaire à Fnac Chambéry
Sélection de produits