Décryptage

Berserk and the Band of the Hawk : un manga mythique en jeu vidéo

28 février 2017
Par Dimitri
Berserk and the Band of the Hawk : un manga mythique en jeu vidéo

Adapté d’un manga ultra-populaire, Berserk and the Band of the Hawk est un jeu d’action brut de décoffrage qui plonge le joueur dans une modélisation réussie de l’univers créé par Kentaro Miura. Pour autant, Berserk and the Band of the Hawk serait-il réservé aux seuls fans hardcore du manga ?

Berserk and the Band of the Hawk : du manga au jeu vidéoBerserk

Apparu en 1989, le manga Berserk a rapidement connu le succès. À ce jour, seuls 38 tomes sont parus (37 en France chez Glénat), Kentaro Miura – son créateur – apportant un soin tout particulier à chacune de ses planches. Depuis 1997, la saga est soutenue par des animes et des films d’animation qui font avancer l’histoire. Destiné à un public mature, Berserk suit les aventures du mercenaire Guts, armé d’une épée disproportionnée  et de ses camarades de la Troupe du Faucon menée par le mystérieux et fascinant Griffith. Le tout dans une ambiance médiévale fantastique qui n’est pas sans rappeler un croisement entre Game of Thrones et la guerre de Cent Ans.

Une adaptation fidèle au manga Berserk

L’éditeur Koei Tecmo prenait un risque en adaptant un manga adulé par les fans. Mais Omega Force a accompli sa mission plutôt correctement : Berserk and the Band of the Hawk retrace fidèlement les 30 premiers tomes, et propose aux néophytes une partie introductive riche en cinématiques CGI et en extraits du film d’animation sorti en 2012. Il était logique que cette première incursion de Berserk dans le jeu vidéo prenne la forme d’un Musô – un genre mêlant hack’n slash et beat them all, souvent incarné en Occident par la série phare de Koei, Dynasty Warriors. L’univers vaste et la violence sauvage des combats rendent plus que jamais hommage au matériau d’origine.

Berserk-gameplay

Berserk and the Band of the Hawk : un gameplay aux petits oignons

Berserk and the Band of the Hawk propose au joueur de choisir parmi 8 personnages, chacun possédant sa propre palette de coups évolutive. À cela, il faut ajouter deux jauges de coups spéciaux ainsi que des transformations redoutables, accessibles pour certains protagonistes seulement. On évolue dans des environnements variés en taillant son chemin parmi les nombreux ennemis, jusqu’aux boss de fins de niveaux aussi monstrueux que gigantesques. Reconnaissons tout de même que les décors auraient gagné à être plus détaillés et moins vides. Techniquement, cette adaptation accuse un sévère retard au niveau des graphismes qui peut surprendre par rapport aux derniers titres sortant sur PS4 notamment.

Omega Force a, cela dit, particulièrement soigné le gameplay, variant les coups en fonction des protagonistes et donnant la possibilité de forger des accessoires pour en améliorer les compétences.

Berserk and the Band of the Hawk, accessible à tous !

La qualité du mode « Histoire », la violence des affrontements (les ennemis hurlent de douleur et le sang gicle à l’écran) et la modélisation réussie des personnages sont autant d’arguments destinés à contenter les fans du manga. Les autres ne seront pas en reste, tant l’univers a été travaillé sur bien des points, offrant une expérience de jeu fluide – pas de bugs ni de ralentissements majeurs malgré la profusion d’antagonistes à l’image. Les différents niveaux de difficulté, le mode « Éclipse » et la centaine de quêtes annexes devraient tenir les joueurs en haleine durant de longues heures, même s’il manque à ce jour un mode multijoueur – en attendant un éventuel DLC. Berserk and the Band of the Hawk offre donc un bon défouloir pour tous !

Retrouvez les aventures de Guts dans le manga Berserk.

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Dimitri
Dimitri
Expert jeux vidéo sur tous les supports consoles et PC
Sélection de produits