Décryptage

Hockey sur glace vs hockey sur gazon : le match !

09 février 2017
Par Paul
Hockey sur glace vs hockey sur gazon : le match !
©DR

Comptant parmi les disciplines sportives les plus anciennes au monde, le hockey serait pratiqué depuis plusieurs millénaires sous de multiples formes. Au siècle dernier, c’est le hockey sur glace qui est la figure de proue des « sports à crosse ». Une discipline star en Amérique du Nord, qui s’est nettement émancipée du hockey sur gazon. Mais sont-elles si différentes ?

Hockey sur glace : le show sur la patinoire !

Si le concept rappelle le football, le hockey sur glace possède plusieurs particularités : l’aire de jeu (une patinoire) avec ses bords arrondis, l’usage de crosses et d’un palet, des cages riquiqui (1,83 m), le format (trois tiers-temps) et la possibilité pour les douze acteurs de poursuivre le jeu derrière ces dernières ! Crée en 1855, le hockey sur glace est le sport roi au Canada, berceau de la discipline avec ses franchises qui participent à la célèbre NHL, le meilleur championnat du monde. USA et Canada se disputent en effet la domination mondiale avec la Russie. Un match de hockey sur glace met aux prises deux équipes de six hockeyeurs (dont un gardien de but).

Hockey Glace

Hockey sur gazon : si proche du football

Sport historiquement très pratiqué par les Anglo-Saxons – à l’origine de sa version moderne en 1870 -, le hockey sur gazon était déjà joué plus de 2000 ans avant J.C., en Egypte antique. Discipline olympique depuis 1920, ce sport possède ses bastions en Inde, en Australie, en Argentine ainsi qu’en Belgique et aux Pays-Bas, la nation majeure. Le format est très proche du football, et pas seulement pour le gazon : les dimensions du terrain, l’opposition entre deux équipes de onze joueurs (dont un gardien) et la partition en deux mi-temps. Ici, pas de patins ni de palet, mais bel et bien des crosses et une balle en plastique.

Hockey sur gazon


Dextérité ou endurance ?

Le hockey sur glace propose une dimension de combat bien supérieure : les contacts et chocs physiques sont autorisés, voire même encouragés dans certaines ligues ! Une brutalité qui explique une grande différence d’équipement, les pratiquants sur glace étant recouverts de protections. Sans compter que le hockey sur glace réclame une grande maitrise de la glisse ! Le hockey sur gazon requiert lui une endurance physique supérieure du fait des dimensions du terrain. Ainsi qu’une plus grande rigueur tactique, compte tenu du plus grand nombre d’acteurs sur l’aire de jeu. Autre différence : il est possible de s’appuyer sur les parois de la patinoire et de passer derrière les buts en hockey sur glace. Les limites du terrain sont à ce titre, plus traditionnelles en hockey sur gazon.

Patinoire


Le hockey dans tous ses états

Il existe d’autres pratiques du hockey, plus méconnues, mais pas moins spectaculaires :

– Le rink hockey se joue en salle, avec des patins à roues non alignées, ce qui le rapproche du hockey sur glace, sans les contacts  

– Le floorball, c’est le hockey en salle sans patins cette fois. Pas de crosse pour le gardien, ni de brutalité autorisée par le règlement…

– Le lacrosse se différencie avec ses crosses qui se rapprochent de raquettes, pour attraper la balle dans les airs. La dimension physique le rapproche du hockey sur glace, bien qu’il se pratique sur pelouse en extérieur.

Article rédigé par
Paul
Paul
rédacteur sport et loisirs sur Fnac.com