Actu

Il faut sauver le soldat Ryan : 3 bonnes raisons de revoir le film avec Tom Hanks pour les 80 ans du Débarquement

05 juin 2024
Par Robin Negre
“Il faut sauver le soldat Ryan”.
“Il faut sauver le soldat Ryan”. ©Paramount

À l’occasion des commémorations du D-Day, retour sur le film culte de Steven Spielberg, rediffusé dans plusieurs cinémas le jeudi 6 juin.

1 La première collaboration Tom Hanks avec Steven Spielberg

Avec Il faut sauver le soldat Ryan (1999), Tom Hanks et Steven Spielberg débutent une collaboration sur plusieurs décennies et s’intéressent particulièrement à la Seconde Guerre mondiale. Dans le film, l’acteur y est touchant de justesse et incarne avec force le capitaine John H. Miller, chargé de retrouver le soldat Ryan lors du Débarquement.

Les deux artistes, après cette première collaboration réussie, vont notamment se retrouver sur d’autres films de Spielberg — Arrête-moi si tu peux (2002), Le terminal (2004), Le pont des espions (2015), Pentagon Papers (2017) –, mais vont aussi produire ensemble trois séries plébiscitées liées à la Seconde Guerre mondiale : Frères d’armes, L’Enfer du Pacifique et la récente Masters of the Air.

2 Le devoir de mémoire

Il faut sauver le soldat Ryan, bien que prenant diverses libertés narratives et dramatiques, s’inspire d’une histoire vraie, celle des frères Niland, tués pendant la Seconde Guerre mondiale. Le film se base ainsi sur la politique du seul survivant, permettant de retirer un militaire du front s’il est le dernier survivant de sa fratrie ou de sa famille.

À partir de là, l’intrigue suit l’escouade formée pour trouver et rapatrier ce soldat Ryan et questionne le sacrifice autant que les nombreuses pertes humaines lors du conflit. En donnant un visage et un nom au Débarquement et à son film, Steven Spielberg touche à une émotion universelle, humanise une guerre sanglante et montre que derrière les casques et les matricules, chaque personne compte.

À partir de
89,32€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

3 L’impressionnante scène du Débarquement

C’est le point fort du film et l’une des scènes les plus marquantes de toute la filmographie de Steven Spielberg. Avant de se lancer à la recherche du soldat Ryan, les alliés débarquent sur la plage d’Omaha Beach et font face aux tirs ennemis. Entre sa violence graphique particulièrement représentée, l’horreur de la guerre et l’injustice, la scène du Débarquement est une prouesse technique incontestable. Avec plus d’un millier de figurants et 11 millions de dollars investis dans la séquence, cette dernière parvient à immerger le public au plus près de l’action.

Une scène vantée par les professionnels, les critiques et le public, qu’il sera possible de redécouvrir sur grand écran le 6 juin, à l’occasion de la ressortie en salles dans certains cinémas d’Il faut sauver le soldat Ryan.

À lire aussi

Article rédigé par