Actu

La moitié de la Gen Z française utilise l’IA au moins une fois par mois pour les études

25 avril 2024
Par Pierre Crochart
La moitié de la Gen Z française utilise l'IA au moins une fois par mois pour les études
©Ground Pictures/Shutterstock

Une nouvelle étude Diplomeo s’intéresse aux habitudes d’utilisation de l’intelligence artificielle par les moins de 25 ans.

Un baromètre dans le sillage de celui par Talan et l’Ifop publié la semaine dernière, qui dresse un premier bilan tout en courbes ascendantes de l’utilisation de l’intelligence artificielle par les Français. Il apparaît que, parmi eux, les 16-25 ans en sont les plus grands adeptes.

369€
399€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Des IA très populaires pour la Gen Z

Ce n’est pas vraiment une surprise : le taux d’utilisation des intelligences artificielles (que ce soit sur ordinateur ou sur smartphone) a bondi de 60% en un an. Rien de plus logique : l’IA fait les gros titres, partout, tout le temps, et les outils sont à la fois plus nombreux et plus facilement accessibles.

Les jeunes, réputés plus technophiles, sont bien les premiers intéressés par les intelligences artificielles et leur potentiel sur leur productivité et leur créativité. Un véritable écart générationnel : 70 % des 18-24 ans déclarent utiliser une IA générative, contre 47 % pour les 25-34 ans et 22 % pour les plus de 35 ans.

L’étude de Diplomeo va plus en profondeur et s’intéresse en particulier à l’utilisation de l’IA dans le cadre des études. Dans le panel de 560 jeunes de 16-25 ans interrogés par la plateforme d’orientation et de formation, 79 % déclarent utiliser l’IA : 55 % le font une fois par mois, 25 % toutes les semaines, et 21 % utilisent ce genre d’outil quotidiennement.

Diplomeo étude IA
©Diplomeo

Les usages de l’IA par les jeunes

Le chiffre d’utilisation quotidienne de l’IA par la Gen Z peut paraître étonnamment bas, à contre-courant des idées reçues ces derniers mois. D’ailleurs, il apparaît que ces mêmes jeunes adeptes des IA génératives les utilisent en particulier pour faciliter la réalisation de tâches rébarbatives ou pour accroître leur productivité. 61 % des sondés admettent créer du contenu pour leurs études par leur biais, 41 % pour apprendre de nouvelles choses, 23 % pour rédiger des emails et 10 % pour mieux gérer leur emploi du temps. Dans l’ensemble, 46 % des jeunes interrogés y trouver un intérêt en termes d’inspiration.

L’aide à l’orientation est également citée parmi les usages potentiels des IA par la Gen Z (à 28 %). Enfin, ils sont 35% à admettre les avoir déjà utilisées pour rédiger partiellement ou intégralement un devoir. Un chiffre qui est probablement amené à augmenter dans les années qui viennent. Le plus inquiétant étant que les lycéens semblent accorder une confiance plus inconditionnelle aux résultats générés par IA que les étudiants (45 % contre 25 %).

Diplomeo étude IA
©Diplomeo

Très instructive, l’étude dans sa totalité est à consulter sur le site de Diplomeo.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste