Actu

James Cameron : 3 séries qui ont bénéficié du génie du cinéaste

04 avril 2024
Par Quentin Lewis
Esquisse du portrait de Neytiri dans “Avatar”.
Esquisse du portrait de Neytiri dans “Avatar”. ©James Cameron/Cinémathèque française

La Cinémathèque française propose dès aujourd’hui et jusqu’au 5 janvier 2025 une exposition dédiée à l’art du cinéaste. L’occasion pour L’Éclaireur de se pencher sur un pan méconnu de sa filmographie.

On ne présente plus James Cameron. Le réalisateur chevronné compte dans sa filmographie certaines des plus grandes œuvres de science-fiction du 7e art (parmi lesquelles les deux premiers Terminator, Abyss ou encore Avatar). Il est l’un des réalisateurs qui ont enregistré les plus importants succès de l’histoire du cinéma (juste derrière Steven Spielberg) et trois de ses films caracolent en tête du box-office mondial. Véritable icône de la pop culture, James Cameron n’a pourtant pas seulement consacré son temps exclusivement au cinéma. Retour sur trois séries importantes du cinéaste.

3 True Lies

Comédie d’espionnage incontournable de la filmographie d’Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis, cette réalisation de Cameron de 1994 était basée sur une comédie française avec Thierry Lhermitte et Miou-Miou (La Totale !).

Il n’est donc pas surprenant qu’une série soit elle-même basée sur le film à succès. Intitulée True Lies également, celle-ci n’a eu droit qu’à une saison avant son annulation. Il faut toutefois noter à quel point cette adaptation tenait à cœur à Cameron, qui bataillait depuis plus de dix ans pour la mettre sur les rails.

2 Dark Angel

Toute personne ayant connu la Trilogie du samedi sur M6 se souvient de Dark Angel. Cette série de l’an 2000 avait révélé Jessica Alba bien avant ses rôles dans Sin City ou Los Angeles: Bad Girls. Située dans le futur encore lointain de l’année 2019, elle nous dépeignait un monde dystopique dans lequel l’actrice incarnait X5-452, une super soldate génétiquement modifiée qui tentait de vivre sa vie de jeune adulte bien loin de Manticore, l’organisation responsable des modifications dont elle avait été victime dans sa jeunesse.

Il faut se rappeler que l’implication de Cameron sur cette série dépasse celle du simple producteur. La chaîne Fox avait à l’époque fait toute sa promotion autour du fait que le pilote constituait les débuts de scénariste pour la télévision du cinéaste canadien. Le dernier chapitre de la série (séparé en deux épisodes) avait quant à lui été réalisé par Cameron lui-même.

1 L’Histoire de la SF par James Cameron

La création la plus intéressante de ce classement n’est étonnamment pas une œuvre de fiction, mais un documentaire. Disponible sur le service Explore via Prime Video, cette série en six épisodes permet au réalisateur d’examiner diverses thématiques incontournables du genre de la science-fiction (parmi lesquelles les aliens, le voyage dans le temps ou encore les machines intelligentes).

Pour ce faire, le réalisateur s’entretient avec de nombreux invités de marque tels que Steven Spielberg, George Lucas, Christopher Lloyd, Zoe Saldana, Guillermo del Toro ou encore Keanu Reeves. L’Histoire de la SF par James Cameron est autant un immanquable pour les fans du genre que pour les cinéphiles de toute sorte.

À partir de
29,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par