Actu

Apple accepte de supporter le standard RCS : la fin des bulles vertes sur iMessage ?

20 novembre 2023
Par Damien Fregoli
Apple accepte de supporter le standard RCS : la fin des bulles vertes sur iMessage ?
©sdx15 / Shutterstock.com

Incroyable mais vrai : Apple cède finalement sous l’intense campagne de lobbying menée, notamment, par Samsung et Google.

Cela aura pris des mois, mais Apple consent finalement à lâcher la bride sur sa messagerie iMessage. Le cœur du problème ? Le fait que seuls les messages échangés entre iPhone (ou autres appareils de la marque) soient enrichis et, surtout, chiffrés. Dans le cas d’une conversation avec le possesseur d’un smartphone Android, les conversations passent par ce bon vieux SMS. Mais plus pour très longtemps, nous apprend 9to5Mac.

À partir de
169,79€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Le support du RCS arrive en 2024

Pour résumer, le RCS (Rich Communicating Services) est l’équivalent ouvert du standard utilisé par Apple sur iMessage. Déjà en place depuis des années sur l’application Android Messages, elle permet aux utilisateurs et utilisatrices de se partager du texte de façon sécurisée, mais aussi des images, des gif, vidéos et bien d’autres choses devenues courantes. Le hic, c’est que jusqu’à présent Apple se refusait à adopter ce standard au prétexte que cela dévaluerait la qualité d’iMessage.

« L’année prochaine, nous prendrons en charge le profil RCS Universal, le standard actuellement publié par la GSM Association, déclare Jacqueline Roy, porte-parole d’Apple, dans un communiqué partagé à The Verge. « Nous croyons que le RCS Universal Profile offrira une meilleure interopérabilité comparée aux SMS et MMS. Cela fonctionnera conjointement à iMessage, qui continuera d’être la meilleure et la plus sécurisée des messageries pour les utilisateurs Apple. »

Un changement bienvenu, même si contraint par le récent Digital Markets Acts, qui obligera en février prochain aux entreprises considérées comme « contrôleuses d’accès » à être moins protectrices de certains services ayant valeur de monopole. Ceci étant dit, 9to5Mac précise bien que cela n’est en rien une manœuvre d’ouverture d’Apple vers d’autres plateformes de messagerie.

La fin des bulles vertes ?

C’en est presque devenu un mème aux États-Unis, et il s’avère qu’il a encore de beaux jours devant lui : malgré l’adoption du RCS et donc d’un standard de communication enrichi, plus proche de l’expérience native d’iMessage, Apple déclare que tous les messages qui ne sont pas échangés entre deux iPhone resteront verts.

« Tout le monde devrait avoir droit à une messagerie moderne et sécurisée sans avoir à se soucier de quel type de téléphone possède l’interlocuteur, s’est réjoui le vice-président des plateformes Google, Hiroshi Lockheimer sur X. « Je suis très heureux de voir Apple rejoindre notre effort conjoint autour du RCS avec la GSMA pour rendre le texting meilleur pour toutes et tous. »

Une annonce qui arrive quelques heures à peine après que Nothing, la marque de smartphones Android lancés par Carl Pei, a publié une application permettant justement d’échanger de façon sécurisée avec les utilisateurs d’iMessage.

À lire aussi

Article rédigé par
Damien Fregoli
Damien Fregoli
Journaliste
Pour aller plus loin