Actu

Que vaut le nouveau album de James Blunt, Who We Used To Be ?

30 octobre 2023
Par Robin Negre
James Blunt en 2011.
James Blunt en 2011. ©Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock

À 49 ans, le chanteur de You’re Beautiful propose 14 nouveaux titres dans son style le plus traditionnel, entre balade pop et chanson romantique.

Si James Blunt n’a plus la popularité qu’il avait au début des années 2000 lors de la sortie de Back To Bedlam (2004) (et les succès planétaires You’re Beautiful et No Bravery) ou All The Lost Souls (2007) — son album le plus abouti, probablement — il revient régulièrement proposer de nouveaux disques tout en s’essayant parfois à quelques expérimentations musicales.

Son nouvel album, Who We Used To Be, sorti le 28 octobre, ne révolutionne pas la formule mais pose tout de même un constat simple : c’est agréable de retomber sur la voix reconnaissable entre milles de James Blunt !

L’artiste est toujours meilleur en version acoustique.

Entre pop anecdotique et titre acoustique percutant

Who We Used To Be est basé sur une certaine nostalgie, ressentie par l’artiste, à l’approche de la cinquantaine. Il commence à l’écrire en septembre 2022, avec plus de 85 morceaux composés, avant de faire sa sélection finale. Lorsque le chanteur est le plus inspiré, l’album a une certaine gravité intéressante.

Effectivement, James Blunt n’est plus le même artiste qu’à ses débuts et le thème de la nostalgie se ressent dans quasiment chaque titre. En se confiant sur son passé, sur ses regrets, ou simplement en posant un constat sur ce qui est et aurait pu être, James Blunt touche une certaine universalité, avec un sens du rythme et des mots.

À partir de
15,01€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

Ses balades douces, autour d’amour manqué sont particulièrement efficaces. Who We Used To Be répond à la recette classique de James Blunt : il est à son meilleur quand il ne s’embarrasse pas d’effets superficiels. Quelques morceaux — trop ancrés pop — ne fonctionnent pas lors des premières écoutes (Some Kind of Beautiful notamment, ou même le premier single, Beside You, nettement meilleur dans sa version épurée). Quand l’artiste s’empare d’une simple guitare ou d’un piano, la force de l’acoustique et de la simplicité suffit : c’est le cas de Confetti and Roses, A Thousand Lives ou Glow (qui rappelle énormément ses débuts).

Dans l’ensemble, Who We Used To Be laisse une bonne impression : entre le retour aux sources et la maturité, l’album est plus marquant que ses précédentes tentatives.

Who We Used to Be de James Blunt, disponible depuis le 27 octobre 2023.

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin