Actu

Google Maps va afficher l’itinéraire le plus économe en carburant

07 octobre 2021
Par Thomas Estimbre

Plusieurs services de Google, dont Google Maps, vont accueillir de nouvelles fonctionnalités pour aider les utilisateurs à prendre des décisions plus écoresponsables. L’application GPS du géant américain sera notamment capable de proposer des itinéraires écologiques qui limitent la consommation de carburant.

Google veut proposer à ses utilisateurs de prendre des décisions plus écoresponsables. Le géant de Mountain View a décidé de s’appuyer sur les données de l’Agence internationale de l’énergie pour annoncer le déploiement de nouvelles fonctions dans ses services. Selon l’organisation internationale, le trafic routier est à l’origine de plus de 75 % des émissions de CO2 liées au transport et constitue l’une des principales sources de gaz à effet de serre dans le monde. Face à l’urgence climatique, la firme va doter Google Maps de trois nouvelles façons de se déplacer plus durablement et écologiquement.

 © Creative commons
© Creative commons

Rouler plus vert, nouvelle priorité de Google Maps

La célèbre application GPS va d’abord proposer des itinéraires plus écologiques. La nouveauté avait été annoncée plus tôt dans l’année et signifie que l’outil ne va plus se contenter d’afficher l’itinéraire le plus rapide. Google Maps va désormais afficher l’itinéraire le plus économe en carburant, s’il n’est pas déjà le plus rapide. Sur son site, l’entreprise californienne précise que ce trajet “optimise” la consommation de carburant et “permet d’économiser de l’essence”. Ces itinéraires écologiques sont déjà disponibles aux États-Unis sur Android et iOS, et il est prévu de les proposer en Europe dans le courant de l’année 2022. Selon Google, cette nouveauté “a le potentiel d’éviter plus d’un million de tonnes d’émissions de carbone par an, ce qui équivaut à retirer plus de 200 000 voitures de la circulation”. Il sera toujours possible de choisir l’itinéraire le plus rapide depuis les paramètres de l’application.

 © Capture d’écran/Google
© Capture d’écran/Google

Google n’oublie pas les cyclistes et les trottinettes en libre-service

Les cyclistes ne sont pas en reste et vont pouvoir accéder à un mode de “navigation allégée”. Cette nouvelle fonctionnalité donnera la possibilité aux cyclistes qui utilisent Maps d’accéder rapidement aux détails importants de leur itinéraire sans avoir besoin de garder l’écran de leur smartphone allumé ou d’utiliser la navigation étape par étape.

“D’un seul coup d’œil, vous pouvez suivre la progression de votre trajet, voir votre heure d’arrivée prévue (ETA) mise à jour en temps réel, et même connaître l’altitude de votre itinéraire afin de rester concentré sur ce qui compte le plus : la route”, précise le géant californien. Baptisée Lite Navigation, cette navigation simplifiée fera ses débuts sur Android et iOS dans les mois qui viennent.

 © Capture d’écran/Google
© Capture d’écran/Google

Enfin, Google Maps veut aussi aider à trouver plus facilement des services de vélos et de trottinettes partagés dans plus de 300 villes à travers le monde. La société indique avoir noué des partenariats avec des acteurs importants du secteur tels que Donkey Republic, Tier et Voi, ou encore Bird et Spin. Contrairement à Berlin, Paris ne fait pas partie des villes citées par Google.

Voyages, hôtels… De nouvelles fonctions pour sensibiliser à l’environnement

Il est à noter que d’autres services tels que Flights ou Shopping veulent également orienter les internautes vers des gestes écoresponsables. Responsable des relations institutionnelles et politiques publiques de Google France, Floriane Fay explique que Google Flights permettra de visualiser les émissions de CO2 par siège sur chaque vol. De plus, les recherches pour des hôtels afficheront des infos sur les actions adoptées par les établissements en matière de réduction des déchets ou d’économies d’eau. Enfin, l’onglet Shopping offrira la possibilité de n’afficher que les résultats selon des critères plus économiques et écoresponsables. Les véhicules hybrides et électriques sont concernés par ces nouveautés, qui doivent être proposées aux internautes “d’ici à 2022”.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin