Actu

Pioneer présente les enceintes multi-room MRX-3 et MRX-5

24 février 2017
Par Romain Challand

Pioneer présente deux nouvelles enceintes multi-room qui seront disponibles dès le mois de mars : les MRX-3 et MRX-5.

L’entreprise japonaise Pioneer, spécialiste de l’audio, présente aujourd’hui deux nouvelles enceintes Bluetooth multi-room : les MRX-3 et MRX-5. Grâce au protocole sans fil FireConnect 2, ces produits peuvent donc être utilisés indépendamment ou ensemble afin de diffuser la musique d’une seule ou plusieurs sources. Le constructeur explique que la grande majorité des sources audio peuvent être reproduites sur les enceintes MRX-3/MRX-5, notamment les disques vinyles, le contenu provenant de sources branchées en HDMI et les musiques en réseau.

pioneer mrx-5

Esthétiquement, on trouve à ces enceintes un petit air de Sonos Play 3, mélangé au look d’une vieille radio, mais sa connectique est bien moins chiche. Les MRX-3/MRX-5 intègrent le Chromecast, le Wi-Fi dual band 5 GHz/2,4 GHz, le Bluetooth (version 4.1+LE), et le contrôle est simplifiée grâce à des apps (iOS, Android, macOS, Windows…). L’application Spotify Connect pour smartphone, tablette et PC est également prise en charge, tandis que Deezer, TuneIn et TIDAL sont intégrées à l’application Pioneer Remote. Les morceaux sur votre téléphone, PC et serveur multimédia sont également pilotables depuis l’app.

pioneer mrx5 dos

Les deux modèles s’appuient sur un double woofer (77 mm) et un tweeter (26 mm), et le modèle MRX-5 se différencie du MRX-3 en incluant une batterie rechargeable lithium-ion pour un usage nomade. Les deux enceintes possèdent les mêmes dimensions (320 x 180 x 145 mm), sont alimentées de la même façon (100-240V, 50/60Hz), et seul le poids diverge avec 2,3 kg pour le modèle MRX-3 et 2,5 kg pour la MRX-5.

pioneer mrx-5

Les enceintes MRX-3 et MRX-5 seront disponibles en mars chez tous les revendeurs spécialisés Pioneer. La première sera vendue au tarif de 299 euros, tandis qu’il faudra débourser 349 euros pour la seconde.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin