Actu

Le Prix Nobel de Littérature 2021 attribué à Abdulrazak Gurnah

07 octobre 2021
Par Félix Tardieu
Portrait de Abdulrazak Gurnah, Prix Nobel de Littérature 2021 ©Niklas Elmehed Nobel Prize Outreach

Tandis que le futur Prix Goncourt pointe le bout de son nez, le prestigieux Nobel de Littérature a été remis le 7 octobre par l’Académie suédoise au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah.

Dans un court communiqué de presse, l’Académie suédoise a décerné le prestigieux prix Nobel de Littérature à l’auteur de Paradise (1994) et Près de la mer (2001). Abdulrazak Gurnah a été récompensé pour « sa compréhension sans compromis et pleine de compassion des effets du colonialisme et du sort des réfugiés pris dans le fossé entre les cultures et les continents ». Originaire de Zanzibar, le romancier a dû se réfugier au Royaume-Uni à la fin des années 1960 pour fuir les persécutions de la communauté musulmane au moment de la révolution du Zanzibar.

Le romancier ne partait pourtant pas favori : l’écrivaine Annie Ernaux était notamment pressentie pour recevoir la fameuse récompense pour son style unique, pour ses récits intimes et cruellement contemporains, que ce fût au regard de la condition des femmes ou de sa vision de l’ascension sociale. Pour rappel, la France reste la nation la mieux placée au rang des écrivains récompensés, avec quinze lauréats depuis 1901 et dont le dernier représentant fut Patrick Modiano (2014). Annie Ernaux aurait seulement été la seizième femme à remporter ce Nobel depuis le début du XXe siècle.

Une institution qui cherche à apaiser les tensions ?

L’attribution du prix à Abdulrazak Gurnah a dans un premier temps suscité l’étonnement auprès des critiques et du monde de l’édition – comme lorsque Bob Dylan reçut la distinction en 2016. Gurnah lui-même ne s’y attendait certainement pas non plus. Il s’agit néanmoins d’un choix cohérent par rapport aux buts nouveaux que s’est fixés l’Académie suédoise en termes d’inclusion et de diversité. En effet, sur les 118 Nobel de Littérature décernés depuis la création du Prix, plus de 80% ont été remis à des Nord-Américains ou à des Européens… dont 102 hommes. Accablée de polémique ces dernières années – en pleine vague #MeToo, le mari de l’une des membres de l’Académie avait été accusé d’harcèlement sexuel – l’institution pluricentenaire avait annoncé vouloir élargir sa vision de la littérature et donner plus de visibilité aux femmes.

Il s’agit seulement du deuxième auteur noir à recevoir la distinction. « Beaucoup de ces gens qui viennent, viennent par nécessité, et aussi franchement parce qu’ils ont quelque chose à donner. Ils ne viennent pas les mains vides », a par ailleurs réagi Abdulrazak Gurnah, dont la récompense demeure amplement méritée.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin