Actu

Netflix envisage de proposer des jeux vidéo sur sa plateforme dès 2022

15 juillet 2021
Par Thomas Estimbre

Le célèbre service de vidéo à la demande ne compte pas se limiter aux films et séries. Netflix envisagerait de proposer des jeux vidéo sur sa plateforme dès l’année prochaine. Ils seraient intégrés à son offre sans surcoût et la firme s’est attachée les services de Mike Verdu, qui a travaillé chez Electronic Arts et Facebook, pour superviser son projet.

Netflix ne manque pas d’appétit et suit avec attention l’univers du jeu vidéo depuis quelques années. Le géant de la SVàD propose déjà de nombreuses adaptions comme The Witcher, Carmen Sandiego, Castlevania ou Resident Evil: Infinite Darkness, ou encore des expériences avec Minecraft : Mode histoire et Black Mirror : Bandersnatch. La plateforme a également travaillé sur des jeux tirés de ses séries, comme en témoigne la sortie de Stranger Things et Stranger Things 3: The Game. Selon Bloomberg, Netflix souhaiterait aller encore plus loin.

 © Netflix
© Netflix

Le média américain rapporte que Netflix prévoit de se lancer dans cet univers en ajoutant des jeux vidéo à son catalogue. La plateforme souhaiterait conquérir un nouveau public en ne se limitant pas aux films et séries. Ces jeux seraient intégrés à son offre de manière transparente, comme les documentaires ou les spectacles. Ils seraient proposés sans surcoût aux abonnés, du moins au lancement du service. Il est en effet probable que ce changement puisse permettre à la firme de justifier une hausse des tarifs, en plus de convaincre de nouveaux abonnés.

De nouveaux concurrents pour Netflix ?

Pour développer son projet, la société de Reed Hastings vient de recruter Mike Verdu. Ce cadre n’est pas un inconnu, puisqu’il a travaillé sur des jeux mobiles populaires chez Electronics Arts, tels que Plants vs. Zombies 2, The Sims Freeplay et Star Wars: Galaxy of Heroes. Il a également occupé le poste de directeur de la création chez Zynga et plus récemment celui de vice-président chez Facebook. Il était chargé de collaborer avec les développeurs pour proposer des jeux et contenus sur les casques de réalité virtuelle Oculus. Ce recrutement témoigne de l’ambition de Netflix, qui cherche à se démarquer face à des concurrents comme Walt Disney (Disney+) ou Amazon (Prime Video). Ces derniers rivalisent avec la plateforme de Los Gatos en tant que services de vidéo à la demande, mais ils ne proposent pas de jeux.

En revanche, des géants de la technologie comme Apple avec TV+ et Arcade se sont positionnés sur ce segment. Le réseau social Facebook dispose également d’un service de cloud gaming. Ce virage marquerait un tournant pour Netflix, qui n’a jamais eu peur d’évoluer, comme en témoigne sa transition de service de location de DVD à géant mondial du divertissement.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin