Actu

Sonos Roam : la première enceinte vraiment nomade de Sonos veut se rendre indispensable en extérieur et en intérieur

09 mars 2021
Par Laure Renouard

Attendu de longue date sur le terrain des enceintes véritablement nomades, Sonos s’invite sur ce marché avec son premier appareil du genre. La Roam, utilisable en Bluetooth, est néanmoins pourvue du WiFi et s’intègre donc à l’écosystème Sonos de la maison.

Sonos ne s’est pour l’heure lancé dans les enceintes nomades qu’avec un produit : la Move, officialisée à l’automne 2019, et dont l’imposant format en fait un produit essentiellement conçu pour passer de la maison au jardin. La Roam, nouvelle venue au catalogue de l’Américain, adopte une approche nettement plus nomade et se veut capable de suivre l’utilisateur dans tous ses déplacements.

 © Sonos
© Sonos

Mesurant 168 x 62 x 60 mm et pesant 430 grammes contre 3 kg pour la Move, la Sonos Roam conserve toutefois une partie des caractéristiques de son aînée. Commençons par son usage en mobilité : l’appareil promet une autonomie de 10 heures en écoute et de 10 jours en veille, ce mode d’économie d’énergie s’activant dès que la musique est coupée. L’enceinte est certifiée IP67, ce qui garantit sa résistance à l’eau et à la poussière, et inclut des boutons de commandes tactiles dont Sonos assure qu’ils évitent les appuis malencontreux. Des renforts en silicones sont prévus pour garantir sa résistance aux chocs. Et son format triangulaire lui permet à la fois d’être positionnée à la verticale ou à l’horizontale.

À la fois nomade et domestique

Si l’enceinte est conçue pour être utilisée en Bluetooth 5.0, elle est également compatible avec le Wi-Fi (b/g/ng/ac, 2,4 ou 5 GHz). L’enceinte est connectée à l’application Sonos S2 et, une fois connectée au réseau domestique, prend part à l’écosystème Sonos de l’utilisateur, et donc se fait multiroom. Elle profite d’ailleurs d’une fonction baptisée Sound Swap et qui permet, via une pression longue sur son bouton play/pause, de basculer l’écoute sur l’enceinte la plus proche de la Roam dans la maison. Il est à noter par ailleurs que la Roam inclut un microphone permettant de convoquer Google Assistant, le système de LED placé sur l’appareil permettant de vérifier l’activation du micro (mais aussi son niveau de charge). L’enceinte est également tournée vers les utilisateurs de terminaux Apple, puisqu’elle est compatible AirPlay 2. On notera que pour un usage en intérieur, la Roam peut être placée sur un support de charge sans fil, qui toutefois est optionnel : elle peut dans tous les cas être alimentée par le biais de son port USB-C et être posée sur une chargeur Qi standard.

 © Sonos
© Sonos

Terminons par l’aspect audio de l’enceinte. La Roam est pourvue d’un mid-woofer adapté aux médiums et d’un tweeter consacré aux aigus, adossés à deux amplis de classe H. On note que la technologie Trueplay, qui permet de calibrer le rendu sonore en fonction de l’environnement d’écoute (présente sur la Sonos Move également), est elle aussi proposée.

Prix et date de sortie

Véritable petite sœur de la Move, la Sonos Roam sera commercialisée à compter du 20 avril prochain. Elle comptera parmi les produits les plus accessibles de la marque, puisque son prix est fixé à 179 euros, quand la Move est actuellement facturée 399 euros.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin