Actu

Qui est Philibert Humm, l’écrivain lauréat du Prix Interallié 2022 ?

11 novembre 2022
Par Lisa Muratore
Philibert Humm a remporté le Prix Interallié 2022. © DR
Philibert Humm a remporté le Prix Interallié 2022. © DR

Philibert Humm a remporté le Prix Interallié 2022 pour Roman Fleuve. Portrait d’un jeune écrivain passionné de voyage qui met à l’honneur les paysages français.

C’est un premier roman qui a été récompensé, ce mercredi 9 novembre, par le prix littéraire Interallié 2022. Écrit par Philibert Humm, il s’intitule Roman Fleuve (Ed des Equateurs) et raconte la descente en canoë de trois amis, de la Seine, à Paris, jusqu’à la mer. Le jeune écrivain livre ici un récit comique avec une plume et un style qui ont su convaincre un jury exclusivement composé d’hommes.

Une invitation au voyage

Il défendait son roman en finale, face à Pierre Adrian aux côtés de qui le lauréat de 31 ans a co-écrit Le Tour de la France par deux enfants d’aujourd’hui (Ed des Equateurs ) en 2018, et La Micheline, Tournée des bars en France (2021, Ed des Equateurs). La même année, l’auteur s’essaye pour la première fois à l’écriture en solitaire avec le récit Les Tribulations d’un Français en France (Ed des Equateurs) pour lequel il a remporté le Prix Alexandre Vialatte. Lorsqu’il n’écrit pas des romans à deux ou quatre mains, Philibert Humm est journaliste pour Paris Match. Passé par la rubrique culture du Figaro, il se passionne pour les voyages, d’où son invitation à parcourir l’hexagone dans chacun de ses livres.

Philibert Humm a remporté le Prix Interallié pour Roman Fleuve. © Prix Interallié/Edition des Equateurs

C’est la deuxième année consécutive que le Prix Interallié sacre un jeune auteur et un éditeur peu habitué à la saison des récompenses littéraires. L’année passée, les éditions de L’Iconoclaste pour Ne t’arrête pas de courir de Mathieu Palain avaient remporté ce prestigieux titre. À noter enfin que L’Interallié était le dernier prix remis durant la saison des récompenses littéraires, cet automne.

Pour rappel, le Prix Goncourt a été remis à Brigitte Giraud pour Vivre Vite (Ed. Flammarion), le Renaudot est allé à Simon Liberati pour Performance (Ed. Grasset), le Prix Femina à Claudie Hunzinger pour Un Chien à ma Table (Ed. Grasset), tandis que le Prix Medicis a récompensé Emmanuelle Bayamack-Tam pour La Treizième Heure (Ed. POL).

À lire aussi

Article rédigé par
Lisa Muratore
Lisa Muratore
Journaliste