Actu

À Lyon, Tim Burton va recevoir le 14e Prix Lumière 

25 juillet 2022
Par Félix Tardieu
Tim Burton à l'avant première de 'Dumbo', 2019.
Tim Burton à l'avant première de 'Dumbo', 2019. ©Tinseltown / shutterstock.com

Après Jane Campion en 2021, c’est au tour du cinéaste américain Tim Burton (Ed Woods, Batman, Sleepy Hollow, Edward aux mains d’argent) de recevoir le prestigieux Prix Lumière à l’occasion du traditionnel Festival Lumière, qui se tiendra du 15 au 23 octobre prochain dans la ville qui vit naître le cinématographe.  

Cet automne, un nouveau grand nom du septième art sera de passage au Festival Lumière, à Lyon, qui fête cette année sa quatorzième édition. Après la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion l’année dernière, le Prix Lumière, pour la première fois remis à Clint Eastwood en 2009, sera cette année décerné à Tim Burton, réalisateur mondialement connu pour son univers loufoque, gothique et décalé, son affection pour les figures apparemment monstrueuses et son style si inimitable au sein de l’industrie hollywoodienne. 

Une série pour Netflix signée Burton d’ici à la fin de l’année

Après Milos Forman, Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Ken Loach ou encore Quentin Tarantino, c’est donc le réalisateur de Big Fish et des Noces funèbres, qui a signé un remake de Dumbo pour Disney en 2019 et qui dévoilera d’ici à la fin de l’année son premier projet de série pour Netflix – Wednesday, un « spin-off » consacré à la fille cadette de La Famille Addams – qui sera distingué par le festival lyonnais en octobre prochain.

Si l’on peut sans doute compter sur une rétrospective et une masterclass, le Festival Lumière a d’ores et déjà annoncé qu’une Nuit Tim Burton aura lieu le samedi 22 octobre à la Halle Tony Garnier avec, au programme, les projections de Beetlejuice, Ed Woods, Mars Attacks ! et Sleepy Hollow (billetterie par ici). Tim Burton sera quant à lui à Lyon du 20 au 23 octobre et recevra le Prix Lumière le 21 octobre. 

Rétrospectives Louis Malle et Sidney Lumet

En attendant une programmation plus complète – et pourquoi pas, croisons les doigts, un concert de Danny Elfman, compositeur fétiche de Tim Burton, dont les partitions sont si indissociables de ses films – le Festival Lumière a partagé quelques éléments de son programme cinéphile dont, entre autres, les rétrospectives consacrées à Sidney Lumet (Douze hommes en colère, Une après-midi de chien, Serpico, À bout de course, Network) et Louis Malle (Ascenseur pour l’échafaud, Zazie dans le métro, Le Souffle au coeur), un hommage aux musiques des films de Clint Eastwood orchestré par le Quintet de Kyle Eastwood et l’Orchestre national de Lyon ou encore la présentation, en copies restaurées, des trois films méconnus réalisés Jeanne Moreau (1928-2017). 

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin