Actu, Critique

Un été avec Colette : (re)découvrir le mythe

07 juillet 2022
Par Sophie Benard
Un été avec Colette : (re)découvrir le mythe
©Belga

Depuis dix ans, les éditions des Équateurs s’associent avec France Inter pour faire paraître chaque été une étude aussi exigeante qu’accessible sur un auteur classique.

Il a fallu attendre dix ans pour la grande tribu des « auteurs classiques » intègre enfin une autrice. Pour France Inter et les éditions des Équateurs, le critique littéraire et membre de l’Académie française Antoine Compagnon s’était déjà consacré à Montaigne (Un été avec Montaigne, 2013), Baudelaire (Un été avec Baudelaire, 2015), et Pascal (Un été avec Pascal, 2020). La collection compte aussi des études de Marcel Proust (Laura El Makki, 2014), Victor Hugo (Laura El Makki et Guillaume Gallienne, 2016), Homère (Sylvain Tesson, 2018), Rimbaud (Sylvain Tesson, 2021), Machiavel (Patrick Boucheron, 2017), et Paul Valéry (Régis Debray, 2019).

Un grand écrivain, c’est un écrivain après qui la langue n’est plus tout à fait la même. Un grand écrivain, c’est aussi un écrivain qui crée des mythes, renouvelle notre mythologie.

Antoine Compagnon
Un été avec Colette

Cette année, c’est donc à Colette qu’Antoine Compagnon se consacre ; et ses réflexions sont aussi accessibles à l’écoute sur le site de France Inter. Et si on se réjouit, bien sûr, d’avoir l’occasion de (re)découvrir par sa vie et par ses œuvres, cette « femme qui aime les mots et sent les choses, palpe la matière et observe les corps », on regrette que cette première étude d’une autrice ait pu être confié à un auteur qui se dit lui-même « réactionnaire ». Difficile d’imaginer, en effet, que celui qui déclarait que la « féminisation massive » des métiers de l’enseignement avait participé à leur « déconsidération » puisse aborder les textes et la vie d’une autrice sans les biais misogynes qu’il revendique…

Un été avec Colette, d’Antoine Compagnon. En librairie depuis le 18/05/2022.

Un été avec Colette, d’Antoine Compagnon, Éditions des Équateurs, « Parallèles », et France Inter, 14 €. En librairie depuis le 18/05/2022.

À lire aussi

Article rédigé par
Sophie Benard
Sophie Benard
Journaliste
Pour aller plus loin