Actu

S.T.A.L.K.E.R. 2 officiellement repoussé à 2023 : le studio s’exprime sur la guerre en Ukraine

15 juin 2022
Par Pierre Crochart
S.T.A.L.K.E.R. 2 voit sa sortie repoussée à cause de la guerre en Ukraine.
S.T.A.L.K.E.R. 2 voit sa sortie repoussée à cause de la guerre en Ukraine. ©GSC Game World

Comment pouvait-il en être autrement ? Développé à Kiev en Ukraine, le très attendu S.T.A.L.K.E.R. 2 ratera finalement sa sortie jusqu’alors prévue pour le 8 décembre 2022.

Le studio ukrainien GSC Game World a été mis à l’honneur hier à l’occasion du Xbox & Bethesda Games Showcase Extended, un événement organisé par Microsoft pour en dire plus sur quelques annonces faites dimanche soir pendant son show annuel. L’occasion pour les équipes de GSC de revenir sur leur quotidien, depuis que la Russie a envahi leur pays en février dernier.

Un quotidien bouleversé et des développeurs en armes

« Je m’appelle Alexei Ivanov, je suis community manager » explique, face caméra, un homme en treillis, gilet pare-balles harnaché sur le torse et fusil-mitrailleur en bandoulière. « C’est n’est pas facile d’écrire des quêtes violentes quand il y a la guerre sous votre fenêtre », témoigne Darria Tsepkova, narrative designer chez GSC Game World.

Un carnet de développement glaçant publié par le studio ukrainien, qui a dû déménager en quatrième vitesse pour trouver refuge en République tchèque il y a quelques mois. Mais, toutes et tous n’ont pas pu faire le déplacement, explique la vidéo. Par obligation familiale ou par patriotisme, de nombreux membres du studio se trouvent encore à Kiev ou à Marioupol et voient leur quotidien rythmé par leur travail, les courses pour se réfugier dans un abri anti-bombes et, pour certains, des actions de bénévolat pour participer à l’effort de guerre.

Attention : si la vidéo n’est pas graphique, les situations décrites peuvent choquer.

Depuis le début de la guerre le 24 février dernier, l’industrie du jeu vidéo s’est largement mobilisée pour apporter son soutien à l’Ukraine. Outre des messages de sympathie partagés sur les réseaux, des acteurs comme Humble ont mis en vente un pack de 120 jeux, livres et autres contenus liés au jeu vidéo dont l’intégralité des profits a été reversée à des œuvres de charité dans le pays. En une semaine, plus de 19 millions d’euros ont été récoltés.

La cinématique d’introduction de S.T.A.L.K.E.R. 2 révélée

En développement depuis plus de dix ans (le jeu est passé entre les mains de plusieurs studios et a été rebooté maintes fois), S.T.A.L.K.E.R. 2 est maintenant prévu pour début 2023. Un report attendu, dont personne ne saurait tenir rigueur à GSC Game World, qui a pris le temps de nous partager la cinématique d’introduction de son jeu. L’un des premiers à tirer parti du moteur Unreal Engine 5, qui devrait largement être adopté par l’industrie ces prochaines années.

Dans S.T.A.L.K.E.R. 2, désormais sous-titré Heart of Chornobyl, on incarnera un Stalker explorant la zone d’exclusion de la centrale de Chornobyl (la graphie ukrainienne de la ville — le studio y tient). Promettant des environnements variés et une zone de jeu de plus de 64 m2S.T.A.L.K.E.R. 2 proposera des combats haletants contre des factions ennemies, mais aussi des mutants au comportement imprévisible.

S.T.A.L.K.E.R. 2 sortira sur PC et consoles Xbox l’année prochaine. Il rejoindra, dès sa sortie, le catalogue du Game Pass.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste