Sélection

Sélection de coffrets Blu-Ray 4K à offrir : des frissons et de l’action

29 novembre 2022
Par Camille J.
Sélection de coffrets Blu-Ray 4K à offrir : des frissons et de l'action

La nouvelle technologie Blu-ray 4K est désormais bien ancrée dans nos foyers. A l’occasion des fêtes de fin d’année, voici les coffrets 4K, tout genre confondu, qui vous donneront l’impression de visionner un film d’une autre dimension et feront sensation au pied du sapin.

Stephen King

Pour la première fois, les cinq meilleurs films de Stephen King adaptés sur grand écran sortent en Blu-ray 4K. Un coffret que l’on doit absolument posséder ne serait-ce que pour la virtuosité de chaque réalisateur quant à l’interprétation de l’œuvre originale. Frank Darabont a su nous évader à sa façon, avec un drame humaniste qui remet en cause les institutions pénitentiaires. Stanley Kubrick a su nous effrayer dans le labyrinthe psychologique de Shining, tourmentant tour à tour ses protagonistes. Mike Flanagan a réussi à réinterpréter la terreur, en y ajoutant la poésie sans faille qu’on lui connait, dans la suite, Dr Sleep (2019). Et Andres Muschietti a réinventé le mythe du clown des années 80 dans les deux volets du remake horrifique le plus réussi de la décennie. Cinq œuvres fantastiques incontournables, que l’on se doit de voir et revoir.

Mission: Impossible

Amorcé par Brian De Palma en 1996, Mission Impossible manie avec habileté espionnage façon James Bond et action sans précédent. Au-delà de l’histoire dans laquelle on s’immerge parfaitement d’un film à l’autre, on attend surtout ce moment où l’inégalable Tom Cruise va jouer de prêt avec la mort dans le rôle de l’agent Ethan Hunt. On passe donc du saut en suspend retenu par des câbles à 2 cm du sol (1996), à de l’escalade à mains nues (2000), d’une course poursuite sur le pont (2006), en rappel du plus haut building de Dubaï (2011). Puis accroché à un Airbus en plein décollage et une séquence d’apnée monstrueuse (2015), pour enfin sauter d’immeuble en immeuble et s’approprier le contrôle d’un hélicoptère en chute libre (2018). Ces deux derniers, ainsi que le prochain sont réalisés par Christopher McQuarrie, qui apporte une touche d’humour à cette équipe hors du commun prête à tout pour sauver le monde même si le gouvernement est souvent en désaccord avec leur méthode. Une saga intégrale divertissante dont on ne pourrait se passer aujourd’hui.

Transformers

Depuis notre plus tendre enfance, les Transformers font partie de nos jeux à la maison. Des petits bolides que l’on transforme en robots afin de mener des combats. Michael Bay n’est pas un réalisateur qui fait dans la finesse et on ne pouvait s’attendre à autre chose concernant cette franchise amorcée en 2007, qui sur grand écran réjouit les petits comme les grands. Cinq films de format blockbuster et le petit dernier, Bumblebee (2018) de Travis Knight, aux couleurs jaunes de la voiture emblématique et compagnon fidèle de nos héros. Avec des explosions massives et de l’action à gogo, Michael Bay se fait plaisir. On sait pourquoi on va voir ce genre de film, ce n’est ni pour la finesse du scenario, ni pour la grandeur des acteurs et on est bien servi de ce côté-là. Transformers c’est la transformation en méga bot, surréalistes et puissants qui engendre des dégâts colossaux. Peu importe la finalité tant que ce rêve de gosse grandeur nature nous en met plein la vue.

Zack Snyder’s Justice League Trilogie

Zack Snyder a beaucoup fait parler de lui cette année avec la ressortie en director’s cut de sa version de Justice League, qu’il n’avait pas pu finaliser à l’époque de sa sortie. Quatre heures, rien que cela, pour se réapproprier et mettre son nom sur son projet. Il est donc logique que ce coffret des trois derniers films de la franchise de DC concernant Superman et Batman, sorte en 4Kk sous le nom de Snyder Trilogy. Il y a huit ans déjà, Henry Cavill enfilait son costume rouge et bleu de l’homme d’acier et se fondait dans la masse de Metropolis dans la peau de Clark Kent. Un film en solo avant de retrouver une nouvelle équipe légendaire en 2016. Batman (Ben Affleck), et Wonder Woman (Gal Gadot) à l’aube de la justice, où ce mot prendra une toute autre forme pour Bruce Wayne et Clark Kent qui ont en commun bien plus qu’ils ne croient. Désormais solidaire en toute circonstance La Justice League, agrémentée d’Aquaman (Jason Momoa), de Flash (Ezra Miller) et Cyborg (Ray Fisher) entre autres, ont pour mission de protéger le monde de la menace apocalyptique imminente. Une trilogie non censurée qui promet des heures et des heures de comics en série. Vous pouvez également retrouver la presque totalité des films de Snyder dans ce Coffret Blu-ray 4K.

Wonder Woman

Un même coffret steelbook 4K pour Gal Gadot, l’ultime Wonder Woman qui rend honneur aux femmes, super-héroïnes de pouvoir au cinéma. On pensera ce que l’on veut de ces deux volets de notre amazone, il n’en demeure pas moins que Gal Gadot n’aurait pu être mieux castée pour ce rôle. Diana Prince affronte deux époques, celle de la première guerre mondiale dans le premier volet sorti en 2017 et les années 80 dans WW 1984 sorti en 2020. Autre fil conducteur de ces deux films, l’officier Steve Trevor (Chris Pine), qui, s’échouant sur son île paradisiaque d’Amazones lui fera découvrir le monde extérieur, dont elle ignorait jusqu’alors la perfidie des hommes. Dans 1984 Diana Prince s’est intégrée à la civilisation humaine, héroïne dans l’ombre, elle continue de faire justice pour ceux qui en ont le plus besoin. Elle prend sous son aile, le Dr Minerva (Kristen Wiig) qui manque cruellement de confiance en elle, jusqu’au jour où, parmi les antiquités qu’elle doit expertiser, se trouve une pierre précieuse capable d’exaucer n’importe quel vœu. Il n’en faudra pas plus pour que l’instinct animal qui sommeille en chaque femme prenne le dessus. Un opus particulièrement décrié pour des raisons qui de toute évidence m’échappent. Mais qui pourtant marque la véritable identité féministe du film et de la Wonder Woman qui sommeille en nous.

Sans un bruit

Un coffret regroupant les deux volets de Sans un bruit, l’une des très bonnes surprises dans le genre horrifique de ces dernières années. Couple à la ville comme à l’écran, John Krasinski (qui réalise aussi) et Emily Blunt nous donnent des sueurs froides dans ce thriller avec pour simple principe de ne pas faire de bruit pour survivre à l’invasion extraterrestre. Si les moyens paraissent simples, l’efficacité du récit est pourtant de haute volée. Dans le premier, on découvre cette famille en proie à ces grosses bêtes qui sont arrivées par surprise, et qu’ils apprennent à éviter dans une tension continue, aussi palpable pour nous que pour eux. Dans le second volet, tout aussi nerveux, ils ont appris à vivre avec, mais ne perdent pas espoir qu’un jour tout cela finisse et que le cours d’une vie normale reprenne alors. Faits assez rares pour être souligné, les deux volets sont aussi bien l’un que l’autre. Alors foncez mais pas trop vite, n’oubliez pas que la discrétion est le maitre mot.  

Harry Potter

harry-potter

Pour célébrer les 20 ans de l’adaptation du premier tome de Harry Potter (1997), la magie opère à nouveau avec ce coffret 4K collector contenant la réplique du Poudlard Express, un livret de 32 pages et les 8 films en Blu-ray 4k et Blu-ray. Un conte de fée pour J.K. Rowling qui à l’époque n’aurait jamais parié sur cet engouement international pour ce jeune sorcier, étudiant de la célèbre école de Poudlard. Et pourtant, le succès et la demande sont toujours là. En compagnie de ses amis, Ron Weasley et Hermione Granger, et de son mentor Dumbledore, Harry Potter va apprendre la véritable essence de la magie et de son utilité à bon escient. Mais aussi puiser la force nécessaire pour contrer Lord Voldemort, sorcier adepte de la magie noire et véritable bête noire de Harry, avec qui il partage un sombre passé. Avec tous les spin-off et produits dérivés qu’elle possède, cette saga n’en a pas fini de faire parler d’elle. 

Saw

Ce coffret Blu-ray 4K Saw regroupe le premier Saw (2004) et le dernier (2021). Une saga amorcée en 2004 par James Wan, qui a remis au goût du jour, un sous genre que l’on avait un peu perdu de vue, le torture porn, ou généralement la gratuité des scènes de violence suffisent au scénario. Pour le premier volet, et dans les autres, ce n’est en fait pas le cas. Jigsaw, tueur en série, offre un choix de vie à ses victimes qu’il a au préalable kidnappées. Si les suites offrent des séquences qui tombent dans la facilité, le premier Saw, par James Wan, nous a sacrément surpris, dans la finalité du propos et cette fin dont je ne dirai rien, nous laissant bouche-bée devant l’écran. Après 8 suites, c’est Darren Lyn Bousman, qui joue du tricycle dans Saw L’héritage (2021) en revenant aux sources de l’intrigue. Une atmosphère familière puisqu’il avait déjà réalisé les volets 2, 3 et 4 de la franchise. Un condensé de gore à retrouver dans ce coffret début et fin de franchise.

Stanley Kubrick

Après être sorti un par un au cours de l’année, il était logique qu’un coffret regroupant les succès les plus populaires de Stanley Kubrick, figure incontestable du cinéma, sorte en Blu-ray 4K. On retrouve dans ce coffret, Spartacus (1960), 2001 l’odyssée de l’espace (1968), Orange mécanique (1971), Shining (1980), et Full Metal Jacket (1987). Cinq films pour cinq styles et genres bien différents mais avec une approche de fond similaire. Décortiquer l’humain dans sa complexité et sa simplicité, une étude psychologique de toute une vie pour le cinéaste qui s’y est adonné dans chacun de ses films. De quoi commencer une belle collection en attendant la suite qui, à coup sûr, viendra parfaire la filmographie d’un grand nom du cinéma.

Antoine Doinel

L’anthologie d’Antoine Doinel, figure emblématique de la filmographie de François Truffaut et joué par Jean-Pierre Léaud débarque pour la première fois, dans un coffret Blu-ray 4K. Son évolution en 5 films : Les 400 coups (1959), Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970), L’Amour en fuite (1979), Antoine et Colette (1962). De la petite enfance à l’âge adulte, devenant au passage l’acteur coqueluche de la nouvelle vague, inspirant des années 60. Une nouvelle figure pour un acting naturel mêlant sociologie du personnage dans son environnement et contexte familial. Ponctuée de mésaventures, l’épanouissement d’Antoine Doinel à travers les différentes périodes sa vie se fait dans l’observation, et parfois l’incompréhension, du monde qui l’entoure. En quête d’indépendance et d’amour, surtout de l’autre, Antoine n’a pas peur de commettre des petits larcins pour s’affirmer et montrer aux yeux de tous qu’il en vaut aussi la peine. Un coffret de ses aventures à ne pas manquer.

Mad Max

Un coffret steelbook d’anthologie pour cette franchise amorcée en 1979 par un certain George Miller. Si sur les trois premiers volets, c’est Mel Gibson qui joue les justiciers de la route, c’est Tom Hardy qui emprunte la route furieuse dans le dernier opus. Mad Max c’est la décomplexion assumée d’un monde post apocalyptique (dans le dernier) où il reste peu de vivre pour beaucoup d’envieux. L’offre et la demande en quelque sorte, où les plus pauvres doivent se battre pour un verre de lait, tandis que les plus riches le laissent couler à coté du verre. Si dans Fury Road, le gros méchant roi du monde aime son eau plus que tout, il aime avant tout, comme dans les autres opus, le pétrole, liquide de convoitise pour tous les affolés de la route. Cette essence nécessaire dans tous les sens du terme pour s’offrir la liberté qu’ils méritent. Si le scénario n’a rien de révolutionnaire, c’est la vision du réalisateur pour cette problématique humaniste qui apporte tout au film. Un road trip beaucoup plus visuel dans le dernier opus que dans les autres mais tout autant intense et féru de justice.

Mulholland Drive

Le chef d’œuvre de David Lynch, sort pour la première fois en coffret prestige 4K, de quoi faire, en quelques heures de visionnage pour mieux appréhender cet ovni du Septième Art. Si certains n’ont toujours pas compris ce film, il n’en reste pas moins une œuvre incontournable du genre. Avec une photographie absolument remarquable et lumineuse, Mulholland Drive, nous emmène droit dans les travers d’Hollywood, de l’ascension à la déchéance, où derrière le strass et les paillettes, se cache une réalité de la vie d’artiste bien plus sombre. On y retrouve tout l’esprit bien particulier de Lynch, qui s’amuse dans le montage du chassé-croisé de ces deux héroïnes, à en perdre la raison. Un rôle à contre-courant pour Naomi Watts, encore jeune inconnue des plateaux, qui va être propulsée au rang de star internationale grâce au film. Une œuvre contemplative et introspective qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Karaté Kid

Karaté Kid - Karaté Kid - 1Qui n’a jamais essayé de reproduire les figures de Karaté Kid, tout en se prenant pour Daniel LaRusso (Ralph Macchio), avec les posters accrochés aux murs de sa chambre ? Une bien belle époque que celle des années 80, avec ce premier film devenu culte (les suites étant moins ambitieuses comme souvent). Il est désormais possible de retenter ces acrobaties en version restaurée, grave à ce coffret de la trilogie Karaté Kid en 4K. Apprendre une leçon de vie, pour le jeune Daniel, persécuté par d’autres jeunes. Savoir faire preuve de diplomatie et de sang froid et adapter son attitude. Tout un Art de combat et un code d’honneur enseigné par M. Miyagi, sage reconverti en gardien d’immeuble et prêt a reprendre du service. Une trilogie rafraichissante à redécouvrir en cette période hivernale.

Top Gun    

Top Gun - Top Gun - 2Tom Cruise est Maverick, pilote de chasse, dans les deux films qui font la renommée de ce personnage hors pair. Si le premier est devenu culte, le second enfile avec nostalgie les gants et le casque supersonique en y apportant une toute nouvelle dimension. L’impression d’être dans le cockpit et de frôler la mort à chaque Mac engagés. Plus inscrite sur la nouvelle génération, prête à prendre son envol. Parce que Tom, il gère comme toujours, mais faut bien passer le relais à un moment donné! Et les nouvelles troupes vont être servies avec Maverick comme instructeur dédié. Il doit d’ailleurs les convaincre que la mission assignée est possible, et qui de mieux qu’un Tom Cruise adepte de ce genre (par 6 fois) et Christopher McQuarrie dans les parages (scénario et production), pour combiner ces deux styles, comme personne. Une suite plus vertigineuse que son prédécesseur avec des chorégraphies aériennes de haute voltige mais qui rappellent aux bons souvenirs du premier. Un Coffret collector 4K, regroupant les deux Top gun, ainsi que des photos, des plaques d’identité en métal, un porte-clés, des patchs et des dessous de verre, de quoi parfaire votre panoplie de pilote de chasse.

The Batman

Batman - Batman - 1Avec 11 films à son actif, autant de séries tv et des centaines de version papier, on ne présente plus ce super héros caché dans l’ombre de Gotham city. Et pourtant, ce dernier film arrive à explorer une nouvelle facette du personnage avec brio. On y retrouve les grands méchants ennemis de Batman, Le Pingouin, Carmin Falcon et Riddler qui plongent la ville dans l’énigme la plus sombre de son histoire. Et c’est à Robert Pattinson qu’incombe la dure tache d’enfiler le costume du chevalier noir afin de rendre justice. Aidé par Catwoman et Jim Gordon, ils vont ensemble soulever la plus grande histoire de corruption de cette ville meurtrie par la vengeance. Plus élégante que les versions précédentes, The Batman est incontestablement le renouveau des studios Dc, en perdition au cinéma ces dernières années. Un film à retrouver dans un écrin tout aussi collector, en Steelbook 4K.

Matrix

Matrix - Matrix - 1Anthologie du film de science-fiction, Matrix, sorti en 1999, reste à ce jour un ovni du genre, qui, plus de 20 ans après n’a pas pris une coquille dans son code binaire. Des premiers pas de Neo, cyber hacker dans le premier volet, au dernier volet, Resurrections (2021), le monde tel qu’on le connait n’est qu’une perception. Et dans la fine équipe, Trinity, Morpheus entres autres est là pour nous le rappeler. Il suffit de suivre le lapin blanc pour que s’ouvre à nous un tout nouveau monde au-delà des murs et de la technologie. Une tétralogie qui se conclut sur un dernier opus, bien conscient de l’enjeu des 3 autres. Un film de fan service qui nous rappelle les bons souvenirs de l’époque, avec beaucoup de dérision mais surtout de sympathie pour ses personnages qui en 20 ans ont évolués et pris de l’age. Une saga unique, à décrypter dans ce coffret Steelbook 4K, pour bien finir l’année mode 2.0.

SOS fantômes

SOS Fantômes - SOS Fantômes - 1Franchise amorcée en 1984, Sos Fantômes est une affaire de famille. Si le père (Ivan Reitman), a réalisé les deux premiers opus, c’est à son fils Jason Reitman, que l’on doit le dernier (2021) et c’est peut-être pour cette raison que le 3ème film (2016) pourtant sympathique, n’apparait pas dans ce coffret, pour ne pas compromettre cet héritage. De New York à Summerville, les fantômes n’ont qu’à bien se tenir. Si la fine équipe de chasseurs officie dans les deux premiers films, la descendance prend la relève dans le dernier. Tout en gardant une atmosphère familiale, la saga oscille entre nostalgie des années 80, où le courage était une faculté plus atteignable, et la modernité technologique. Remplis d’action, de gadgets, d’humour et d’espièglerie, on n’a pas fini d’entendre parler de ces chasseurs d’ectoplasmes, vous savez qui appeler si le danger rode. Un divertissement vintage à retrouver dans ce Coffret 4K.

Scream

Scream - Scream - 1Coffret bipack pour l’une des meilleures franchises horrifiques. Amorcée par un coup de téléphone en 1996, Scream a su réveiller le genre du slasher quelque peu oublié. Si Wes Craven a signé les 4 premiers volets avec brio, c’est une nouvelle génération d’acteurs et de réalisateurs que l’on retrouve dans le dernier (2022). Pour ne pas nous perdre dans la chronologie, on est de retour à Woodsboro, ville sacrée des premières tueries. Et ne serait pas Scream sans le légendaire trio de survivants des tout premiers effrois, Sidney Prescott, Gale Weathers et Dwight Riley. Pas besoin (mais on aurait tort), de regarder Scream 2 (1998), Scream 3 (2000) et Scream 4 (2011) pour comprendre le cinquième qui fait suite au tout premier cri de Casey Baker de 1996. Un Coffret 4K sanglant, viscérale, violent et même émouvant qui nous rappelle dangereusement les règles de survie en terrain connu.

Dune 

Dune - Dune - 1Après l’incomparable version de David Lynch (1984), Denis Villeneuve s’est à son tour accaparé Dune (2021). Avec un style inimitable de routes ensablées, qu’il avait déjà arboré dans la suite de Blade runner 2049 (2017), ce film tombait à point nommé. Adapté du roman éponyme de Frank Herbert (1965), Dune retrace l’histoire de plusieurs peuples qui s’affrontent pour gouverner au-delà de notre monde. La planète Arrakis, aussi appelée Dune, est une terre recouverte de sable très chaud où aucun humain n’oserait s’aventurer. C’est également le seul endroit où trouver le composant Spice, la ressource la plus précieuse de leur monde. Celle-ci rendant possible le voyage dans le temps, permettant ainsi d’atteindre la souveraineté galactique tant recherchée. Un film très contemplatif, futuriste, et philosophique qui ne manquera pas d’assécher votre curiosité dans ce Coffret 4k avec un livre assorti.

Spider-Man

Spider-Man - Spider-Man - 1Difficile de passer à côté des films du Mcu de Marvel et la dernière trilogie Spiderman à cheval sur plusieurs phases, fait incontestablement figure d’exemple parmi tous. Avec Jon Watts à la réalisation et Tom Holland sous le costume rouge et bleu de l’araignée la plus stylé de New York, cette trilogie redonne à son super héros, ses toiles de noblesse. Si les plus néophytes préféreront la première trilogie de 2002, (au moins sur la deuxième qui n’a rien d’amazing (2012), on est tous d’accord), on ne peut nier que pour une fois l’acteur principal à l’âge de son personnage et est plus proche des Comics. Peter Parker jeune journaliste et photographe apprend à vivre avec sa double identité de super héros. 3 films qui vont l’aider dans son approche publique avec un dernier volet qui rend un bel hommage à tous ceux qui ont porté le costume et des clin d’œils aux 5 autres films de la franchise. Fun, décomplexé et spectaculaire, cette trilogie est à découvrir dans ce Coffret 4K.

Kingsman 

Kingsman - Kingsman - 1Si sur le fond la comparaison avec James Bond est indéniable, la trilogie British Kingsman a pourtant d’autres atouts dans sa Manche. Amorcé en 2014, par Matthew Vaughn, les Kingsman, première agence de renseignement indépendante prennent du service avec style et panache. De leur première mission à la dernière, c’est avec un grand plaisir, non dissimulé que l’on suit les enquêtes tirées à 4 épingles des tailleurs les plus stylisés de l’Angleterre. Ultra fun, bien cool, un brin vulgaire aussi qui contrebalance avec le coté strict des apparences. Innovant et donnant court à des séquences qui sortent de l’ordinaire, le film d’espionnage n’aura jamais été aussi créatif et divertissant qu’entre les mains des Kingsman. Action, humour à découvrir dans ce Coffret 4K.

Christopher Nolan 

Coffret Christopher Nolan Collection 8 Films Blu-ray 4K Ultra HD - 1Christopher Nolan, est un réalisateur très à part, aussi ambitieux et prétentieux, que talentueux. Mais que l’on aime ou non, ses films ne nous laissent définitivement pas indifférents. Il faut d’ailleurs en voir certains plusieurs fois pour mieux apprécier et découvrir de nouveaux horizons. Avec un univers bien à lui et des effets visuellement spectaculaires, Nolan attire tous types de spectateurs. Si ses films ne sont pas tous au même niveau, il n’y en pas un identique à l’autre. Seul le temps est un facteur très important dans sa filmographie. Il maitrise son sujet, sa mise en scène, ses acteurs et s’amuse à nous perdre dans un tourbillon d’images dont lui seul connait le secret. Une imagination sans limites et une expérience à découvrir dans ce Coffret 4k de quelques-uns de ses films les plus iconiques, avec Dark knight trilogie (2005), Inception (2010), Le Prestige (2006), Interstellar (2014), Dunkerque (2017), Tenet (2020).

Arnold Schwarzenegger

Terminator - Terminator - 1Bipack en Steelbook 4K, qui reprend deux films incontournables d’Arnold Schwarzenegger. Deux salles mais même ambiance pour ces deux films de science-fiction. Total recall de Paul Verhoeven (1990) ou Doug croit mener une vie parfaite, jusqu’au jour où il se rend au centre de réalité virtuelle. Il embarque alors dans une aventure aussi réelle qu’incroyable qui va remettre son destin en jeu. Et Terminator 2 de James Cameron (1984), deuxième volet (parce que meilleur que le premier) d’une franchise, qui continue encore aujourd’hui de passionner les cyber geeks. Le destin du monde est entre les mains du T-800, robot humanisé chargé de protéger John Connor, futur leader de la résistance, et fils de Sarah Connor, figure emblématique du combat de l’homme contre les machines. En quête d’une réelle identité, ce bipack de 2 vieux classiques du cinéma d’anticipation, n’a rien d’obsolète, bien au contraire.

Article rédigé par
Camille J.
Camille J.
Vendeuse Vidéo à la Fnac Champs-Elysées
Sélection de produits