Actu

L’Instant Lire à la Fnac : Blacksad et les BD miaulantes

30 septembre 2021
Par Nathalie

L’Instant Lire à la Fnac : le rendez-vous de toutes les littératures à ne pas manquer. Baptiste Liger, directeur de la rédaction du magazine Lire Le Magazine Littéraire, partage ses conseils de lecture. Pour ce rendez-vous d’octobre, intéressons-nous aux félins dans la bande dessinée.

 

Les BD miaulantes

Baptiste Liger : « Oubliez les croquettes, oubliez les ronrons, oubliez la sacrosainte litière, car oui, les chats c’est aussi une affaire de cases, c’est une affaire de bulles. Allez, petit topo sur les félins dans la bande dessinée. Miaou !

Ces satanées boules de poils sont nos compagnons au quotidien, néanmoins, les chats ont été de véritables muses dans la littérature en général et ce depuis bien longtemps. On peut évidemment se rappeler d’Ésope avec ses fables, ou plus tard La Fontaine et bien d’autres qui ont utilisé l’anthropomorphisme : on décrit un animal pour mieux parler de l’humain et souvent avec une belle réussite.

Fables-d-Esope Fables

Mais il n’y a pas que les gens de lettres, loin de là, qui ont utilisé la figure du chat dans leurs créations et, en premier lieu, les dessinateurs et les créateurs de bandes dessinées, car en effet, nombre d’entre eux ont décidé de jouer la carte féline et de nous proposer des œuvres qui ont marqué notre culture.

Entamons ce florilège de personnages félins, à tout seigneur tout honneur, avec l’un des tout premiers héros des comic strips, le fameux Krazy Kat de George Herriman, qu’il a créé dans les années 1910, avec ce drôle d’individu simple d’esprit qui croit que lorsqu’il reçoit des briques sur la tête c’est un acte d’amour. Allez comprendre…

Krazy Kat 1 Krazy Kat 2

Un individu décalé en entraîne un autre, mais d’un tout autre genre, dans les années 60, 70, un petit peu plus obsédé sexuel, c’est peu de le dire, beaucoup plus drogué, c’est Fritz the Cat, l’antihéros créé par Robert Crumb.

Fritz-the-cat

Et dans un genre un petit peu plus patibulaire, mais quand même plus sympathique et plus conservateur, il y a le gros chat roux obèse et un peu misanthrope créé par Jim Davis, à savoir Garfield, qui reste encore aujourd’hui un personnage de référence dans la bande dessinée.

Garfield-Faut-pas-s-en-faire-Nouveau-look Garfield-Garfield-prend-du-poids Garfield-Les-Yeux-plus-gros-que-le-ventre

À l’image de Jim Davis, le belge Philippe Geluck s’est, lui aussi, servi du chat, avec un personnage qui ne porte pas de nom, ou plutôt si, Le Chat, tout simplement, pour nous offrir quelques chroniques de l’absurde qui correspondent à notre monde et à la vision qu’il peut porter sur celui-ci.

Le-Chat La-Rumba-du-Chat Le-Chat-pae-a-table

Et cela peut nous offrir quelques visions fort baroques comme chez Joann Sfar, avec son désormais célèbre Chat du Rabbin. Si on se situe parfois dans un certain réalisme, enfin évidemment, toute proportion gardée, maine coons, persans et autres chats de gouttière, sont parfois plongés dans l’imaginaire absolu, à l’image de la saga fantasy imaginée par Didier Convard, Chats, à ne pas confondre avec Chats !, une autre saga qui n’a absolument rien à voir.

Le-Chat-du-Rabbin-La-Bar-Mitsva Chats Chats (1)

D’ailleurs, on peut même aller jusqu’à la science-fiction, avec la récente adaptation en bande dessinée de Demain les chats de Bernard Werber. Et puis, il y a de nombreux alter-egos, Hercule, l’ami de Pif, Azrael, le compagnon de Gargamel dans Les Schtroumpfs, j’en passe…

Demain-les-chats-BD bernard werber Pif et hercule Schtroumpfs

Et bien sûr, il y a toute la culture du manga. Au Japon, le chat est extrêmement populaire, on le trouve dans de très nombreuses séries et même dans des personnages parfois secondaires mais marquant comme Luna, l’acolyte de Sailor Moon.

Blacksad-Tome-6-Alors-tout-tombeLe cas Blacksad

Mais l’évènement félin BD du mois, c’est sans conteste la sortie du sixième tome de Blacksad, Alors, tout tombe. Cela fait déjà plus de vingt ans que le duo espagnol Canales et Guarnido nous propose les enquêtes de cet inspecteur à tête de chat noir avec un petit peu de blanc sur le museau, à la fois hommage au film noir et véritable BD animalière.

Dans ce sixième volet, on retrouve donc l’inspecteur Blacksad qui est contacté pour assurer la sécurité du président du syndicat des travailleurs du métro qui serait menacé, peut-être par la mafia. De son côté, son cher binôme Weekly va être complètement sous le charme d’une jeune journaliste et actrice à tête de renard. Enfin, il y a un personnage de promoteur qui a peut-être un lien dans cette histoire, je ne vous en dis pas plus.

On retrouve là tout ce qui a fait le succès de la série Blacksad, pour la plus grande joie des amateurs, à savoir un jeu tout à fait subtil et virtuose avec les codes du polar, et il faut voir de quelle manière. Parce que le duo Canales et Guarnido, c’est quand même le haut-de-gamme en matière de composition des planches, d’intrigues, de rebondissements, de colorisation, j’en passe… Mais surtout, au-delà de la réussite formelle, il y a quand même ici, dans cet album, peut-être plus encore que dans certains autres, un couplet social, particulièrement bienvenu.

En tous les cas, après cette sélection de BDs à félidés, vous tenez là un prétexte parfait pour pouvoir dire en société : “Ah, j’ai cru voir un gros minet…”. »

Le-Petit-PrinceRendez-vous le mois prochain pour le nouvel « Instant Lire à la Fnac » sur Fnac.com, dans vos magasins et dans les pages du magazine Lire.
Et n’oubliez pas : vous pouvez lire avant d’acheter. Pour cela, rendez-vous sur Fnac.com ou sur l’appli Kobo by Fnac. Magie, magie, sur la page du livre tant souhaité, vous trouverez ses premières pages.
Pour plus de lectures numériques, visitez l’univers Kobo by Fnac
Visionnez tous les épisodes de L’Instant Lire à la Fnac
Et découvrez plus de conseils de lecture sur Fnac.com
Article rédigé par
Nathalie
Nathalie
Libraire Fnac.com
Sélection de produits