Actu

Tony Chasseur et Mizikopéyi en concert exceptionnel : de la vraie bonne musique antillaise

21 janvier 2019
Par Christian Ferreol
Tony Chasseur et Mizikopéyi en concert exceptionnel : de la vraie bonne musique antillaise
©dr

Actuellement en pré-commande, le nouveau disque du Big Band Mizikopéyi poursuit le travail de fond entamé sur les précédents opus, avec une tonalité encore un peu plus jazzy. Si vous voulez écouter de la vraie bonne musique antillaise, achetez le dernier Mizikopeyi et surtout allez les voir en concert le 29 janvier prochain à 20 h au Café de la Danse. Parce que voir Mizikopéyi et son leader Tony Chasseur sur scène, c’est une expérience rare !

Actuellement en pré-commande, le nouveau disque du Big Band Mizikopéyi poursuit le travail de fond entamé sur les précédents opus, avec une tonalité encore un peu plus jazzy. Si vous aimez le jazz, et que vous voulez écouter de la vraie bonne musique antillaise, achetez le dernier Mizikopéyi et surtout allez les voir en concert le 29 janvier prochain à 20 h au Café de la Danse. Parce que voir Mizikopéyi et son leader Tony Chasseur sur scène, c’est une expérience rare !

Réservez vos places pour Mizikopéyi au Café de la Danse sur Fnacspectacles

Tony Chasseur en chef d’orchestre

Tony Chasseur et la musique, c’est une longue histoire. Malgré son air d’éternel jeune homme, -agaçant pour les hommes de sa génération qui voient pousser leurs cheveux blancs !- ce chanteur est un géant de la musique caribéenne. Entre ses débuts dans les piano-bars de Fort de France et le concept de Big Band Mizikopéyi, son parcours a été jalonné de participations à des groupes aussi essentiels que prestigieux. Citons le mythique orchestre martiniquais de La Perfecta, le groupe Malavoi, qu’on ne présente plus, Fal Frett, groupe pionnier du jazz caribéen ou encore Sakiyo, groupe expérimental à qui on doit le tube Sakiyo. Et n’oublions pas le groupe JM Harmony, ses participations aux tournées du groupe Kassav, et de nombreuses collaborations avec tout ce que l’ile compte de pointure. Tony chasseur, c’est aussi des albums solo, brillants, qui ont souvent rencontré un vif succès, et jalonnés de tubes et de récompenses tout au long de sa fructueuse carrière.

 Mizikopéyi

Tony Chasseur et Thierry Vaton

Un projet ambitieux

Grand fan d’Al Jarreau, de musique salsa et de jazz, mais aussi ardent défenseur de la richesse musicale de son ile, Tony Chasseur, au côté de son complice le grand pianiste Thierry Valton, s’est lancé dans un concept de Big Bang, Mizikopéyi. Avec pour but de porter au plus haut cette musique riche en métissage et en influences diverses qui font sa force, trop souvent méconnue et sous-estimée. Reprenant le principe des grands orchestres de la Nouvelle Orléans, Mizikopéyi propose un mélange détonnant de compositions originales, de réinterprétations de titres du répertoire martiniquais, ou encore de morceaux impérissables d’Al Jarreau. Un ensemble en constante évolution, qui peut de prime abord paraitre hétéroclite, mais qui se révèle étonnamment cohérent sur scène. On retrouve cette volonté de repousser les frontières au niveau des musiciens, puisque 12 cuivres (trompettes, trombones, saxophones) cohabitent harmonieusement avec des percussions typiquement antillaises, le tout (17 musiciens tout de même !) sous la direction musicale de Thierry Vaton et l’orchestration du maestro Tony. 

Un moment privilégié, un nouveau disque

Un concert de Mizikopéyi, c’est un voyage musical alternant moments d’émotion, tempos doux, solos magistraux et morceaux enlevés qui donnent envie de taper des pieds et de danser. Et pour animer tout cela, Tony Chasseur avec son talent inimitable pour emmener son public dans son univers, sa bonne humeur communicative et sa voix qui s’exprime avec autant d’aisance sur une chanson soul que sur une salsa, une reprise de Claude Nougaro ou un zouk endiablé. 

Si vous voulez passer un bon moment, entre amis ou en couple, c’est le 29 janvier que cela se passe, dans le cadre du Café de la Danse qui peut accueillir 500 mélomanes. Et pour y préparer, quel meilleur moyen que de redécouvrir les albums de Tony Chasseur et ceux de Mizikopéyi ? Et notamment le tout dernier, Big Bang Créole, actuellement en pré-commande et où apparaissent des pointures du calibre de Michel Alibo, Alain Jean-Marie ou encore Michel Zenino ou Jacques Swartz-Bart ?

Rendez-vous le 29 janvier dès 20h00, vous (re)découvrirez de la bonne musique antillaise. Moi en tout cas, j’y serai, sans faute !

Infos pratiques :

Adresse : 5, passage Louis Philippe 75011 Paris, Métro Bastille  

Téléphone : 01 47 00 57 59 (NB : pas de réservations par téléphone, billet à présenter à l’entrée)

Parking : Un parking est à votre disposition sous l’Opéra Bastille à cette adresse : Parking Q-Park Paris Opéra Bastille ; Adresse : 34 Rue de Lyon, 75012 Paris

Horaire : 20h00

 Mizikopéyi

Article rédigé par
Christian Ferreol
Christian Ferreol
Conseiller fnac.com high tech
Pour aller plus loin
Sélection de produits