Actu, Critique

Les Mecs que je veux ken, de Rosa Bursztein : l’intime est politique

25 février 2022
Par Sophie Benard
Les Mecs que je veux ken, de Rosa Bursztein : l’intime est politique
©TDR

[Rentrée littéraire] Dans un récit honnête et drôle, la comédienne se raconte à travers ses amours, ses réussites et ses échecs professionnels.

Rosa Bursztein est comédienne – on l’a notamment vue au théâtre dans Les Liaisons dangereuses, mis en scène par John Malkovitch – artiste de stand-up et animatrice du podcast Les Mecs que je veux ken. Elle participe aussi au podcast Hot line de Spotify. Son spectacle de stand-up, Rosa, qu’elle joue jusqu’au 23 mars prochain à La Nouvelle Scène (Paris) avant de partir en tournée, est un succès.

« “Ken” c’est le verlan de niquer. Ça veut dire “baiser”, “posséder” et aussi “battre, mettre K.-O.” : je vais tous les niquer. »

Rosa Bursztein
Les Mecs que je veux ken

Les Mecs que je veux ken contient des extraits de ce spectacle, mais ne s’y limite pas – loin de là. La comédienne retrace en effet sa jeunesse, ses premiers pas dans la comédie, ses échecs ; puis ses réussites. Avec honnêteté et humour, elle raconte son premier amour, puis les amants qu’elle a connus, sans oublier de décrire le poids que pèsent les stéréotypes genrés dans les relations amoureuses. Mais elle sait aussi être plus grave, quand elle évoque la maladie, la dépression, la séparation de ses parents ou sa relation un peu difficile à son père.

Rosa Bursztein ouvre aussi les portes des coulisses de son métier, de la difficulté de s’y imposer à la misogynie qui habite encore les milieux du théâtre et du stand-up. Entre « absolu désir de plaire » et « fureur de déplaire », la comédienne raconte et analyse ainsi son parcours à la lumière de son engagement féministe. Drôle et revigorant.

« J’essaie de vivre en paix avec la petite fille qui rêvait de ressembler à Kate Winslet, je lui montre de nouveaux portraits. Malgré les déceptions et le chagrin, mon désir est toujours très fort. Il y a encore tant de mecs que je veux ken. »

Rosa Bursztein
Les Mecs que je veux ken
Les Mecs que je veux ken, de Rosa Bursztein. En librairie depuis le 20 janvier 2022.

Les Mecs que je veux ken, de Rosa Bursztein, Les Arènes, 208 p., 18 €. En librairie depuis le 20 janvier 2022.

Rosa Bursztein jouera son spectacle à Bordeaux, Paris, Lille, Toulouse et Nantes.

À lire aussi

Article rédigé par
Sophie Benard
Sophie Benard
Journaliste