Actu

Alec Baldwin visé par une nouvelle plainte suite à l’incident mortel de Rust

17 février 2022
Par Félix Tardieu
Alec Baldwin à la projection de "Killing Them Softly" (Andrew Dominik) au 65ème Festival de Cannes, en 2012
Alec Baldwin à la projection de "Killing Them Softly" (Andrew Dominik) au 65ème Festival de Cannes, en 2012 ©Denis Makarenko / shutterstock.com

La famille d’Halyna Hutchins, la directrice de la photographie tuée accidentellement sur le tournage du western Rust, a décidé de porter plainte contre l’acteur et producteur Alec Baldwin.

En octobre dernier, l’acteur Alec Baldwin (Beetlejuice, Working Girl, Les Infiltrés) était impliqué dans un accident mortel à Santa Fe (Nouveau-Mexique) sur le tournage du western Rust – dont il est également l’un des producteurs – qui coûta la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessa le réalisateur Joel Souza. L’incident, lié à un revolver défectueux, avait secoué l’industrie hollywoodienne et relancé le débat sur l’utilisation de vraies armes à feu, à défaut d’armes factices, sur les plateaux de tournage. 

Depuis cette tragédie, les procédures civiles se sont multipliées, notamment de la part des membres de l’équipe du film : Serge Svetnoy, chef éclairagiste, et Mamie Mitchell, scripte, ont consécutivement porté plainte contre Alec Baldwin. L’armurière du tournage, Hannah Gutierrez-Reed, a quant à elle porté plainte contre l’homme ayant fourni à la production les cartouches factices pour les besoins du film, tandis que Cherlyn Schaefer, médecin en charge au moment du tournage, a récemment déposé une plainte à l’encontre de l’assistant-réalisateur, de l’armurière et des accessoiristes, mais pas d’Alec Baldwin.

L’acteur est en revanche visé par une nouvelle plainte, cette fois-ci déposée par la famille de la victime, Halyna Hutchins, atteinte mortellement par le tir accidentel du revolver manié par Baldwin, qui clamera par la suite son innocence lors d’un entretien pour la chaîne ABC. La famille réclame par conséquent des dommages et intérêts « substantiels ». Brian Panish, avocat de l’époux et du fils Halyna Hutchins, a pointé du doigt le « comportement dangereux » de l’acteur, mettant en cause les mesures d’économie prises par les producteurs du film et les manquements du tournage. Ce dernier avance ainsi que l’équipe n’était pas protégée lors des prises nécessitant le tir de cartouches à blanc et qu’un revolver factice aurait dû être préféré à une arme opérationnelle. Une enquête criminelle est toujours en cours afin de déterminer la provenance des munitions qui ont déclenché l’incident.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin