Actu

Le Royaume-Uni veut imposer la vérification de l’âge sur les sites pornographiques

09 février 2022
Par Kesso Diallo
Renforcer la sécurité en ligne avec une nouvelle règle pour les sites pornographiques.
Renforcer la sécurité en ligne avec une nouvelle règle pour les sites pornographiques. ©Pixabay

Le gouvernement souhaite rendre obligatoire l’utilisation de technologies de vérification de l’âge pour empêcher les mineurs d’accéder à ces sites.

Mieux protéger les enfants en ligne. Le 8 février, à l’occasion de la journée mondiale pour un Internet plus sûr, le gouvernement britannique a annoncé une nouvelle mesure destinée aux sites pornographiques. Il souhaite les obliger à vérifier l’âge de leurs utilisateurs afin d’assurer qu’ils soient âgés de 18 ans ou plus. Cette mesure sera incluse dans le projet de loi sur la sécurité en ligne en cours de préparation. « Nous renforçons actuellement le projet de loi sur la sécurité en ligne pour qu’il s’applique à tous les sites pornographiques afin de nous assurer que nous atteignons notre objectif de faire d’Internet un endroit plus sûr pour les enfants », a déclaré Chris Philp, le ministre du numérique.

Les sites pornographiques seront contraints de se plier à cette nouvelle règle, mais il leur appartiendra de choisir la technologie de vérification de l’âge employée pour s’y conformer. Le gouvernement explique qu’il pourrait s’agir d’une technologie pour vérifier que les utilisateurs possèdent une carte de carte de crédit et qu’ils ont plus de 18 ans ou qui ferait appel à un service tiers afin de confirmer leur âge par rapport aux données gouvernementales.

Des inquiétudes pour la vie privée

Ce n’est pas la première fois que le Royaume-Uni tente de contrôler l’accès aux sites pornographiques en forçant ces derniers à vérifier l’âge des internautes. En 2019, le pays avait abandonné un tel projet, notamment à cause des risques qu’il posait par rapport à la vie privée. Alors que ces inquiétudes sont également présentes avec la mesure qui vient d’être annoncée, le gouvernement cherche à rassurer. Dans son communiqué, il indique que les technologies de vérification de l’âge que les sites pornographiques seront tenus de mettre en œuvre « ne nécessitent pas de vérification d’identité complète ». Il précise, en outre, que même si les utilisateurs peuvent être obligés de vérifier leur âge avec des documents d’identité, les mesures mises en place par les entreprises ne doivent pas traiter ou stocker des données sans rapport avec cet objectif.

De plus, les sociétés utilisant ou développant ce type de technologies devront respecter les réglementations britanniques en matière de protection des données, sinon elles s’exposeront à des mesures coercitives de la part du Bureau du Commissaire à l’information, l’équivalent britannique de la CNIL. Par rapport à la nouvelle règle imposée aux sites pornographiques, l’autorité régulatrice du pays, l’Ofcom, pourra leur infliger une amende susceptible d’aller jusqu’à 10% de leur chiffre d’affaires mondial annuel s’ils ne s’y conforment pas. Elle sera aussi en mesure d’empêcher l’accès à ces plateformes au Royaume-Uni. Enfin, le gouvernement indique que les patrons de ces sites pourraient être tenus pénalement responsables s’ils ne coopèrent pas avec l’Ofcom.

Lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste
Pour aller plus loin