Actu

Un studio de cinéma bientôt construit dans l’espace ?

23 janvier 2022
Par Félix Tardieu
Vue d'artiste de la future station spatiale commerciale Axiom après sa séparation de la Station spatiale internationale
Vue d'artiste de la future station spatiale commerciale Axiom après sa séparation de la Station spatiale internationale ©Space Entertainment Enterprise

Space Entertainment Enterprise, co-producteurs du film qui sera tourné dans l’espace avec Tom Cruise, ont annoncé la mise en chantier d’un studio de production en orbite qui devrait être lancé en 2024.

Le tourisme spatial continue de prendre des dimensions de plus en plus surprenantes. Space Entertainment Enterprise (SEE), la boite de production derrière le projet de film en orbite piloté par Doug Liman (La mémoire dans la peau) auquel Tom Cruise doit prendre part, a annoncé la création d’un studio de production en orbite d’ici 2024. Baptisé SEE-1, ce module sera dans un premier temps rattaché à la station Axiom (projet de la firme américaine Axiom Space), branche commerciale qui sera dans un premier temps amarrée à la Station Spatiale Internationale (ISS) avant de devenir sa propre station spatiale autour de l’année 2028, coïncidant avec le démantèlement d’ores et déjà prévu de l’ISS. Les producteurs Elena et Dmitri Lesnevsky espèrent ainsi faire de SEE-1 le « le premier studio de contenu et de divertissement et la première arène polyvalente du monde dans l’espace ». Le module accueillerait non seulement des productions cinématographiques et télévisuelles, mais également des événements musicaux et sportifs, des artistes, des créateurs voire des influenceurs souhaitant produire du contenu en microgravité, par exemple en streaming.

Avant cela, Tom Cruise virvoltera dans un avion de chasse dans Top Gun : Maverick.©Paramount Pictures France

Don’t Look Down

D’après Axiom, le module SEE-1 sera un module gonflable qui, une fois déplié dans l’espace, atteindra six mètres de diamètre. Ce type de module, avec une masse moindre, suscite depuis quelques années l’engouement d’entreprises privées comme Axiom, en raison du coût de lancement relativement faible. Nul ne sait pour l’instant quand Tom Cruise, décidément prêt à relever les défis les plus exubérants, prendra place à bord du Crew Dragon (le lanceur de SpaceX, la l’entreprise spatiale d’Elon Musk) avec le réalisateur d’Edge of Tomorrow – un budget d’a minima 200 millions de dollars est évoqué, certainement à revoir à la hausse étant donné le prix littéralement exorbitant des places à bord du Crew Dragon (55 millions de dollars par siège). Space Entertainment Enterprise est actuellement en pourparlers avec des investisseurs et prévoit une nouvelle levée de fonds pour envoyer la star – c’est le mot – dans l’espace. D’ici là, on découvrira certainement les premières images de The Challenge, le film russe tourné dans l’espace en octobre dernier. 

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin