Actu

La France lance sa plateforme de calcul quantique pour exploiter le potentiel de cette technologie

05 janvier 2022
Par Kesso Diallo
La France lance sa plateforme de calcul quantique pour exploiter le potentiel de cette technologie
©Quardia / Shutterstock

Cet événement s’inscrit dans la stratégie du gouvernement pour faire de la France un acteur majeur des technologies quantiques.

La France ne souhaite pas seulement être leader dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le 4 janvier, le lancement d’une plateforme nationale de calcul quantique a en effet été annoncé par le gouvernement. Utilisant les lois de la physique quantique pour effectuer massivement des opérations, cette technologie dépasse largement les capacités des ordinateurs classiques. Elle pourrait permettre de résoudre des problèmes étant pour le moment insolvables. « Dans les deux prochaines décennies, le quantique pourrait enclencher des révolutions technologiques et des avancées majeures dans de nombreux secteurs d’importance vitale, (…), pour l’observation de la Terre et l’anticipation des catastrophes naturelles, pour la modélisation d’un agent infectieux et de remèdes médicaux adaptés », indique le gouvernement dans un communiqué.

Mise en œuvre par l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA), la plateforme sera située au Très Grand Centre de Calcul du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies renouvelables.

Faciliter l’accès au calcul quantique pour les chercheurs

Concrètement, la plateforme de calcul sera hybride, car elle associera des systèmes classiques à des ordinateurs quantiques. Souhaitant faciliter l’accès aux capacités de calcul quantique, la France prévoit de la mettre à disposition d’une communauté internationale de chercheurs, de startups et de spécialistes pour leur permettre d’identifier, de développer et de tester de nouveaux cas d’usage. « Elle sera un espace de test, de synergie et de découverte pour exploiter le potentiel de cette technologie », a déclaré la ministre des Armées Florence Parly sur Twitter. La plateforme bénéficie déjà d’un investissement de 70 millions d’euros. À terme, ce budget sera de 170 millions d’euros.

L’annonce de ce lancement intervient dans le cadre de la stratégie nationale sur les technologies quantiques présentée par Emmanuel Macron en janvier 2021. Consacrant 1,8 milliard d’euros, dont 1 milliard financé par l’État, au développement de celles-ci de 2021 à 2025, elle a notamment pour objectif de créer 16 000 emplois dans ce secteur d’ici 2030. Avec cette approche, le gouvernement considère le quantique comme un enjeu majeur pour la souveraineté et la supériorité stratégiques de la France.

Lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste