Actu

Festival d’Angoulême 2024 : cinq BD récompensées à découvrir

29 janvier 2024
Par Robin Negre
La couverture de l'album “Le Visage de Pavil”.
La couverture de l'album “Le Visage de Pavil”. ©2024

Le FIBD s’est clôturé ce dimanche 29 janvier et a décerné le Fauve d’Or au comics Monica, tout en récompensant différentes bandes dessinées dans les autres catégories. Retour sur cinq albums du palmarès.

1 Frontier

L’œuvre de Guillaume Singelin, Frontier (Label 619/Rue de Sèvres), a remporté l’Éco-Fauve Raja, qui vient récompenser un album confronté aux enjeux climatiques et écologiques.

Avec Frontier, l’auteur dresse le portrait d’une terre à l’agonie, obligeant l’humanité à regarder vers les étoiles et à découvrir de nouveaux horizons. Une véritable fresque humaniste de science-fiction ! Frontier était également sélectionné pour le Prix BD Fnac France Inter et continue de convaincre le public depuis sa sortie en librairies.

À partir de
23,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

2 L’Homme gêné

Cette bande dessinée signée Matthieu Chiara s’intéresse aux relations entre les individus, au regard des autres et à l’idée de sortir de sa zone de confort pour découvrir le monde, alors qu’un homme tombe sous le charme de sa séduisante nouvelle voisine.

L’Homme gêné (L’Agrume) remporte ainsi le Fauve Révélation, et met à l’honneur un artiste en pleine ascension, reconnu pour son approche stylistique et pour l’authenticité de ses œuvres.

3 Le Visage de Pavil

Le Fauve des Lycéens a été attribué à l’album Le Visage de Pavil (aux éditions 2024) de Jeremy Perrodeau, récit d’anticipation sur la tolérance, alors qu’un scribe est contraint d’observer la communauté d’un village reculé.

Histoire mêlant science-fiction et aventure, thématique liée à la croyance et à la différence, Le Visage de Pavil a su trouver écho auprès du jeune public grâce à son propos, son approche graphique et sa narration.

À partir de
29€
En stock
Acheter sur Fnac.com

4 Des maux à dire

Lors de cette nouvelle édition du Festival d’Angoulême, le Fauve Prix du Public France Televisions a été décerné à Des maux à dire (Sarbacane) de Beatriz Lema, qui traite de la santé mentale en suivant l’histoire de la jeune Vera, dont la mère prétend être harcelée par un démon.

À travers son dessin minimaliste inspiré de la broderie et des céramiques espagnoles, l’artiste aborde des sujets forts et fait le lien entre la richesse de l’imagination enfantine et les conflits intérieurs.

À partir de
25€
En stock
Acheter sur Fnac.com

5 Contrition

Un village, un cadavre, une enquête… Le Fauve Polar SNCF Voyageurs, Contrition (Denoël), a tout du thriller haletant se basant sur un mystère, mais les auteurs Carlos Portela et Keko agrémentent leur œuvre en complexifiant la situation.

À Contrition Village, les résidents sont tous des criminels sexuels, et la victime s’est immolée, lançant l’enquête pour une jeune journaliste du quotidien local. Ambiance macabre inspirée des chef-d’œuvres du genre et d’une véritable communauté de Floride, Contrition est un récit choc !

À partir de
25€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par