Actu

Proxi, la nouvelle œuvre révolutionnaire du créateur des Sims

13 octobre 2021
Après Les Sims, Will Wright est de retour avec un titre étonnant.
Après Les Sims, Will Wright est de retour avec un titre étonnant. ©Gallium Studios

Créer un véritable univers à partir de ses propres souvenirs et les vendre : Proxi pourrait devenir le successeur des Sims.

Si tout le monde n’y a pas forcément joué durant son adolescence, le nom ne laisse pas indifférent. Les Sims, c’est une simulation de vie au ton humoristique et décalé dont le but est de créer un avatar et lui faire vivre sa vie. Cette série de jeux est devenue culte tant les possibilités sont nombreuses. Elle garde encore aujourd’hui une belle cote auprès des joueurs. Derrière Les Sims, on retrouve un homme, Will Wright, développeur devenu la première personne de l’industrie du jeu vidéo nommé Compagnon de la British Academy of Film and Television Arts. 21 ans après le tout premier volet, Will Wright s’apprête à faire son grand retour avec un titre assez étonnant.

Nos propres souvenirs au cœur d’un jeu vidéo

Prévu cet automne, ce nouveau projet se nomme Proxi et sera à nouveau un jeu de simulation. Sauf que, au lieu de simuler une maison de poupées comme dans Les Sims, il sera cette fois question de simuler un cerveau. ​​Plus précisément, le but du jeu sera de se découvrir soi-même en créant des scènes inspirées de ses propres souvenirs à l’aide d’éléments visuels et audios mis à disposition dans le jeu. Chaque souvenir étant représenté dans une boule à neige, leur succession formera une sorte de monde propre à chaque joueur. Véritable œuvre immersive, la façon dont les souvenirs vont être associés sera ensuite analysée par l’intelligence artificielle de Proxi, ce qui permettra de créer un avatar personnalisé qui reproduit la conscience et l’inconscient. À la manière des Sims, cet avatar s’exprimera d’une manière unique et pourra même rencontrer et interagir avec d’autres avatars. 

La montée en puissance du crypto-gaming

Outre son concept à la fois métaphysique et excitant, Proxi est aussi un petit événement puisqu’il s’agit du prochain jeu à avoir recours au crypto-gaming. Au sein du titre imaginé par Will Wright, les joueurs pourront en effet retrouver un marché virtuel, où il est possible de créer, vendre ou acheter. Les souvenirs s’achèteront et se vendront donc sous forme de NFT à d’autres joueurs, ces échanges se faisant via la monnaie virtuelle du jeu : le Gallium. Toutefois, contrairement à d’autres jeux ayant recours au NFT, cette monnaie virtuelle ne sera à priori pas échangeable contre des euros ou dollars. Mais pour posséder le moindre NFT, de l’argent réel sera bel et bien nécessaire. Pour gérer au mieux cet aspect du jeu, Gallium Studios s’est associé à la plateforme Forte Labs, axée sur les jeux NFT, pour gérer l’intégration de la blockchain et la fonctionnalité NFT. Attendu sur les appareils mobiles pour la fin d’année, aucune information n’est pour l’instant connue concernant l’arrivée du jeu sur d’autres supports.

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste