Actu

Starfield : pourquoi Bethesda affirme que les bugs n’ont pas d’importance dans le jeu ?

06 septembre 2023
Par Vincent Oms
“Starfield” sort ce 6 septembre sur Xbox Series et PC.
“Starfield” sort ce 6 septembre sur Xbox Series et PC. ©Microsoft

Dans une récente interview, l’un des responsables du studio mythique a révélé son point de vue sur leur toute dernière production.

À l’occasion de la récente Gamescom 2023, le salon du jeu vidéo allemand, le site référence GamesIndustry a pu s’entretenir avec le responsable de l’édition chez Bethesda, Pete Hines. Quelques jours avant un accès anticipé au très attendu Starfield, early acces qui a confirmé la pertinence de l’angle de cette interview, le thème principal était celui des bugs. Une spécificité devenue indissociable de l’histoire du développeur.

De Fallout à Skyrim, et pour quasiment la totalité des épisodes d’Elder Scrolls auparavant, Bethesda s’est effectivement taillé une jolie réputation dans le domaine. Il faut reconnaître que le duo monde ouvert et grand niveau de liberté d’action (façon Cyberpunk chez CD Projekt) facilite cette générosité bien involontaire.

Sky is (not) the limit

Mais pour Pete Hines, ces défauts mineurs n’ont absolument aucune importance dans le processus créatif mis en place par Bethesda, depuis près de 40 ans. La seule préoccupation du studio reste d’offrir la plus grande liberté possible, quelles qu’en soient les conséquences sur ces défauts et aberrations parfois amusantes.

Hines a même eu cette phrase assez forte et symbolique : « Nous embrassons le chaos ». Comprendre que, plutôt que se fixer des limites permettant de mieux maîtriser le contenu, Bethesda préfère les repousser, quitte à connaître quelques infortunes.

Des bugs volontaires

Pourtant, ces propos ne tiennent pas de la fanfaronnade ou d’un excès de confiance. Au contraire, Hines est aussi revenu sur l’échec récent de Redfall, expliquant que le jeu allait bénéficier de mises à jour et d’efforts supplémentaires pour lui donner une nouvelle chance. Il a également salué l’opportunité offerte en termes d’audience par le Game Pass.

Le service de Microsoft met encore un peu plus en lumière ce Starfield aux ambitions sans limites. Pour conclure sur les bugs, Hines a expliqué que certains ont tellement fait rire en interne qu’ils ont été conservés volontairement. Dans l’espace, on ne vous entendra peut-être pas forcément crier, mais parfois rigoler.

55,99€
79,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste
Pour aller plus loin