Actu

Bloqué, le livre de Guillaume Meurice trouve finalement un éditeur

14 décembre 2022
Par Lisa Muratore
Guillaume Meurice a finalement trouvé un éditeur pour son prochain livre. © LIONEL BONAVENTURE/AFP via Getty Images
Guillaume Meurice a finalement trouvé un éditeur pour son prochain livre. © LIONEL BONAVENTURE/AFP via Getty Images

Déprogrammé, le livre Le Fin Mot de l’histoire en 200 expressions de Guillaume Meurice et Nathalie Gendrot sortira finalement en mars 2023 aux Editions Flammarion. Une annonce qui fait office de revanche pour les deux auteurs face au groupe de Vincent Bolloré.

Le livre de Guillaume Meurice, co-écrit aux côtés de Nathalie Gendrot, devait sortir en septembre 2022. Toutefois, la publication du Fin Mot de l’histoire en 200 expressions a finalement été bloquée par les Editions Le Robert, filiale d’Editis, qui appartient plus largement à Vivendi. Le groupe dirigé par Vincent Bolloré avait fait annuler la parution de l’ouvrage, il y a quelques mois, au motif que « sept passages du livre [étaient] susceptibles [de créer] un risque de contentieux au civil et au pénal pour injure et / ou diffamation. »

La revanche de Guillaume Meurice

Ces passages concernaient notamment une partie humoristique évoquant Vincent Bolloré lui-même, son groupe ayant par la suite voulu modifier les passages en question. Cependant, les deux auteurs ont refusé de changer la substance du livre, au point que sa publication a finalement été empêchée. Cette manœuvre a donc forcé Guillaume Meurice et Nathalie Gendrot à chercher un autre éditeur chez la concurrence.

« Comme j’adore les livres d’expressions françaises, c’était du pain bénit : un livre dont tout le monde parlait, pour lequel tout Paris a appelé les auteurs. »

Guillaume Robert
Editeur

C’est finalement Flammarion qui publiera le 1er mars 2023 Le Fin Mot de l’histoire : 201 expressions pour épater la galerie – titre légèrement modifié – accompagné du bandeau promotionnel : « Le livre que vous avez failli ne jamais lire. » Un brillant pied de nez de la part des deux écrivains au groupe Vivendi, à son directeur, ainsi qu’à son ancien éditeur. D’ailleurs, le chroniqueur humoristique de France Inter ne compte pas s’arrêter là, puisqu’en plus d’avoir ajouté une expression dans son livre, il signe la préface dans laquelle il détaillera la controverse et le changement d’éditeur.

Au moment du scandale, l’auteur du Roi n’avait pas Ri (Ed LgF, 2021) avait de surcroît pointé la responsabilité directe de Vincent Bolloré : « Ça veut dire que d’un trait de plume un type peut décider de ne pas publier un livre qui lui a déplu. Le message envoyé aux auteurs et autrices est assez terrible : tenez-vous à carreau sinon votre livre ne sortira pas. »

De son côté, Guillaume Robert, éditeur chez Flammarion, a confié à l’AFP : « C’est un retour à la maison pour Guillaume Meurice, qui a déjà été édité chez Flammarion. Comme j’adore les livres d’expressions françaises, c’était du pain bénit : un livre dont tout le monde parlait, pour lequel tout Paris a appelé les auteurs. Une fois le contrat résilié avec Le Robert, ils ont vu beaucoup d’éditeurs. Je tenais à leur parler du bouquin, avant d’évoquer l’affaire. »

À lire aussi

Article rédigé par
Lisa Muratore
Lisa Muratore
Journaliste