Actu

Instagram : le contrôle du contenu sensible ne plaît pas à tous les utilisateurs

26 juillet 2021
Par Thomas Estimbre

Afin de limiter la portée du contenu jugé “sensible”, Instagram a récemment intégré un nouvel outil de contrôle. Une annonce qui n’a pas convaincu certains utilisateurs, dont les influenceurs, qui estiment que ce filtre réduit la portée de leurs publications.

Conscient que les attentes des internautes ne sont pas toutes les mêmes, Facebook cherche à proposer une expérience plus personnalisée à ses membres. En 2020, sa plateforme Instagram a multiplié les mesures pour lutter contre le harcèlement et s’attaque désormais à la question des contenus jugés “sensibles”. Instagram a récemment annoncé le déploiement d’une nouvelle fonctionnalité visant à limiter la quantité de contenu “sensible” visible dans son onglet Explorer. Appelée contrôle du contenu sensible, elle doit éviter à l’application de proposer certains contenus issus de comptes auquel l’utilisatrice ou utilisateur n’est pas abonné(e).

 © Instagram
© Instagram

“Les contenus sensibles peuvent être considérés comme des publications qui ne vont pas nécessairement à l’encontre de nos règles, mais qui risquent de déranger certains utilisateurs, par exemple en raison de leur caractère violent ou sexuellement explicite”, précise le réseau social. Par défaut, Instagram a décidé de placer le curseur sur “Limiter” et de conserver les paramètres par défaut. Il est également possible d’accéder à davantage de contenus jugés “sensibles” (en choisissant “Autoriser”) ou d’en afficher moins (“Limiter encore plus”). Dans les faits, le site The Verge relate que certains utilisateurs voient la portée de leurs publications être réduite. Des créateurs et influenceurs “de toutes sortes de communautés”, y compris des artistes, travailleurs et travailleuses du sexe, des tatoueurs ou de l’industrie du cannabis (légale) se disent impactés par ce changement. Des comptes spécialisés dans les armes à feu assurent que leurs publications peuvent également être masquées.

Instagram assure que rien, ou presque, n’a changé

Si le filtre de “sensibilité” s’attire les foudres de certains membres d’Instagram, le réseau social affirme que les créateurs de contenu ne doivent pas s’inquiéter. Par défaut, ce nouveau filtre n’est en effet pas conçu pour filtrer davantage de contenus sensibles. “Si vous êtes satisfait de votre expérience actuelle, vous pouvez décider de ne rien changer”, affirmait la plateforme lors de l’introduction de son filtre. Et d’ajouter : “Dans le cas contraire, vous avez la possibilité d’ajuster le contrôle du contenu sensible afin de demander à voir plus ou moins de certains types de contenu sensible”. Le service de Facebook estime qu’il est même probable que le fait d’autoriser plus de contenu sensible permette à certains créateurs de connaître une hausse de la portée de leurs publications.

 © Instagram
© Instagram

En attendant, de nombreux comptes alertent leurs abonnés sur l’existence de cette option et les invitent à modifier leurs paramètres. De son côté, Instagram rappelle qu’il est possible de les modifier à tout moment. Il existe cependant une exception : les mineurs n’ont pas accès à l’option Autoriser. Ces dernières semaines, Instagram a ajouté la possibilité de masquer le compteur de likes et de poster depuis un ordinateur.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin