Actu

SRS-XP700, SRS-XP500, SRS-XG500 : Sony lance trois nouvelles enceintes nomades et festives

22 avril 2021
Par Thomas Estimbre

Sony lève le voile sur trois nouvelles enceintes nomades et festives. Les SRS-XP700, SRS, XP500 et SRS-XG500 sont les premières représentent de la nouvelle série X du fabricant.

À l’approche des beaux jours, Sony dégaine ses nouvelles enceintes festives. Le fabricant japonais est coutumier du fait et propose depuis quelques années différents modèles « festifs » et nomades. Après des produits estampillés Extra Bass, Sony revient cette année avec une toute nouvelle série X composée de trois enceintes sans fil (trans)portables.

 © Sony
© Sony

Le constructeur débute avec la SRS-XP700, son modèle le plus imposant avec des dimensions de 31,3 x 69,3 x 36,7 mm pour un poids de près de 17 kilogrammes (16,9 kg). Un format plus transportable que réellement portable qui s’explique par la présence de trois tweeters « hautes performances » à l’avant et d’un autre tweeter « haute performance » à l’arrière pour diffuser un son omnidirectionnel. Le design de la XP700 reprend les codes établis par les anciens modèles de la marque en regroupant un système sonore et lumineux dans un seul bloc.

Sony propose une nouvelle fois des haut-parleurs « X-Balanced » et propose des fonctions Mega Bass (pour renforcer les basses) et Live Sound. L’enceinte promet une autonomie pouvant atteindre 25 heures, associé à une fonction de charge rapide. Ainsi, une charge de 10 minutes permet de récupérer 3 heures de lectures. La SRS-XP700 est également pensée pour être utilisée en extérieur grâce à sa certification IPX4 qui lui permet de ne pas craindre les éclaboussures.

 © Sony
© Sony

SRS-XP500 : une déclinaison plus abordable de la XP700

Sa petite sœur, la SRS-XP500, reprend le design de son aînée dans un format un peu plus compact (27,5 x 57,2 x 29,5 cm, 11,2 kg). Cet allégement fait perdre le son omnidirectionnel ainsi qu’un tweeter « haute performance à l’avant. La XP500 se présente donc avec deux tweeters « high efficiency » à l’avant et conserve la structure des haut-parleurs « X-Balanced ». La fonction d’amplification des basses est conservée tout comme les motifs d’éclairage et la certification IPX4. En revanche, la SRS-XP500 se contente d’une autonomie annoncée jusqu’à 20 heures et d’une charge rapide plus lente. Une charge de 10 minutes permet de récupérer 80 minutes d’écoute, assure Sony. Comme sa grande sœur, une poignée permet de transporter l’enceinte.

 © Sony
© Sony

SRS-XG500 : la plus transportable

Toujours tournée vers la fête, la SRS-XG500 se veut beaucoup plus transportable, grâce notamment à sa poignée. Elle présente des dimensions de 46 x 25,6 x 21,5 cm et affiche un poids de 5,6 kg sur la balance. Son format lui permet de se doter de haut-parleurs « X-Balanced » et d’accueillir deux tweeters « hautes performances ». L’enceinte s’appuie également sur des radiateurs passifs « optimisés » pour étoffer les fréquences graves. On retrouve là encore un design faisant la part belle aux effets lumineux ainsi qu’une certification IP66 pour résister aux éclaboussures et à la poussière. Cet élément renforce l’aspect transportable de la XG500, au même titre que son autonomie annoncée de 30 heures avec la fonction Mega Bass activée. La même charge rapide que sur la SRS-XP700 est également au programme.

 © Sony
© Sony

Par ailleurs, les trois enceintes disposent du mode Battery Care qui empêche l’enceinte d’atteindre une charge de 100 % afin d’augmenter la durée de vie de sa batterie. Elles sont compatibles avec la technologie Bluetooth et peuvent être positionnées horizontalement ou verticalement. La XP700 intègre même un capteur pour adapter le son en conséquence. Les trois modèles embarquent également des ports de charge USB et disposent de la fonction Party Connect.

Les SRS-XP700, SRS-XP500 et SRS-XG500 seront proposés aux prix respectifs de 500 euros, 350 euros et 450 euros. Les trois enceintes de Sony seront disponibles au mois de juin en France. Plus tôt cette année, la marque avait également lancé une enceinte ultra-nomade et abordable, la SRS-XB13.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin