Actu

Les conducteurs de Ford pourraient recevoir des alertes pour les piétons et cyclistes à proximité

20 septembre 2022
Par Kesso Diallo
Ford travaille sur une application pour protéger les piétons et les cyclistes.
Ford travaille sur une application pour protéger les piétons et les cyclistes. ©Photographee.eu / Shutterstock

Le constructeur automobile travaille sur une technologie de communication basée sur les smartphones pour potentiellement avertir les conducteurs des piétons et des cyclistes à proximité, même lorsqu’ils ne sont pas dans leur ligne de mire.

Après Hong Kong qui se sert de feux de circulation améliorés pour protéger les piétons distraits par les smartphones, une autre technologie pourrait permettre d’éviter les accidents sur la route. Ford travaille sur une application pour avertir les conducteurs des piétons et des cyclistes à proximité. Fonctionnant sur le smartphone d’une personne à pied ou à vélo, elle utilise la technologie de Bluetooth à basse consommation (BLE) pour communiquer sa position à un véhicule du constructeur automobile équipé du système d’infodivertissement Ford SYNC. Celui-ci calcule ensuite le risque d’accident potentiel et avertit le conducteur depuis l’écran ou avec des alertes sonores.

Avec cette application, Ford ne cherche pas à remplacer, mais à compléter son système d’assistance à la conduite, Ford Co-Pilot360. « Les véhicules Ford plus récents déjà équipés de la technologie Ford Co-Pilot360 peuvent détecter et avertir les conducteurs des piétons, cyclistes, conducteurs de scooters et autres – et même freiner si les conducteurs ne réagissent pas à temps », a expliqué Jim Buczkowski, directeur général de la recherche et l’ingénierie avancée chez Ford dans un communiqué.

Un système pour améliorer la sécurité routière

Ford utilise la technologie BLE car, contrairement aux caméras et aux radars, elle ne repose pas sur la détection de ce qui se trouve dans la ligne de mire. Autrement dit, il est possible de détecter les piétons et les cyclistes lorsqu’ils sont cachés derrière des obstacles comme les bâtiments. La technologie BLE est déjà largement utilisée dans les appareils électroniques personnels tels que les smartphones, les appareils de surveillance de la condition physique ou encore les services basés sur la localisation. Si les applications grand public de cette dernière impliquent généralement le couplage de deux appareils, Ford, avec son concept, l’utilise comme une balise capable d’en détecter d’autres sans couplage. Le système parvient à différencier les piétons des cyclistes en fonction de leur vitesse de déplacement et évalue davantage le risque selon leur direction.

Le constructeur ne prévoit pas de s’arrêter là. Comme l’a indiqué Jim Buczkowski, il explore actuellement des moyens d’étendre cette capacité de détection aux zones que les conducteurs ne peuvent pas voir. Parmi les autres applications possibles de cette technologie, Ford envisage aussi la détection de zones de construction de routes et d’ouvriers du bâtiment. Cela permettrait d’améliorer la sécurité routière et surtout d’éviter les décès. D’après la National Highway Transportation Safety Administration (agence fédérale chargée de la sécurité routière), le nombre de décès sur la route s’est élevé à 7 342 en 2021, soit une augmentation de 13% par rapport à l’année précédente. De même, 1 000 cyclistes ont été tués sur les routes l’année dernière, en hausse de 5% comparé à 2020.

Ces nombres ont aussi augmenté en France : 414 piétons ont été tués sur la route, soit 23 de plus qu’en 2020, selon le ministère de l’Intérieur. La mortalité des cyclistes a, elle, dépassé le seuil des 200 tués pour la première fois depuis 20 ans, avec 227 personnes décédées en 2021 contre 178 en 2020.  

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste
Pour aller plus loin