Actu

Champs-Élysées Film Festival : le cinéma indépendant français et américain à la fête 

24 juin 2022
Par Félix Tardieu
Champs-Élysées Film Festival : le cinéma indépendant français et américain à la fête 
©DR

Pour sa onzième édition du 21 au 28 juin 2022, le Champs-Élysées Film Festival s’installe sur la plus célèbre avenue du monde pour célébrer le cinéma indépendant américain et français. Au programme : une douzaine de films en compétition, des invités de marque, des avant-premières et une programmation musicale alléchante. 

Fondé en 2012 par la productrice, distributrice et exploitante Sophie Dulac, le Champs-Élysées Film Festival, adressé et accessible au grand public, célèbre chaque année la fine fleur du cinéma indépendant américain et français. Le festival, réparti dans les différentes salles qui ponctuent l’avenue des Champs-Élysées (Le Balzac, Le Lincoln, le Publicis Cinémas, etc.), s’est ouvert le 21 juin avec la projection du film de science-fiction poétique et philosophique de Kogonada, After Yang (avec Colin Farrell, en salles le 6 juillet). Jusqu’au 28 juin, le jury présidé par Emmanuelle Bercot (La tête haute, La fille de Brest, De son vivant) devra départager douze films – six longs-métrages français et six longs-métrages américains – tandis que vingt-deux courts-métrages seront en lice pour les Prix du Public et les Grands Prix du Jury.

Outre les films en compétition, le Champs-Élysées Film Festival affiche une programmation riche en événements : un rooftop avec des showcases et DJ sets prévus chaque soir, une section  – « Freed from desire » – consacrée à quatre films des années 1990 habités par le regard féminin et la question de la libération du désir, ou encore une belle série d’avant-premières, à l’instar de Coma de Bertrand Bonello, Les Années super 8 d’Annie Ernaux et de son fils, David Ernaux-Briot ou encore Les Pires de Lise Akoka et Romane Gueret (Grand Prix de la sélection Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes). 

Les Pires de Lise Akoka et Romane Gueret ©Pyramide Distribution

Le festival peut également compter sur ses deux invités d’honneur, le compositeur de musique de film Dan Deacon et le nouveau maître du cinéma indépendant américain, Ari Aster : le réalisateur d’Hérédité et Midsommar, qui peaufine actuellement son prochain film avec Joaquin Phoenix (Disappointment Blvd), donnera notamment une masterclass au cinéma Le Balzac le 25 juin prochain après la projection de ses premiers courts-métrages. 

Enfin, le Champs-Élysées Film Festival a frappé fort pour le film de clôture du 28 juin, avec la projection du phénomène Everything Everywhere All At Once, réalisé par le duo loufoque Daniel Kwan et Daniel Scheinert (Swiss Army Man). Cette histoire de multivers avec Michelle Yeoh produite par A24 a enchanté le box-office américain lors de sa sortie et a enregistré 65 millions de dollars de recettes à ce jour, après plus de douze semaines d’exploitation. Le film sortira en France le 31 août prochain.


Le programme complet du festival est à retrouver par ici.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste