Sélection

Des chefs-d’œuvre au pied du sapin : le calendrier de l’avent Fnac Livres !

01 décembre 2021
Par Melanie C.
Des chefs-d’œuvre au pied du sapin : le calendrier de l’avent Fnac Livres !

Des classiques, des modernes, des polars, des BD, de la S-F, du roman existentiel… Pour Noël, pas de querelle de chapelles : à raison d’une idée par jour, chaque genre se retrouve dans ce calendrier de l’avent conçu pour offrir des suggestions de lecture et de cadeau à tout un chacun.

Miss-islandeMercredi 1er décembre : Miss Islande d’Auður Ava Ólafsdóttir

Peu d’habitants, peu de perspectives… L’Islande des années 1960, telle que dépeinte par Auður Ava Ólafsdóttir, ne donne guère d’espoir à ses jeunes. Mais quelques-uns, dans cette société insulaire, se prête à rêver. Il y a Hekla, qui veut devenir écrivain plutôt que reine de beauté. Jon John, qui souhaite tout quitter pour être styliste. Et d’autres jeunes adultes, dont Miss Islande, roman-monde lumineux, montre la volonté d’émancipation et la soif de liberté.

Le-nom-secret-des-chosesJeudi 2 décembre : Le Nom secret des choses de Blandine Rinkel

Doit-on toujours rester soi-même pour évoluer ? C’est la grande question que pose Le Nom secret des choses de Blandine Rinkel. La trajectoire d’Océane, narrée à la deuxième personne du singulier, qui monte de sa Vendée natale vers Paris, prouve la place du mimétisme dans la construction de nos êtres. Entre amour et identité, ce roman initiatique a valeur de manuel de savoir-être.

Jack-Barron-et-l-eterniteVendredi 3 décembre : Jack Baron et l’éternité de Norman Spinrad

Dépoussiérage jouissif des codes de la science-fiction traditionnelle, Jack Baron et l’éternité adopte le ton transgressif de son époque, les années 1960. Frontale et subversive, l’écriture de Norman Spinrad correspond bien à son sujet : l’histoire de Jack Baron, présentateur-vedette d’une émission destinée à calmer les foules, dépeint dans les grandes lignes la lutte entre médias et pouvoirs politiques. Toujours d’actualité, ce chef-d’œuvre d’anticipation donne envie d’éteindre pour longtemps la télévision…

Idees-noires-L-integrale-completeSamedi 4 décembre : Idées noires de Franquin

Les spécialistes de Franquin vous le diront : on retrouve peut-être mieux la personnalité du maître de la BD dans les Idées noires que dans Gaston Lagaffe ou Spirou. Ces strips, récemment réédités en un volume, évoquent tour à tour l’écologie, la peine de mort, la mécanisation. Petite morale, façon fable, humour absolument corrosif, trait inquiétant… Ce véritable OVNI du neuvième art a gardé intact son pouvoir de séduction. Une idée cadeau vraiment différenciante !

4-3-2-1Dimanche 5 décembre : 4 3 2 1 de Paul Auster

L’inventivité de Paul Auster n’était pas à démontrer. Et pourtant, avec 4 3 2 1, le romancier new-yorkais a encore une fois renouvelé la fiction. Ce récit de l’immigration d’un vénérable russe se décline en effet en quatre versions, entremêlées dans le livre. L’écrivain imagine des points de divergence à partir d’un événement qui se serait déroulé différemment. Un fil narratif particulier, mais totalement pertinent dans ce livre foisonnant ! 

sorj-chalandon-mon-traîtreLundi 6 décembre : Mon Traître de Sorj Chalandon

Situé en Irlande, Mon Traître narre l’entrée d’un artisan parisien dans un groupe indépendantiste local. Son récit personnel, fait d’admiration pour ces nouveaux amis de l’IRA, bifurque soudainement, lorsque ce héros débutant comprend qu’un traître se cache parmi les activistes. Dense roman sur la fidélité, la loyauté et surtout l’amitié, ce chef-d’œuvre de Sorj Chalandon nous amène à dépasser les apparences et le manichéisme pour réfléchir plus loin à notre rapport à l’autre. 

Aucune-bete-aui-feroceMardi 7 décembre : Aussi bête aussi féroce d’Edward Bunker

C’est un petit chef-d’œuvre oublié du roman noir américain : Aussi bête aussi féroce nous place dans la peau d’un ancien taulard qui choisit à nouveau le crime (en particulier le braquage) en guise de réinsertion… Plongée dans les bas-quartiers de Los Angeles autant qu’exploration de la psyché d’un délinquant, le livre d’Edward Bunker inaugure un triptyque baptisé, à raison, Trilogie de la bête.

L-Amour-aux-temps-du-choleraMercredi 8 décembre : L’Amour aux temps du choléra de Gabriel Garcia Marquez

Peut-on aimer la même personne un demi-siècle durant ? Vous aurez la réponse à cette question plutôt cruciale en lisant L’Amour au temps du choléra de Gabriel Garcia Marquez, roman-univers épique devenu l’un des chefs-d’œuvre absolus de la littérature mondiale. Narrant la passion éperdue de Florentino pour Fermina, ce récit innovant sur le plan de la structure et de la forme mêle habilement réalisme magique et particularisme latino-américain. Un pavé qui se (re)découvre toujours avec joie !

La-Horde-du-ContreventJeudi 9 décembre : La Horde du contrevent d’Alain Damasio

Vivre, c’est être en lien et en mouvement. Cette idée philosophique « d’être au monde » structure la pensée d’Alain Damasio, qui l’illustre tout au long de La Horde du Contrevent. Dans ce roman de fantasy, un groupe d’aventuriers d’une contrée de légende part à la recherche de la « source des vents ». L’écrivain adopte, pour cette quête périlleuse, une narration à plusieurs voix, chaque personnage correspondant à un style formel. Une prouesse narrative qui donne à ce chef-d’œuvre de l’imaginaire francophone une saveur toute particulière !

La-femme-aux-pieds-nusVendredi 10 décembre : La Femme aux pieds nus de Scholastique Mukasonga

La puissance de la littérature s’incarne réellement dans La Femme aux pieds nus, récit inspiré de la vie réelle de Scholastique Mukasonga, dont la mère est décédée durant le génocide rwandais. Une mère qui s’est sacrifiée pour sauver ses enfants, et dont la fille porte aujourd’hui la voix, dans un livre qui exalte finalement, la vie et le souvenir face à l’horreur et à la barbarie.

Le-Capitaine-FracaeSamedi 11 décembre : Le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier

La vie n’est-elle pas une immense scène de théâtre dans laquelle chacun joue un rôle ? C’est le sous-texte à découvrir dans Le Capitaine Fracasse, classique de Théophile Gautier dans lequel un aristocrate solitaire intégrer une troupe itinérante. Ses amours et ses luttes font le sel d’un roman de cape et d’épée toujours aussi enlevé et réfléchi.

assassins Jean-Paul DelfinoDimanche 12 décembre : Assassins ! de Jean-Paul Delfino

La mort suspecte d’Emile Zola, décédé d’une curieuse intoxication au gaz, a déchaîné l’imagination de Jean-Paul Delfino, qui consacre un livre, Assassins !, aux meurtriers potentiels de l’empereur du naturalisme littéraire. En remontant la piste des adversaires politiques de l’écrivain, et en évoquant sa vie, l’auteur restitue une époque et un climat historique avec beaucoup de malice !

zai zai zai zai fabcaroLundi 13 décembre : Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro

Zaï Zaï Zaï Zaï a propulsé Fabcaro sur le devant de la scène. Cet absurde récit de la galère d’un dessinateur de BD traqué après l’oubli d’une carte de fidélité traque le nonsensique à l’œuvre dans notre société, depuis la caisse d’un supermarché jusqu’aux plus hautes institutions. Brillant et abouti, cet album est une excellente introduction à l’univers corrosif et très efficace de cet auteur iconoclaste.

La-griffe-du-chienMardi 14 décembre : La Griffe du chien de Don Winslow

Roman noir se déroulant sur plusieurs décennies et dans plusieurs pays, La Griffe du chien affirme l’ambition de Don Winslow, qui a peint une vaste fresque des échanges de drogue sur tout le continent américain. Documenté et précis, ce polar ne lésine ni sur la crasse et la violence, signes de son réalisme. Pour les estomacs bien accrochés, un pur chef-d’œuvre !

La-vie-sexuelle-des-super-herosMercredi 15 décembre : La Vie sexuelle des superhéros de Marco Mancassola

Et si les superhéros, devenus plutôt des entrepreneurs que des sauveurs, voyaient leur intimité mise à nu par la presse ? C’est le postulat de La Vie sexuelle des superhéros, de Marco Mancassola. Un livre désopilant et grinçant, qui interroge le plus grand mythe américain moderne pour dresser un portrait sans concession de l’Occident au XXIe siècle.

Les-racines-du-malJedui 16 décembre : Les Racines du mal de Maurice G. Dantec

Plongée dans la tête d’un tueur en série, enquête cyberpunk dans un monde en pleine mutation numérique, réflexion sur la morale et le crime… Le deuxième polar de Maurice G. Dantec, Les Racines du mal, a marqué son temps. Avec le recul, il reste un roman d’anticipation teinté de noir aussi maîtrisé que terrifiant.

De-la-terre-a-la-lune-coll-hetzelVendredi 17 décembre : De la Terre à la Lune de Jules Verne

S’il ne devait rester qu’un maître de la littérature de l’imaginaire, Jules Verne apparaîtrait sans doute dans tous les sondages. Au cours de sa carrière, il a notamment investi le champ de la science-fiction, avec De la Terre à la Lune, qui anticipe l’exploration spatiale de près d’un siècle, et reste une merveille de roman d’aventures !

Les-amours-interditesSamedi 18 décembre : Les Amours interdites de Yukio Mishima

Évoquer l’homosexualité avec lyrisme, sans omettre la personnalité psychologique de chaque personnage : telle est l’audace des Amours interdites, chef d’œuvre de Yukio Mishima, dans lequel le choc des contraires entre jeunes et vieux, beaux et laids, vie publique et vie secrète, crée une dramaturgie sans précédent. Un livre à effet instantané sur ses lecteurs !

Jane-EyreDimanche 19 décembre : Jane Eyre de Charlotte Brontë

Classique de la littérature britannique, Jane Eyre reste un bouleversant portrait de femme en suivant le parcours de l’héroïne éponyme, orpheline devenue tutrice. Son histoire d’amour, sa jeunesse compliquée, le cadre chaleureux, mais contrasté, du château où se déroule une partie de l’intrigue ont contribué à faire du roman de Charlotte Brontë un chef-d’œuvre de l’autobiographie fictive, tout le récit étant narrée à la première personne.

American-tabloidLundi 20 décembre : Underworld USA de James Ellroy

La trilogie la plus célèbre de James Ellroy, constituée d’American Tabloïd, American Death Trip et Underwold USA, embrasse toute la décennie des années 1960, en offrant à la fois un portrait politique (notamment le parcours de Kennedy et celui de Nixon) et un contexte historique pour une fiction policière remarquable. Un vrai beau cadeau pour les fans de polar !

Tout-ce-que-j-aimais-babel-Fermeture-et-bascule-vers-9782330026462Mardi 21 décembre : Tout ce que j’aimais de Siri Hustvedt

Le roman contemporain américain a trouvé l’une de ses maîtresses en la personne de Siri Hustvedt. Tout ce que j’aimais, bouleversant portrait de couple et de famille, nous fait directement vivre avec des intellectuels newyorkais qui doivent subir le passage du temps et les épreuves de la vie. Un livre dans lequel l’amitié, l’art, la résilience et le changement sont autant d’ingrédients majeurs pour une fresque intime maîtrisée de bout en bout.

Leurs-enfants-apres-euxMercredi 22 décembre : Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

Quatre étés dans la vie de jeunes d’une ville ouvrière de l’Est de la France, dans les années 1990. Leurs enfants après eux suit, année après année, l’évolution de ces graines de petites gens, dans leurs amours naissantes, leurs conneries d’ado, leurs choix de quitter ou non le giron familial. Comédie humaine riche en références et en scènes emblématiques des nineties, le deuxième roman de Nicolas Mathieu impressionne par sa maîtrise et sa profondeur quant au déterminisme social.

Suite-francaiseJeudi 23 décembre : Suite française d’Irène Némirovsky

Publiée des décennies après son écriture, Suite française narre la débâcle de juin 1940 et le début de l’Occupation sous l’œil d’Irène Némirovsky, décédée en 1942 à Auschwitz. Roman historique pour un lecteur d’aujourd’hui, ce livre capture quelque part l’esprit de cette sombre époque de manière très immédiate, et figure parmi les ouvrages à lire pour mieux comprendre le contexte dans lequel ont vécu les civils pris dans la tourmente de la guerre.

Vendredi 24 décembre : Howards End d’E.M. ForsterHowards-End-le-legs-de-Mrs-Wilcox

Initiateur d’une vague de romans sur l’époque édouardienne et inspiration du cinéma de James Ivory, Howards End revisite les thèmes de l’étude de mœurs à l’anglaise en nous plongeant dans l’histoire de trois familles différentes, issues de milieux sociaux quasiment antagonistes. Amour, héritage et népotisme figurent parmi les notions évoquées par E.M. Forster dans ce livre culte du XXe siècle.

– – 

Article rédigé par
Melanie C.
Melanie C.
Libraire Fnac.com
Pour aller plus loin
Sélection de produits