Actu

EA Sports FC 24 : notre test et toutes les infos sur la relève des jeux FIFA

29 septembre 2023
Par Valentin Boulet
EA Sports FC 24 : notre test et toutes les infos sur la relève des jeux FIFA
©EA

Depuis la fin du partenariat entre la FIFA et EA Sports, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la référence en matière de simulation de football. EA Sports FC 24, le premier opus de cette nouvelle série, est disponible depuis le 29 septembre 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch.

>> EA Sports FC 24 est déjà disponible en précommande

À partir de
49,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Notre Test

Comme chaque année, la rentrée n’est pas qu’une mauvaise nouvelle puisqu’elle annonce aussi l’arrivée d’un nouvel opus de la série référence en matière de simulation de football. Et cette année a une saveur particulière, puisque la série change de nom pour passer de FIFA à EA Sports FC 24. Un changement qui pourrait mettre en danger la pérennité du mythe ? Vérifions tout ça au travers d’un test, réalisé sur PS5.

Pour rappel, EA Sports FC 24 est disponible depuis le 29 septembre 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch.

On se fait un FIF… un EA FC ?

Après 28 ans de bons et loyaux services, c’est cette année la fin d’un partenariat historique entre la FIFA et EA Sports autour de la simulation de football référence dans l’industrie du jeu vidéo. Et si exactement comme un réseau social bien connu, le changement de nom risque de mettre un certain temps avant d’entrer dans les usages, EA Sports a bien l’intention de nous faire comprendre que le jeu de foot qui nous accompagne depuis notre tendre enfance n’est pas près de disparaitre.

La fin du partenariat avec la FIFA n’a d’ailleurs absolument aucune incidence sur ce qui a fait la force du titre pendant trois décennies, c’est-à-dire ses licences. EA Sports FC 24 annonce précisément les mêmes chiffres que pour le précédent opus, à savoir 19 000 athlètes, 700 clubs, 100 stades et 30 championnats entièrement sous licence. La seule conséquence à laquelle on peut déjà penser concernera la Coupe du monde, évidemment sous licence FIFA. Un problème dont il n’est donc pas question avant 2026.

FIFA24-Rayan

Certaines nouvelles licences font même leur apparition, comme la NWSL, la ligue féminine de football aux USA, qui vient confirmer l’ambition d’EA Sports de donner de plus en plus de place au foot féminin dans le jeu. Après un été marqué par un marché des transferts complètement lunaire, la Saudi Pro League prend d’un seul coup une importance toute particulière dans le jeu, puisqu’on y retrouvera des stars incontournables comme Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou encore N’Golo Kante.

Au rang des absents majeurs, on retrouve comme l’année dernière trois clubs italiens : le Napoli, la Roma et l’Atalanta Bergame. On regrettera aussi le fait que l’ensemble des stades de notre bonne vieille Ligue 1 ne soient pas encore modélisés, même si on gagne cette année le droit de profiter du stade Mauroy du LOSC. Autre particularité franco-française, les entraîneurs de Ligue 1 ne sont officiellement pas assez sexy pour EA Sports, puisque seul Luis Enrique est modélisé.

FIFA24-entraineur

La nouvelle technologie Hypermotion, qui avait fait son apparition en même temps que les consoles de nouvelle génération, continue d’évoluer pour proposer des animations toujours plus réalistes grâce à la capture de mouvements à très grande échelle. Mais la principale nouveauté de cet EA Sports FC 24 est l’intégration des Styles de jeu, ou Playstyles, qui apportent des compétences spécifiques à certains joueurs ou joueuses. Certaines compétences (en orange) ont d’ailleurs encore plus d’impact sur les meilleur.e.s joueuses et joueurs, et s’activent automatiquement en match lorsqu’une situation de jeu s’y prête. Un ajout qui vient donner un peu plus de personnalité encore aux stars, d’autant que ces compétences sont la plupart du temps cohérentes.

Aux commentaires, on retrouve le même duo que l’année précédente, avec donc le retour d’Omar Da Fonseca et de Benjamin Da Silva, dont la complicité est toujours aussi efficace, pour le meilleur et pour le pire, avec des envolées lytiques de notre cher passionné argentin rapidement fatigantes. La bonne idée de l’année, c’est l’arrivée de Laure Boulleau, qui propose quelques commentaires depuis le bord du terrain.

Pas de révolution dans le gameplay, et c’est tant mieux !

Avec le changement de nom, on imaginait bien que ce ne serait pas l’année choisie par EA Sports pour proposer une petite révolution dans le gameplay. Dans la même veine que FIFA 23 qui ne proposait que quelques petites retouches par rapport à son prédécesseur, EA Sports FC 24 ne prend pas de risque et garde les excellentes bases déjà installées depuis le passage à la next-gen.

Néanmoins, le rythme du jeu est assez frappant au premier lancement. Si on a l’habitude d’être surpris par le ralentissement du rythme à la découverte du nouvel opus chaque année, ce n’est absolument pas le cas pour EA Sports FC 24, qui affiche dès sa sortie une vitesse de jeu relativement élevée, ce qui est très agréable. L’autre changement frappant dès les premières heures de jeu est la difficulté à défendre, notamment contre des joueuses ou joueurs lancé.e.s. La profondeur risque d’être, comme souvent, la clef pour remporter les matchs.

FIFA24-jeu

Les performances des gardiens sont, comme souvent là encore, assez déroutantes, puisque vos portiers seront capables de sortir d’incroyables parades, souvent à bout portant, comme de se faire trouer par des frappes lointaines et puissantes. Les super-frappes sont d’ailleurs toujours au programme, avec le même équilibre que dans FIFA 23 puisqu’elles sont suffisamment difficiles à mettre en place pour qu’on ne puisse pas en abuser. Les coups de pied arrêtés conservent la même très bonne formule que dans FIFA 23, avec une indication de trajectoire, et la possibilité de choisir avec quel angle votre joueuse ou joueur frappera le ballon.

Les décisions des arbitres sont toujours aussi incohérentes, et restent donc parfaitement réalistes par rapport à ce que l’on peut voir tous les week-ends dans notre championnat adoré. En revanche, une petite nouveauté vient faire son apparition, avec une nouvelle caméra placée sur le torse des arbitres pour nous offrir des remises des séquences en POV plutôt sympas.

Le mode Carrière reste le plus complet du jeu, qu’il s’agisse de la carrière de manager ou de la carrière de joueur, avec une nouveauté majeure pour l’une comme pour l’autre. La carrière de joueur peut désormais être accompagnée d’un agent qu’il faudra choisir avec soin pour avoir les meilleures chances de signer dans un grand club ou d’obtenir un bon salaire. Côté manager, c’est une nouvelle gestion du staff qui fait son apparition, avec la possibilité de choisir des adjoints pour la gestion de toutes les lignes de votre équipe. Une vision tactique devra aussi être définie pour choisir le style de jeu de l’équipe, et certains adjoints seront spécialisés dans tel ou tel style. Là encore, il vaudra donc mieux choisir les adjoints avec soin, puisque l’impact se révèle assez considérable sur les notes des joueurs avec le temps.

FIFA24-staff

Pour la seconde fois, il est également possible de ne jouer que les temps forts des matchs en mode Carrière. En l’occurrence, il s’agit de 5 ou 6 actions à jouer, qu’elles soient défensives ou offensives, et qui définiront le résultat du match. Si pour les joueuses et joueurs habitué.e.s à jouer les rencontres en intégralité, l’expérience pourra se révéler frustrante car très courte, elle profitera particulièrement à celles et ceux qui utilisent le mode Carrière de FIFA comme une sorte de Football Manager plus accessible. En revanche, les conférences de presse sont toujours aussi molles et sans intérêt, et on regrette, comme chaque année, qu’elles aient une influence aussi grande sur le moral de l’équipe.

Bien qu’il peine à séduire un bon nombre de joueuses et de joueurs, le mode Volta est toujours aussi agréable, avec des mini-jeux techniques très sympas à partager entre ami.e.s et des matchs à la Fifa Street encore meilleurs que l’année dernière, notamment en 5 contre 5 grâce à un terrain un peu plus grand. La personnalisation de l’avatar est relativement permissive, et une boutique, qui ressemble à l’intégralité des boutiques intégrées à des jeux vidéo depuis qu’un certain Battle Royal a trouvé la formule magique, vous permettra de trouver votre bonheur en matière d’accessoires et autres tatouages.

FIFA24-Volta

Le mode Volta est d’ailleurs toujours lié au mode Clubs (anciennement Clubs Pro) pour tout ce qui concerne la personnalisation du joueur ou de la joueuse. Cette année en revanche, le mode Clubs est ouvert au crossplay entre consoles de même génération, et avec le PC pour la PS5 et les Xbox Series. Une très bonne nouvelle, d’autant que le système de saison est revu et devrait donner lieu a beaucoup plus de matchs spectaculaires et à enjeu, avec prolongations et séances de tirs au but au programme.

La grande nouveauté du mode Ultimate Team, qui conserve son modèle économique assez agressif, est l’arrivée de toutes les joueuses professionnelles présentes dans le jeu. De quoi diversifier un peu plus encore les équipes, et probablement de faire connaitre les meilleures joueuses du monde à un plus large public. Enfin, de nouvelles cartes évolutives sont disponibles, et permettent de faire évoluer les statistiques d’une joueuse ou d’un joueur en remplissant un certain nombre de défis à réaliser en match.

FIFA24-visiontactique

Toujours aussi next-gen

Graphiquement, EA Sports FC 24 profite là aussi des bonnes bases de son prédécesseur et ne propose pas une vraie révolution. De nombreuses animations supplémentaires viennent cependant renforcer le réalisme du jeu, et surtout l’immersion dans l’ambiance de match, que ce soit grâce aux cinématiques d’introduction ou grâce au travail sur l’ambiance sonore pendant un match.

La fidélité de la représentation des joueuses et des joueurs est toujours aussi inégale, avec une différence énorme entre les joueuses et joueurs modélisés par EA Sports, qui sont la plupart du temps très réussi.e.s, et les autres, parfois loin de la réalité. Comme toujours, la bande son est particulièrement fournie et diversifiée, et devrait nous laisser dans la tête un bon nombre de sons. Les menus ont été revus et n’ont jamais été aussi fluides sur un jeu FIFA, ce qui est une excellente nouvelle.

Conclusion

Les points positifs

– Gameplay dans la lignée de FIFA 23 : top

– Toujours autant de licences 

– Bonne immersion en match 

– Des menus plus fluides 

– Quelques améliorations en mode Carrière 

–  Mode Volta réussi 

Les points négatifs

– Gros problème sur les gardiens 

– Manque certains stades de Ligue 1 et presque tous les entraineurs

Dans l’ensemble, EA Sports FC 24 est un très bon cru, en restant très proche de ce qui avait été fait depuis l’arrivée des consoles de nouvelle génération. Au niveau du gameplay, on retiendra un rythme rapide très agréable et des gardiens frustrants sur les frappes lointaines. Les quelques nouveautés apportées au mode Carrière notamment sont vraiment les bienvenues, tout comme l’ajout des Styles de jeu.

Toutes les infos

C’est le début d’une nouvelle ère pour la plus grande licence de simulation de football, qui change de nom cette année pour devenir EA Sports FC, suite à la fin du partenariat entre la FIFA et EA Sports. Avec EA Sports FC 24, une nouvelle saga a démarré le 29 septembre 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch.

Malgré le changement de nom et la fin d’une association historique, EA Sports FC 24 profitera toujours de très nombreuses licences, qui garantiront au titre de conserver son réalisme et sa connexion avec le football mondial. Les meilleurs joueurs des meilleurs clubs dans les meilleures ligues, que ce soit pour le football masculin que pour le football féminin. En tout, ce sont 19 000 athlètes, 700 équipes, 100 stades et 30 championnats sous licence qui seront représentés.

Le partenariat exclusif avec l’UEFA est toujours de la partie, ce qui nous offrira la possibilité de jouer l’UEFA Champions League, l’UEFA Women’s Champions League, l’UEFA Europa League, l’UEFA Europa Conference League et l’UEFA Super Cup. Concernant le football féminin, on notera les arrivées de La Liga F et la Google Pixel Frauen-Bundesliga.

Les nouvelles fonctionnalités

On connaissait déjà l’hypermotion, la nouvelle technologie maison qui permettait, grâce à des capteurs installés sur des joueuses et joueurs pendant des matchs à haute intensité, de reproduire au mieux les mouvements d’une équipe. Dans ce nouvel opus, on découvrira l’Hypermotion V, une nouvelle version, qui utilisera les données volumétriques de plus de 180 matchs professionnels, pour un réalisme toujours plus poussé. Comme dans l’opus précédent, l’hypermotion est réservé aux versions next gen PS5 et Xbox Series, mais aussi à la version PC.

egs-easportsfc24standardedition-eacanada-g1a-00-1920x1080-5cce2f17a2c5 

Pour retrouver des joueuses et joueurs toujours plus proches de la réalité, EA Sports FC proposera des Styles de Jeux pour définir les athlètes au-delà de leur note globale avec des mouvements authentiques, le tout grâce au travail d’Opta, la société référence en matière de statistiques sur le football.

Le moteur Frostbite a lui aussi été amélioré pour que l’immersion soit encore meilleure dans EA Sports FC 24, avec des modèles de joueurs et joueuses revus et de nouvelles animations plus fines. Les mouvements des maillots seront notamment nettement plus réalistes, puisqu’ils s’adapteront toujours aux mouvements des joueuses et joueurs sur le terrain.

Le mode Ultimate Team (ex FUT)

Le mode de jeu qui rencontre le plus de succès sera bel et bien toujours de la partie, avec quelques nouveautés. Pour la première fois, les joueuses de football féminin seront accessibles et disponibles pour vos équipes. Il sera donc possible de bâtir des équipes mixtes pour trouver les combinaisons qui conviennent le mieux à votre style.

egs-easportsfc24standardedition-eacanada-g1a-03-1920x1080-4b2df5ae150f

Ultimate Team Evolutions

Pour la première fois, vous allez pouvoir sélectionner vos joueurs et joueuses préféré.e.s de votre équipe pour les améliorer. Pour gagner différents bonus statistiques et des styles de jeu différents, il suffira de remplir des objectifs personnalisés.

Styles de jeu

L’introduction des styles de jeu dans Ultimate Team vous permettra de voir au-delà des notes globales des différents joueurs pour composer une équipe véritablement complémentaire et adaptée à votre football.

Les améliorations attendues par la communauté

Malgré son succès, le mode Ultimate Team comportait quelques défauts d’interface pas très agréables pour les joueuses et joueurs. Dans EA Sports FC 24, il sera possible de récupérer toutes ses récompenses d’Objectifs d’un seul coup, de changer les positions de vos joueurs sans dépenser de consommable et de naviguer plus facilement dans les menus.

Autre grande nouveauté, pour la première fois, le mode FUT sera également accessible sur Nintendo Switch. Depuis que la licence est présente sur la console hybride de Nintendo (FIFA 18), le mode FUT n’était malheureusement pas jouable. Un gros manque pour les joueuses et joueurs Switch qui est enfin corrigé.

Le mode Clubs (ex Clubs Pro)

Outre le nom, puisqu’il abandonne l’appellation Clubs Pro pour se restreindre à Clubs, le mode de jeu qui permet de jouer à plusieurs dans la même équipe en incarnant un joueur ou une joueuse chacun.e a lui aussi droit à de nombreux changements cette année.

Crossplay et Nintendo Switch

Commençons par la fonctionnalité la plus attendue par les fans, à savoir l’introduction du crossplay pour ce mode de jeu, qui permettra aux joueuses et joueurs d’une même génération de consoles de jouer ensemble (PS4/Xbox One et PC/PS5/Xbox Series). Pour la première fois, le mode Clubs sera également disponible sur Nintendo Switch, mais sans le crossplay.

Structure des saisons

La structure des saisons sera également modifiée et se divisera en trois phases distinctes : la ligue (format habituel), la Promotion et les Playoffs. Il n’y aura plus de relégation, et le classement de toutes les équipes sera remis à 0 à la fin de chaque « saison », dont on ne connait pas encore la durée.

Réputation et Playstyles

Un système de réputation permettra votre Club de grandir. En accumulant des succès, de nouveaux fans rejoindront l’aventure, vous permettant à la fois de jouer dans un plus grand stade pour les accueillir, mais aussi de rendre l’IA plus performante à vos côtés. Les Playstyles, l’une des grandes nouveautés de cet EA Sports FC 24, feront aussi partie de l’aventure Clubs.

Animations et personnalisation

Pour galvaniser votre équipe avant une rencontre, de nouvelles cinématiques d’introduction des matchs ont été spécialement conçues pour ce mode de jeu, et mettront en avant des événements particuliers, comme le premier match d’une saison, ou encore le fait que votre attaquant ait inscrit un triplé au dernier match etc… Toujours liée avec le mode Volta, la personnalisation des joueuses et joueurs de l’équipe sera toujours plus poussée, avec de nombreuses nouvelles options.

Les différents modes de jeu seront présentés en détails dans le courant des semaines à venir. Vous pourrez retrouver ici toutes les dernières infos.

EA Sports FC 24 est disponible depuis le 29 septembre 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch.

Tous nos conseils jeux vidéo

Article rédigé par
Valentin Boulet
Valentin Boulet
Conseiller fnac.com jeux vidéo et high tech
Sélection de produits