Actu

Anna, portraits de femmes fatales

15 juillet 2019
Par Camille J.
Anna, portraits de femmes fatales

Luc besson l’a toujours démontré, il aime les femmes de caractère, fortes, indépendantes et singulières, et dans chacun de ses films, il leur rend hommage à sa façon. Avec Anna actuellement au cinéma, ce n’est pas une, mais plusieurs femmes qui sont à l’honneur.

Des femmes de poigne

Après Nikita (Nikita – 1990), Mathilda (Léon – 1994), Leeloo (Le Cinquième élément – 1997), Jeanne (Jeanne d’Arc – 1999), Angela (Angel-a – 2005), Adèle (Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc Sec – 2010), Aung san (The Lady – 2011), Lucy (Lucy – 2014), Laureline (Valerian – 2017). C’est au tour d’Anna de faire son entrée comme arme de prédilection ultime, dans le dernier Besson. Une espionne et tueuse à gage russe qui arbore plusieurs personnalités à la manière d’une Matriochka, poupée russe, qui cache une autre poupée à l’intérieur d’une autre poupée, à l’intérieur d’une autre poupée…Entourée d’un casting de grande renommée, Helen MirrenCillian Murphy et Luke Evans, Luc Besson ne se réinvente pas, mais il reste fidéle à son cinéma et nous livre un thriller de haut vol qui contient tous les ingrédients d’un film d’action accompli comme il sait si bien le faire.

nikita-ok leon-ok leeloo-ok jeanne-ok 
angela-ok adele-ok lady-ok lucy-ok valerian-ok

Article rédigé par
Camille J.
Camille J.
Vendeuse Vidéo à la Fnac Champs-Elysées
Sélection de produits