Article

La Légende du Chevalier Errant

27 octobre 2011
Par Khalo
La Légende du Chevalier Errant
©DR

Profitons de la sortie de cette intégrale regroupant le premier cycle pour revenir sur cette série de Fantasy de très bonne facture. Suivez Tristan de Halsbourg, le Chevalier Errant, dans sa reconquête de son duché perdu…

Tout commence par une nuit sanglante.

Matthias « le Sec », sous l’impulsion de son conseiller Milos Shaggan, prend le contrôle du duché au dépens de son frère, dont il fait tuer toute la famille.

Mais, dans la cohue générale, l’héritier parvient à être sauvé, et il sera recueilli par celui que l’on nomme Le Galoup, sorte de vieux druide vivant au cœur de la forêt.

legende

Tristan de Halsbourg grandira parmi les bêtes, entouré de loup, et apprendra toutes les techniques de survie nécessaires. Au fil des ans, il deviendra celui que le duché nomme le Chevalier Errant, celui que tout le monde craint, celui que l’on ne souhaite pas croiser sur sa route.

Pourtant sa destinée sera de sauver son duché et d’en reprendre les rênes, de libérer son peuple de la tyrannie de son frère et de Shaggan…

Il est vrai que la base de scénario ne brille pas par son originalité, mais, dès les premiers coups d’œil, on reconnait le dessin de Swolfs : tout en finesse, très détaillé, avec ce sens étonnant pour capter l’âme et le corps de ses personnages.

Rien que pour le graphisme, Légende est une série à ne pas manquer. Les jeux de couleurs sont superbes, avec l’utilisation de planches avec de fortes dominantes (verte, rouge ou jaune) qui renforcent encore l’ambiance médiévale de ces châteaux et forêts.

Je ne suis peut-être pas très objectif car j’ai toujours aimé ses dessins. Des séries comme Prince de la Nuit, Durango et même Vlad sont, pour moi, de belles réalisations graphiques. Légende ne fait pas exceptions à la règle.

Malgré le côté élémentaire de l’histoire, le scénario prend belle allure et mène le lecteur au cœur d’une conspiration moyenâgeuse, et même si, je ne vais pas le nier, il y a quelques moments un peu creux, on reste absorbé par l’aventure. L’avantage de lire l’intégrale est de ne pas nous laisser de long repos entre les tomes, ce qui lasse parfois et nous fait oublier le fil la série. Là, pas de problèmes, tout est à portée de main, et on peut aisément profiter de ce cycle.

Alors, pour les fans de Fantasy, néophytes ou confirmés, jeunes ou moins jeunes, Légende demeure un bon choix, essentiellement par sa qualité graphique, mais aussi parce que nous avons là une aventure qui ne nous laissera que de bons souvenirs.

Découvrez leur univers

Decouvrez cette série

Article rédigé par
Khalo
Khalo
libraire à Fnac Vélizy
Pour aller plus loin
Sélection de produits