Actu

Google permet de supprimer davantage de données personnelles de son moteur de recherche

29 avril 2022
Par Kesso Diallo
Les internautes peuvent demander le retrait de plus d'informations personnelles à Google.
Les internautes peuvent demander le retrait de plus d'informations personnelles à Google. ©Proxima Studio / Shutterstock

La société américaine a étendu sa politique de suppression de certaines informations personnelles trouvées dans ses résultats de recherche.

Google permet aux internautes d’effectuer des recherches, mais certaines informations résultant de ces requêtes peuvent être utilisées par des personnes malveillantes. C’est pour cette raison qu’il est possible de demander leur retrait avec la politique de suppression de l’entreprise. Depuis plusieurs années, les internautes ont ainsi pu demander la suppression d’informations sensibles et personnellement identifiables lorsque celles-ci les exposaient à un risque de fraude financière ou d’autres préjudices tels que le doxxing. Leurs numéros de compte bancaire, de carte de crédit ou encore de sécurité sociale pouvaient alors être retirés des résultats de recherche.

Les internautes sont désormais en mesure de solliciter Google pour le retrait d’autres données personnelles. L’entreprise a annoncé, le 27 avril, qu’elle avait étendu sa politique de suppression. « Internet est en constante évolution – avec des informations qui apparaissent dans des endroits inattendus et sont utilisées de nouvelles façons – nos politiques et nos protections doivent donc également évoluer », a expliqué Michelle Chang, responsable de la politique mondiale de Google Search.

Des informations retirables sous certaines conditions

Les données personnelles supprimables incluent dorénavant les informations de contact telles que le numéro de téléphone ou les adresses mail et physique. « Elles peuvent être utilisées de manière nuisible, y compris pour un contact direct non désiré ou même des dommages physiques », a précisé Michelle Chang, ajoutant que les internautes ont informé Google qu’ils aimeraient que ce type de données puisse être supprimé dans certains cas. La firme peut également retirer des informations susceptibles de présenter un risque d’usurpation d’identité de ses résultats de recherche. C’est le cas des identifiants de connexion confidentiels par exemple.

S’il est possible de demander le retrait de certaines données personnelles, ces dernières ne seront pas forcément supprimées des résultats de recherche de Google. Bien que l’entreprise souhaite permettre aux internautes de garder leurs informations sensibles privées, elle ne veut pas limiter « la mise à disposition d’autres informations largement utiles, par exemple, dans des articles de presse ». C’est pour cela que pour chaque demande, elle évalue l’ensemble du contenu de la page Web. Michelle Chang indique par ailleurs qu’aucune suppression ne sera effectuée dans le cas où « le contenu apparaît dans des documents publics sur les sites de sources gouvernementales ou officielles ».

La responsable de la politique mondiale de Google Search rappelle, par ailleurs, que le retrait d’une information personnelle des pages de son moteur de recherche ne signifie pas qu’elle a disparu d’Internet. Les internautes doivent s’adresser directement au site d’hébergement pour qu’elle disparaisse définitivement.

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste