Actu

La Berlinale dévoile ses lauréats et fait la part belle aux réalisatrices

18 février 2022
Par Félix Tardieu
La Berlinale dévoile ses lauréats et fait la part belle aux réalisatrices
©Denis Makarenko / shutterstock.com

Au terme de sa traditionnelle cérémonie de remise des prix, le jury de la 72e Berlinale, présidé cette année par M.Night Shyamalan, a décerné l’Ours d’or à Alcarràs de la réalisatrice catalane Carla Simón.

Après une édition virtuelle en 2021, l’édition 2022 quelque peu resserrée de la Berlinale – moins de films en compétition et un calendrier plus ramassé -, menée d’une main de maître par M.Night Shyamalan (Incassable, Le Sixième Sens), a dévoilé hier ses lauréats après six jours d’intense compétition. L’Ours d’Or est ainsi revenu à la réalisatrice catalane Carla Simón pour Alcarràs, son second long-métrage après Été 93 – à ne pas confondre avec Été 85 de François Ozon dont le dernier film, Peter von Kant, librement adapté d’une pièce de Rainer W.Fassbinder, était d’ailleurs présenté cette année en ouverture du festival.

La famille Solé d’Alcarràs, Ours d’Or de la Berlinale 2022. ©Avalon Distribución Audiovisual

Remarqué lors de sa sortie en 2017, Été 93 avait fait sensation à Berlin en repartant avec le prix du meilleur premier film. Tourné avec des acteurs principalement non professionnels, Alcarràs brosse le portrait d’une famille d’agriculteurs, cultivant des pêches depuis trois générations, se réunissant pour une dernière récolte, leurs terres menacées par une exploitation de panneaux solaires. Carla Simón a souhaité dédié son prix « petites familles d’agriculteurs qui cultivent chaque jour leur terre pour remplir nos assiettes ». Après Julia Ducournau (Titane) au Festival de Cannes et Audrey Diwan (L’évènement) à la Mostra de Venise, la Berlinale est le troisième festival européen de renommée internationale à décerner coup sur coup sa récompense suprême à une cinéaste.

Avec amour et acharnement de Claire Denis, Ours d’Argent de la meilleure réalisation. ©Curiosa Films 2022

Dans le reste du palmarès, la réalisatrice française Claire Denis (Beau Travail, High Life), pour la première fois en compétition à Berlin, a remporté l’Ours d’argent de la meilleure réalisation pour Avec amour et acharnement, qui réunit à l’écran Vincent Lindon et Juliette Binoche. Le réalisateur sud-coréen prolifique Hong Sang-soo repart quant à lui avec le Grand Prix du Jury pour The Novelist’s film, tandis que l’Ours d’argent de la meilleure interprétation (récompense non genrée) est revenu à l’actrice germano-turque Meltem Kaptan pour Rabiye Kurnaz vs George W. Bush du réalisateur allemand Andreas Dresen, qui relate le combat éprouvant d’une mère de famille pour faire innocenter son fils détenu à Guantanamo. 

Le reste du palmarès est à retrouver sur ce lien.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin