Actu

WhatsApp : une fonctionnalité simple et maligne pour rendre les appels vocaux moins intrusifs

14 novembre 2023
Par Damien Fregoli
WhatsApp : une fonctionnalité simple et maligne pour rendre les appels vocaux moins intrusifs
© Meta

Meta s’inspire de Discord pour proposer une expérience d’appel plus apaisée dans les grands groupes de discussion.

Meta adopte un rythme de mises à jour impressionnant pour sa messagerie aux plus de deux milliards d’utilisateurs. Après nous avoir autorisés à masquer notre adresse IP lors d’un appel, l’appli intègre une nouvelle façon de passer des appels vocaux de groupe.

À partir de
399€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Une fonctionnalité inspirée de Discord

Vous vous êtes peut-être déjà retrouvés dans cette situation si vous faites partie d’un grand groupe de discussions en ligne : quelqu’un lance un appel vocal, et ce sont tous les membres qui se retrouvent avec leur smartphone qui sonne, comme lors d’un appel classique. Une présentation très intrusive, qui peut vite nous tenter de désactiver l’option une bonne fois pour toutes.

Mais WhatsApp vient justement de trouver une nouvelle formule qui pourrait changer la perception qu’on a de cette fonctionnalité. En bêta depuis plusieurs mois, elle est désormais officielle : lancer un appel de groupe créera désormais une sorte de salon vocal au sein du groupe, permettant à qui le souhaite de le rejoindre et de le quitter. En guise d’appel entrant, on ne trouvera donc plus qu’un message notifiant que le salon est ouvert.

Une présentation qui évoque la façon qu’a Discord d’aborder les appels vocaux depuis des années. L’autre bonne nouvelle est que l’appel en cours s’affichera dans un bandeau discret au sommet de l’écran. Il restera donc possible de continuer à discuter par écrit tout en participant au salon vocal.

WhatsApp appel vocal de groupe
©Meta

Des appels vocaux jusqu’à 128 participants

Mais il faudra se montrer un peu patients pour en profiter. En effet, Meta explique que, derrière cette idée de moderniser l’affichage des appels, se cache l’envie de proposer des appels vocaux dans des groupes plus larges. Ainsi, le déploiement de la fonctionnalité se concentrera dans un premier temps sur les groupes comprenant de 33 à 128 personnes.

Les groupes contenant moins de personnes peuvent déjà utiliser les appels vocaux de groupe et ne sont donc pas encore prioritaires pour profiter de ce changement.

À lire aussi

Article rédigé par
Damien Fregoli
Damien Fregoli
Journaliste