Actu

Le tueur Jigsaw prépare sa vengeance dans le trailer de Saw X

31 juillet 2023
Par Vincent Oms
Le film "Saw X" sortira en salles le 25 octobre 2023.
Le film "Saw X" sortira en salles le 25 octobre 2023. ©Lionsgate films

L’une des licences les plus prolifiques du cinéma gore prépare la sortie de son prochain volet avec une bande-annonce.

Si certaines sagas horrifiques connaissent de longs hiatus après une véritable malédiction pour leurs suites, à l’image de L’Exorciste, bientôt de retour, d’autres semblent inusables. Saw, série de films dont l’ultra-violence est le moteur, ne joue donc pas sur le surnaturel, mais sur les sentiments humains de culpabilité, de regret ou de remords pour torturer ses personnages et ses spectateurs, au propre comme au figuré. Une licence culte pour toute une génération.

Avec une interminable série de puzzles machiavéliques, John Kramer, alias Jigsaw, place ses victimes dans des situations les poussant à opérer des choix atrocement cruels. La monstruosité de ses pièges et les images choc auront suffi durant presque vingt ans à assurer un succès presque toujours renouvelé.

Reprendre du sévice

Pour ce dixième volet de la saga, Kevin Greutert, réalisateur de Saw 6 et Saw : Chapitre Final (titre ô combien mensonger) revient derrière la caméra, en bon habitué des séquences d’un sadisme absolu si chères à John Kramer, toujours interprété par un Tobin Bell (Mississippi Burning, Les Affranchis) à la froideur machiavélique.

Le tueur au puzzle est de retour, puisque le scénario de Saw X se déroule entre les deux premiers longs métrages, durant une épreuve douloureuse pour Kramer qui va le pousser à reprendre du service. Et cette fois-ci, il endosse le rôle de la victime vengeresse d’une fumeuse arnaque.

Saw must go on

Les fans de la série savent déjà que Kramer souffre d’un cancer en phase terminale. Alors que, désespéré, il cherche de l’aide auprès du corps médical aux États-Unis, un docteur lui fait les louanges d’un service basé au Mexique, capable de retirer sa tumeur et lui sauver la vie. Hélas, il ne s’agit que d’une escroquerie savamment déguisée en révolution médicale.

Autant dire que choisir pire victime eut été difficile et que chaque intervenant dans ce mauvais tour le paiera au prix fort. Autre prix, essentiel, celui du box office, où Saw X tentera de renouer avec la centaine de millions de dollars de recette, moyenne des précédents films.

Un score que le récent Spirale : L’héritage de Saw avait largement manqué, avec seulement 40 millions engrangés en dépit d’un casting XXL (Samuel L. Jackson, Chris Rock). Rendez-vous le 25 octobre prochain pour voir si, à nouveau, bon sang ne saurait mentir.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste
Pour aller plus loin