Sélection

Rentrée littéraire d’hiver : Passez l’hiver au chaud avec les coups de cœur de nos libraires

09 mai 2022
Par Nathalie
Rentrée littéraire d'hiver : Passez l'hiver au chaud avec les coups de cœur de nos libraires

En cette rentrée littéraire d’hiver, les libraires de la Fnac ont choisi 20 titres coups de cœur parmi les plus de 540 textes au programme. Découvrez la belle sélection de romans et les paroles de libraires pour bien commencer l’année !

La-decisionLa Décision – Karine Tuil (Gallimard)

« Alma, juge, doit rendre sa décision sur la culpabilité possible d’un jeune homme rentré de Syrie qui aurait rejoint l’Etat Islamiste. Elle entretient par ailleurs une relation avec l’avocat du jeune homme ce qui ne va pas l’aider à prendre position. La Décision par Karine Tuil : Un magnifique roman au cœur de notre actualité à lire de toute urgence. »

Patricia de FNAC Quimper

Paris-BrianconParis-Briançon – Philippe Besson (Julliard)

« Bien que l’on devine plus ou moins ce qu’il va se passer, Philippe Besson parvient sans mal à nous captiver avec Paris-Briançon. Le lecteur se laisse transporter par le récit et les personnages, s’attache à eux et, tel un passager clandestin, est spectateur des événements qui surgissent. Émouvant et prenant à souhait ! »

Fabien – FNAC Besançon

Le-lac-de-nulle-partLe Lac de nulle part – Pete Fromm (Gallmeister)

« Un père divorcé entraîne ses deux enfants dans une expédition hasardeuse en canoë, dans le Grand Nord Canadien. Sans carte, l’expédition devient vite un cauchemar. La Lac de nulle part de Pete Fromm : du pur « nature writing » avec un froid glacial jusqu’à la moelle. Les merveilleuses pulsations d’aurores boréales n’empêcheront pas le drame à venir… »

Michel – FNAC Rennes

SauvaginesSauvagines – Gabrielle Filteau-Chiba (Stock)

« Amoureux de la nature et de romans vibrants de détails et haletants, ce livre est fait pour vous ! Quand une garde-forestière décide de protéger sa forêt contre des braconniers, elle ne s’attendait pas à devenir la proie de prédateurs redoutables. Quant à eux, ils n’auraient pas dû sous-estimer Raphaëlle… Sauvagines de Gabrielle Filteau-Chiba : un incontournable de la rentrée.»

Juliette de FNAC Nogent-le-Rotrou

Le-Pain-perduLe Pain perdu – Edith Bruck (Du Sous-Sol)

« En moins de deux cents pages vibrantes de vie, de lucidité implacable et d’amour, Edith Bruck revient sur son destin dans Le Pain perdu : de son enfance hongroise à son crépuscule. Tout commence dans un petit village où la communauté juive à laquelle sa famille appartient est persécutée avant d’être fauchée par la déportation nazie. »

La-mort-entre-ses-mainsLa Mort entre ses mains – Ottessa Moshfegh (Fayard)

« La Mort entre ses mains d’Ottessa Moshfegh est un récit original qui vous emmène là où vous ne vous y attendiez pas : vers des contrées où toute une vie d’inaccomplissements peut vous faire douter de la parole des femmes. Un roman écrit à la première personne qui prend également un malin plaisir à dynamiter le genre du « whodunit ». C’est aussi dérangeant que palpitant »

Sandra de FNAC Salon-de-Provence

La-Bibliotheque-de-MinuitLa Bibliothèque de Minuit – Matt Haig (Mazarine)

« Alors que Nora est prête à tout abandonner, une nouvelle chance s’offre à elle. Grâce à la bibliothèque de minuit, elle peut découvrir toutes les vies qu’elle aurait pu mener. Ce livre est un petit trésor étonnant qui nous ravit et nous questionne également autour du bonheur et la santé mentale. La Bibliothèque de Minuit par Matt Haig : un enchantement ! »

Manon – FNAC Saint-Genis-Laval

Voyage-au-bout-de-l-enfanceVoyage au bout de l’enfance – Rachid Benzine (Seuil)

« Voyage au bout de l’enfance de Rachid Benzine est un texte court mais un grand texte. L’histoire d’un petit garçon emmené par ses parents en Syrie. C’est tristement beau, à la fois solaire et tragique. L’innocence et l’enfance sacrifiées… Cet enfant nous conte son destin avec ses mots. Bouleversant jusqu’à la dernière page. »

Nathalie – FNAC Vélizy

La-Patience-des-tracesLa Patience des traces – Jeanne Benameur (Actes Sud)

« Avec pudeur et délicatesse, Jeanne Benameur nous emmène à la rencontre de Simon, parti guérir ses blessures au Japon. La Patience des traces : un livre comme une parenthèse qu’on ne voudrait jamais refermer. »

Léa – FNAC Avignon

Fata-MorganaFata Morgana – Chika Unigwe (Globe)

« Fata Margana de Chika Unigwe est un roman marquant sur les femmes Nigérianes poussées à se prostituer à Anvers pour essayer d’aspirer à un avenir meilleur. L’auteur et la traductrice ont fait le choix de garder le pidgin qui nous montre l’unicité de ces héroïnes et leur multiculturalisme. »

Lucille – FNAC Bordeaux

Pas-ce-soirPas ce soir – Amélie Cordonnier (Flammarion)

« Pas ce soir d’Amélie Cordonnier ou quand l’usure du temps provoque l’érosion du désir de sa femme, un homme refuse la fatalité et se bat pour raviver la flamme. Un style vif et fluide sert cette histoire d’amour relatée par un homme blessé mais déterminé. »

Nathalie – FNAC Vélizy

L-Ile-aux-arbres-disparusL’Île aux arbres disparus – Elif Shafak (Flammarion)

« L’Île aux arbres disparus d’Elif Shafak est une histoire d’amour impossible sur fond de guerre civile dans les années 70. Entre Chypre et l’Angleterre, Kostas et Defne s’aiment malgré tout ce qui les sépare. L’Un grand roman sur la patience, la résilience et l’amour. »

Clelia de FNAC Arles

Ba-RockBass Rock – Evie Wyld (Actes Sud)

« Récit aux résonances gothiques se déroulant dans une Écosse sauvage, Bass Rock d’Evie Wyld met en scène des femmes aux prises avec la violence masculine à des époques différentes. Au fil des pages, les liens entre les personnages se révèlent avec subtilité dévoilant une histoire familiale faite de drames et de secrets ».

Elisabeth – FNAC Forum (Paris)

MachoiresMâchoires – Monica Ojeda (Gallimard)

« Mónica Ojeda décrit ici magistralement les relations passionnelles entre mères et filles, entre enseignantes et élèves, entre sœurs et « meilleures amies ». Dans Mâchoires, elle recrée un monde féminin sans limites et sans merci, où le danger et le désir règnent comme une fascinante déesse à deux têtes. »

Au-cafe-de-la-ville-perdueAu café de la ville perdue – Anaïs Llobet (L’Observatoire)

« L’histoire de l’île de Chypre à travers le destin d’une maison abandonnée qui revit sous la belle plume d’Anaïs Llobet et le récit de la famille qui l’occupait, c’est toute l’histoire tragique de cette île tiraillée entre Grecs et Turcs qui défile sous nos yeux. Au café de la ville perdue par Anaïs Llobet : un roman poignant ! »

Sébastien – FNAC Parly 2

Je-suis-la-maman-du-bourreauJe suis la maman du bourreau – David Lelait-Helo (Héloïse d’Ormeson)

« Magnifique portrait de mère, qui voit son monde s’effondrer, ses convictions ébranlées et sa relation à son fils bouleversée. Je suis la maman du bourreau de David Lelait-Helo est un texte subtil et poignant qui m’a transportée et émue plus que je ne l’aurai cru. »

Anne-Sophie – FNAC Bourges

La-derniere-enquete-de-Dino-BuzzatiLa dernière enquête de Dino Buzzati – Alexis Salatko (Denoël)

« Plonger dans les rêves, l’imaginaire, les pensées les plus intimes de notre cher Buzzati, voilà le cadeau merveilleux que nous offre La dernière enquête de Dino Buzzati d’Alexis Salatko. Un charme fou, une balade dans l’Italie des années 70 et une touche de mystère pour compléter ce délice. »

Sylvie – FNAC Nice

Ils-ont-tue-OppenheimerIls ont tué Oppenheimer – Virginie Ollagnier (Anne Carrière)

« Un roman passionnant et très documenté sur une période de l’histoire, la guerre froide mais aussi et surtout sur Robert Oppenheimer, reconnu comme le père de la bombe atomique. Il était un homme aux multiples facettes que nous allons découvrir grâce à Ils ont tué Oppenheimer de Virginie Ollagnier. Quand un scientifique se retrouve dans la tourmente politique. »

Corinne – FNAC Lyon Bellecour

WatergangWatergang – Mario Alonso (Le Tripode Attila)

« Watergang est lepremier roman de Mario Alonso qui raconte l’histoire d’un petit garçon, écrivain en herbe, dans le modeste village de Middelbourg. Explorant sa vie, banale de prime abord, le roman devient rapidement un mélange de grâce, d’humour, de légèreté et d’intelligence qui ne vous donnera qu’une envie : adopter cet enfant. »

Celui-qui-veilleCelui qui veille – Louise Erdrich (Albin Michel)

« Librement inspiré de la vie de son grand-père dans les années 50, Louise Erdrich, grande figure de la littérature amérindienne, compose ici avec Celui qui veille un superbe roman choral illuminé de sa poésie si singulière, débordant d’humour et de bienveillance envers cette communauté indienne, en lutte perpétuelle pour ses droits »

Michel – Fnac Rennes

Aller + loin :

Article rédigé par
Nathalie
Nathalie
Libraire Fnac.com