Sélection

Top des films fantastiques les plus attendus en 2022

11 février 2022
Par Camille J.
Top des films fantastiques les plus attendus en 2022

Avec pas moins de 9 films, partagés entre DC et Marvel, les super-héros prennent le lead cette année. Mais certains animaux vont également ressortir les griffes, qu’ils soient fantastiques, disparus depuis des millions d’années, ou tout droit sorti d’un jeu vidéo. Sans compter un aller simple pour la lune et Avatar, qui promet une fin d’année lumineuse.

Moonfall

Sortie le 9 février

MoonfallRécupérant la place longtemps gardée par Michael Bay, qui a changé son fusil d’épaule et s’est mis à l’action, un Roland Emmerich est désormais attendu comme le blockbuster sensationnel de l’année. Plus on avance dans le temps plus les moyens sont colossaux et quoi de plus gigantesque que d’explorer la lune, qui menace de s’écraser sur la terre. Les éléments se déchainent pour que la seule issue se trouve entre les mains de 2 personnes. Patrick Wilson ancien astronaute, qui reprend du service après Midway (2019) et Halle Berry. Ils vont jouer les justiciers de l’espace et faire tout leur possible pour détourner la lune de son objectif. Connaissant Roland Emmerich on peut s’attendre à de belles explosions, une tension constante, et de nous en mettre plein la vue pour sauver la planète au prix de tout le reste.

En savoir plus : Rolland Emmerich, roi des films catastrophes

Uncharted

Sortie le 16 février

UnchartedAvec 6 histoires à son actif, il était grand temps que Uncharted face son entrée sur grand écran. Après Tomb raider (2018), Silent hill (2006), Sonic (2020) et même Pikachu (2019). On ne pouvait passer à côté de cette franchise de jeux vidéo classée parmi les meilleures. On y suit les aventures de Nathan Drake, joué par la coqueluche du moment Tom Holland, suivant les traces de son ancêtre Francis Drake, à travers sa quête du trésor El Dorado. Mark Wahlberg y incarnera Sully, son mentor et fidèle acolyte. Un film qui ne reprendra pas juste l’histoire d’un des jeux, mais un condensé de tous, en reprenant des moments clés des gamers et en faisant une histoire unique. En espérant que Ruben Fleischer, ne rejoue pas la carte du fiasco comme il l’avait pu le faire avec Venom (2018), ce qui n’a pas l’air d’être le cas. Le film arrive pour ma part un peu tardivement si l’on compare aux jeux-vidéos qui ont commencé en 2007, mais mieux vaut tard que jamais parait-il.

The Batman

Sortie le 2 mars

The BatmanA croire que DC n’a qu’un seul super-héros à son actif. Batman revient pour la 10ème fois sur grand écran depuis la création du personnage en 1939. Alors 10 fois en 70 ans ce n’est pas énorme mais condensé sur une période cinématographique de 33 ans c’est un bon calcul. Et c’est Robert Pattinson qui reprend les traits de Bruce Wayne, milliardaire philanthrope le jour et Batman justicier masqué la nuit. C’est Matt Reeves, que l’on connait pour sa trilogie de La planète des singes, qui s’occupe de rendre justice aux habitants de Gotham city. Un coup de jeunesse, une facette qui n’a pas encore été exploitée, pour ce personnage aussi sombre que son costume. Zoe Kravitz et Colin Farrell incarnent Catwoman et Le Pingouin, le contraire aurait été un brin gênant… Pour l’heure on ne sait trop à quoi s’attendre, la bande annonce étant assez furtive et énigmatique, on ne peut juger que sur un aspect bien plus violent du héros malgré lui transformant la justice en vengeance. Peut-être aurons-nous la bonne surprise de passer à côté d’un déjà-vu.

Sonic 2

Sortie le 30 mars

Sonic 2Contre toutes attentes, Sonic, le hérisson bleu le plus mignon mais surtout le plus rapide de la sphère du jeu-vidéo, avait réussi sa transition vers le grand écran, dans un film familial tenant toutes ses promesses en 2020. Quand on sait que le premier volet avait été modifié et refait suites aux critiques des premières retombées, d’en faire une suite prouve qu’ils ont bien réussi leur pari. On y retrouve Jim Carrey, faisant on l’espère encore, du Jim Carrey, en inimitable Robotnik, méchant moustachu à l’humour cinglant. Idris Elba sera également de la partie sous les traits de Knuckles, hérisson à poil roux et gardien de l’ile flottante, qui dans le jeu-vidéo est un allié de Sonic mais qui dans ce film, sera celui de Robotnik et par conséquent son nouvel ennemi. Dans la lignée du film familial, il n’y a aucun doute que celui-ci ne soit à la hauteur du précédent.

Les Animaux Fantastiques 3 : les secrets de Dumbledore

Sortie le 13 avril

Animaux fantastiques 3Fort du succès des deux premiers volets au box-office, il était légitime qu’un troisième voit le jour et c’est de nouveau David Yates qui se replonge dans l’univers d’Animaux fantastiques avec ce spin-off d’Harry Potter, qui cette fois s’attèle au secret de Dumbledore, célèbre sorcier et mentor de l’école de Poudlard, déjà présent dans les Crimes de Grindelwald. Acolyte de la première heure, échangeant même un pacte de sang, puis ennemis, c’est donc les origines du grand sorcier, interprété par Jude Law et de sa relation avec Grindelwald qui vont être exploitées dans celui-ci. L’un préférant la voix du mal, tandis que l’autre opta pour la magie blanche et lumineuse. Ce n’est plus Johnny Depp vu dans le deuxième volet, mais Mads Mikkelsen qui reprend le rôle de Grindelwald, suite aux déboires judiciaires de ce dernier. A voir comment sera exploitée l’évolution de simple sorcier à l’indispensable de l’école des sorciers.

Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Sortie le 4 mai

Doctor StrangeLe dernier Spider-Man: No Way Home a ouvert une porte ou plutôt un portail avec l’aide de Dr Strange, celui du multiverse. Et c’est tout naturellement Sam Raimi, père fondateur de la première trilogie de Spider-Man (2000), qui s’est réapproprié cet univers récemment, réalise ce deuxième volet de Dr Strange. Si déjà visuellement, on est au niveau du peu qu’on a pu voir dans Spiderman, alors on sera plus que ravi. Les effets visuels étaient spectaculaires et nous immergeaient complètement dans la distorsion temporelle. Ce deuxième volet s’inscrit également dans la continuité des séries TV de Disney+, Wanda Vision et Loki. Nul doute que les fans de la première heure de Marvel y trouveront leur compte. Si Dr Strange était à part sur les premières phases du MCU, il fait désormais partie intégrante des super-héros. Avec son pouvoir hallucinant, il fait de notre monde un peu ce qu’il veut, et mieux vaut ne pas l’énerver comme Hulk.

Jurassic World 3, le monde d’après

Sortie le 8 juin

Jurassic WorldAprès une pause entre deux ères jurassiques, Colin Trevorrow revient à la direction, pour clôturer cette nouvelle trilogie de Jurassic World. J’ai personnellement eu un gros coup de cœur pour le deuxième opus, Fallen Kingdom, (2019) réalisé par Juan Antonio Bayona, qui rendait un bel hommage à la trilogie originale mais je suis rassurée lorsqu’un même réalisateur reprend un projet et le premier Jurassic World promettait déjà un grand et bel avenir. Une nouvelle franchise amorcée en 2015 qui a su faire peau neuve et dépoussiérer les ossements des dinosaures de Steven Spielberg, sans pour autant égaler le premier volet (1993), ni en dénaturer le contenu. Jurassic World s’était adapté au monde moderne en apportant l’atout technologique du 21ème siècle. Universal a aussi eu le nez fin en termes de sorties marketing, pour ressortir après un laps de temps conséquent et que l’on puisse accepter cette nouvelle franchise. Sans avoir peur d’oublier l’ancienne et de l’apprécier sans la confondre avec un éventuel remake ou reboot comme il se fait actuellement sur à peu près tous nos souvenirs de jeunesse.

Buzz l’éclair

Sortie le 22 juin

Buzz l'éclairParce qu’ils auraient tort de s’en priver et qu’on n’est rarement déçu par les studios Pixar de Disney. Il est légitime et attendu qu’après le succès de Toy Story 4 (2019) bouclant la plus grande histoire de jouets jamais contée, que celle de Buzz l’éclair voie le jour. C’est donc dans ce spin-off, que Buzz va prendre son envol. Bien avant que l’on y joue avec la bande à Woody, dans une chambre d’enfant. Buzz l’éclair, personnage emblématique de la franchise, largement inspiré par Buzz Aldrin, second astronaute Américain à fouler la lune en 1969, revient donc sous forme humaine. Rien que pour l’image, ce film fait déjà de l’ombre aux grosses productions avec de vrais acteurs. Humaniser un jouet était déjà une grande idée, mais lui insuffler un passé en est une bien plus ingénieuse. A coup sûr, notre space cowboy aura bien plus qu’une réplique dans sa combinaison et tout cela m’a l’air sacrément cool.

Black Adam

Sortie le 27 juillet

Black AdamBlack Adam fait partie de l’univers de Shazam, anti-héros de DC comics. Même pouvoir que Shazam, qui pour rappel est un personnage crée par Fawcett publications en 1940 sous le nom de Mar-Well, puis racheté par DC comics en 1972 après que Marvel a récupéré les droits entre temps. Marketing un peu complexe, mais au final, on a droit à un héros de chaque côté. C’est pour cela que chez Marvel on y trouve Captain Marvel, devenue une femme de pouvoir pour l’occasion, et Shazam, un homme comme dans sa forme d’origine chez DC. Pour Black Adam, on reste chez DC, super-héros en devenir crée en 1945, et qui après avoir refusé le pouvoir de Shazam (que Billy Batson a accepté), s’est retrouvé enfermé dans un tombeau avant d’en être libéré sous la forme de Black Adam. Tout ce que l’on sait pour le moment est que c’est Dwayne Johnson qui incarnera Black Adam. Normalement on devrait y retrouver l’équipe du film Shazam (2019), et l’action devrait se trouver à Fawcett City, hommage aux créateurs des personnages, mais attendons plus que le simple teaser, qui ne révèle pour le moment pas grand-chose, si ce n’est la grotte aperçue dans Shazam.

The Flash

Sortie le 2 novembre

The FlashA contrario de Marvel qui présente ces personnages un par un avant d’en faire un collectif. DC présente sa Justice League (et pas qu’une fois), pour nous présenter ces personnages après coup. C’est tout naturellement qu’après BatmanSupermanAquaman, et Wonder Woman, The Flash ait lui aussi son propre film. Et comme DC ne fait jamais rien d’original, la Warner copie la marque de fabrique des derniers Marvel en introduisant d’autres super-héros illustré dans le passé. On y retrouvera donc Ben Affleck qui continue dans son rôle de Batman, mais on pourra y voir Michael Keaton, le célèbre homme chauve-souris des années 90, de Tim Burton, dans ce même rôle. Un multiverse qui sera apprécié à n’en pas douter mais, ce film arrivant sur le tard, qui aurait pu trouver une autre alternative. Ezra Miller reprend son rôle que l’on a furtivement vu dans les autres films, quant à la réalisation, je suis étonnement surprise de retrouver Andres Muschietti, qui jusque-là était plutôt dans le genre horrifique avec It (2017) et Mama (2013), suscitant ainsi bien plus mon intérêt pour ce film et je l’espère le vôtre aussi.

Avatar 2

Sortie le 14 décembre

Avatar 2Projet audacieux pour James Cameron qui sort enfin la suite de son projet amorcé en 2009. Personnellement, l’attente de 13 ans entre les deux, a eu raison de mon intéressement mais pour les autres, je conçois parfaitement qu’Avatar, est attendu comme une religion. Quand on sait de quoi est capable Cameron, espérons qu’il nous en mette plein la vue mais pas que. N’oublions pas que le premier Avatar était un précurseur dans la technologie 3D, qui n’est maintenant plus utilisée. A voir comment les personnages, qui ont aussi vieilli de 13 ans, seront de retour dans cette nouvelle histoire. En vue des premières images diffusées sur internet, cela ça l’air très beau, mais en une décennie il s’en est passé des films, et j’ai bien peur que si l’histoire n’est pas au rendez-vous, on n’aura à faire à un déjà-vu, notamment dans le Valerian de Luc Besson. Si tout se passe comme prévu sur Pandora, un Avatar 3 devrait aussi sortir prochainement, pourvu que Cameron ne mette pas 10 ans de plus à le sortir.

Article rédigé par
Camille J.
Camille J.
Vendeuse Vidéo à la Fnac Champs-Elysées
Sélection de produits