Rencontre
18 au 25 février 2023

Rencontrez le Youtubeur franco-japonais Louis-San à Lyon et à Tours !

Rencontrez le Youtubeur franco-japonais Louis-San à Lyon et à Tours !
Le samedi 18 février 2023
À 14h00
Le samedi 25 février 2023
À 14h00

Votre Fnac a le plaisir d’accueillir Louis-San pour une rencontre à l’occasion de la sortie de son livre intitulé « Jiken : Horreur et faits divers au Japon ».

L’auteur – 

Né d’une mère japonaise et d’un père français, Louis Zenjas dit LOUIS SAN lance sa chaîne YouTube en 2016 alors qu’il poursuit des études d’ingénieur. Son mantra ? « Si tu as souri, c’est gagné, si tu es heureux, c’est encore mieux ! » Celui qui se définit comme « un hybride franco-japonais » a bâti une communauté de plus d’1 million d’abonnés grâce à ses vidéos sur la vie, la culture, l’histoire ou encore la gastronomie japonaise.

LE LIVRE –

Connaissez-vous Shoko Asahara, le gourou millénariste, Issei Sagawa, le cannibale, Sada Abe, la geisha tueuse ou encore Masahiko Takahashi, le  » Jack l’Éventreur  » japonais ?
Ces noms ne vous évoquent peut-être rien, mais je peux vous assurer qu’après avoir lu leur histoire, vous ne pourrez plus les entendre sans ressentir un frisson le long de votre échine…
Je m’appelle Louis-San et j’ai rassemblé dans ce recueil dix faits divers parmi les plus effroyable de l’histoire du Japon.

« Konbanwa, c’est Louis San ! Pour mon premier livre, je vous emmène à la découverte de faits divers effroyables qui se sont déroulés au Japon : meurtres, disparitions, folie, manipulation… Vous découvrirez la secte Aum, dont le gourou Shôkô Asahara et ses adeptes ont commis un attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo. Vous partirez à la rencontre glaçante de Issei Sagawa, coupable d’actes de cannibalisme sur une étudiante néerlandaise. Vous serez confrontés au mal à l’état pur avec l’histoire de Junko Furuta, la jeune martyre d’apprentis yakuzas… Autant d’histoires qui, j’espère, vous feront autant frémir que moi ! » Louis-San 

Jiken : Horreur et faits divers au Japon - 1

Accès dans la limite des places disponibles. 

En choisissant la mobilité douce ou les transports en commun pour venir à la Fnac, vous contribuez à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer notre qualité de l’air.

Article rédigé par
EmmaL
EmmaL
Assistante Culture Réseau
Pour aller plus loin
Sélection de produits