Showcase
24 juin 2022

Le groupe TOULOUSE CONTOUR en showcase à la Fnac !

Le groupe TOULOUSE CONTOUR en showcase à la Fnac !
©roshanak
Le vendredi 24 juin 2022
À 17h30
Information
Accès gratuit, dans la limite des places disponibles.

La Fnac Toulouse Wilson a le plaisir de vous annoncer le showcase des interprètes de TOULOUSE CONTOUR, à l’occasion de la sortie de leur album Le Temps additionnel.

Le TOULOUSE CON TOUR (TCT), c’est trois tronches, trois styles, trois histoires, trois voix unies par l’amour de la chanson d’abord, celui de le partager ensuite.

  • Yvan CUJIOUS, chanteur, pianiste, trompettiste, joueur de mots à l’humour décalé
  • Magyd CHERFI, chanteur et poète militant, membre et auteur emblématique du célèbre groupe Zebda
  • Art MENGO, chanteur, guitariste, pianiste et compositeur pour les plus grands, de Greco à Halliday en passant par Jane Birkin à Henry salavador

Le TCT, c’est Art Mengo, Yvan Cujious et Magyd Cherfi, trio incongru de jeunes quinquas, jamais partis mais toujours revenus… Ensemble, ils sont un peu plus que Toulouse, ils sont le chaînon manquant entre la chanson d’hier et le groove du moment.

Sur leur album, ils ravivent la chanson française que l’on aime (Cabrel, Ferrer et d’autres…) avec l’aide de Clément Libes (réalisateur d’albums pour Bigflo et Oli, Soprano mais aussi Christophe, Tim Dup ou Kyan Kojandi…) qui les révèle sensibles à l’air du temps, aux airs tout court, au goût des mots.

15,99€
20,45€
En stock
Acheter sur Fnac.com


Le TCT c’est Michel, un timbre velouté, lover, un groove épiscopal. C’est Yvan, un rossignol de Toulouse encagé par des cordes Nougaresques, un pinson gourmand de phrases torchées à la grammaire de chez nous. C’est aussi Magyd, ton rocailleux, graissé de roches kabyles défenseur de minorités hurlant l’envie d’en être. Ensemble, ils s’autorisent enfin le plus beau répertoire sans crainte d’être comparés et c’est ce qui fait de ses trois mousquetaires les dignes représentants de la plus belle chanson qui soit, la chanson française.
Si ce n’était pour l’amour de cette chanson-là, une passion pour le terroir occitan et une dévotion pour le verbe, ils n’auraient pas uni leurs voix et ne se seraient peut-être jamais croisés.

Pourtant, faut les voir, se toiser sur scène comme s’ils ne s’étaient pas choisis. Irrésistibles, ils redonnent un souffle aux plus grands auteurs et rient d’être à leurs chevilles. Les Ferrer, les Cabrel, les Nougaro, les Perret. Les moins connus aussi. Les Juliette, les Vassiliu, les Marcel Amont.Ils s’attaquent aux tubes, ceux de Gold, Mader ou Groscolas.

Leur spectacle rend hommage au patrimoine qui les a bercés et porte la mélancolie ravageuse de l’âge que l’on croit ingrat. Car oui, le TCT c’est aussi la leçon retenue des aventureuses amoureuses, le pas prudent de ‘ loosers ‘ magnifiques qui rient d’y croient encore, feignant le muscle qu’a fondu et les tablettes qu’ont ramollies.
Tantôt singeant les ‘ ploucs de province ‘, tantôt assumant la localité universelle prônée par Claude Sicre, ils chantent, se charclent, s’embrassent… pour le plaisir du spectateur. Ça ressemble à un billard à trois bandes passantes.

Pour aller plus loin