Rencontre
23 septembre au 03 octobre 2022

Soirées Rentrée Littéraire Fnac

Soirées Rentrée Littéraire Fnac
Le vendredi 23 septembre 2022
à 19h30 (sur inscriptions)
Le mardi 27 septembre 2022
à 19h30 (sur inscriptions)
Le lundi 03 octobre 2022
à 19h30 (sur inscriptions)

A l’occasion de la rentrée littéraire, la Fnac organise 3 grands événements originaux, gratuits et ouverts à tous, dédiés à la littérature, qui prendront place dans différents lieux d’exception à Lyon, Nantes et Roubaix.

Ces événements uniques et gratuits ont également pour vocation de créer des passerelles entre les domaines artistiques et mettront en lumière les talents incontournables de cette rentrée.

Vendredi 23 septembre à 19h30, à La Chapelle de la Trinité à Lyon

« LES VOIX DE LA TRANSMISSION : UNE RENTRÉE FÉMININE «  : Ladies first ! Pour la première de nos soirées hors les murs, la Fnac vous propose de rencontrer quatre autrices, toutes préoccupées par la thématique de la transmission – des idées, des croyances, de la nature, de la culture. 

Révélation de la rentrée il y a trois ans avec Le Bal des folles, son premier roman, Victoria Mas revient avec Un Miracle (Albin Michel), une fiction sur les visions mystiques et la croyance sacrée. Dans Au vent mauvais (Le Seuil), Kaouther Adimi poursuit son travail mémoriel sur son pays natal, l’Algérie : cette grande fresque politique, amoureuse et familiale entre les années 1920 et 1990 est sans doute son livre le plus fort. Avec L’île haute (Actes Sud), dont le cadre est la Seconde Guerre mondiale, Valentine Goby compose une ode à la nature, aux espaces montagnards, à la liberté aussi. Carole Fives offre un saisissant roman d’initiation sur les coulisses de la création littéraire. Quelque chose à te dire (Gallimard) est aussi un jeu de miroirs, qui voit une jeune romancière enquêter sur la vie de son écrivaine fétiche.

Nous clôturerons la soirée par un mini concert de la chanteuse Pomme. Presque trois ans après Les Failles, la chanteuse, compositrice, interprète et désormais productrice revient avec Consolation, un troisième album dont elle viendra interpréter quelques titres sur la scène.

Mardi 27 septembre à 19h30, au Lab à Nantes

« LA LANGUE POUR S’INSCRIRE DANS LE MONDE » : Un primo-romancier, trois écrivains consacrés, un chanteur-compositeur lui-même auteur : cette rencontre nantaise rassemblera cinq grandes voix qui évoqueront aussi bien leur actualité que leurs coulisses.

C’est avec un essai que nous revient Alice Zeniter : Toute une moitié du monde (Flammarion) est un ouvrage qui serpente enter réflexions, rêveries et dénonciations, où l’autrice met à nu ses propres mécanismes, et interroge les enjeux de la fiction. Après plusieurs essais littéraires, Alain Mabanckou revient au roman : Le commerce des allongés (Le Seuil) donne la voix à un personnage qui assiste… à sa propre veillée funèbre. On y retrouve la fantaisie de l’écrivain, qui en rembobinant la vie de son héros, donne une fiction sociale doublée d’une réflexion, sur le langage de la mémoire. Il est aussi question de deuil et de mémoire chez Olivier Adam, dans Dessous les roses (Flammarion). Trois frères et sœurs que la vie avait séparés se retrouvent pour enterrer leur père. Adam revient sur ses thèmes de prédilection, tout en questionnant le rapport entre la langue et notre fidélité à nous-mêmes. Premier roman de Pierre Guénard, leader du groupe Radio Elvis, Zéro gloire (Flammarion) est un roman de formation, sur une jeunesse prise entre les feux de ses rêves (de poésie, de chansons, d’amours) et de la précarité financière : comme Harry, son héros, qui travaille dans un fast-food le soir et dans une agence funéraire le jour.

À l’occasion de son nouvel album, Le Monde réel, Dominique A nous réservera une parenthèse musicale avec ses musiciens, puis avec Pierre Guénard avec qui il échangera lors d’une rencontre sur l’écriture.

Lundi 3 octobre à 19h30 au Musée La Piscine à Roubaix

« LA FICTION LITTÉRAIRE, (EN)JEU DE SOCIETE  » : Pour clôturer les soirées littéraires Fnac en beauté, le musée La Piscine à Roubaix nous accueille pour une soirée d’exception en présence de grands noms de cette rentrée.

Après le succès de son premier roman (La Sainte touche), le roubaisien Djamel Cherigui est de retour en cette rentrée : Le Balato (JC Lattès) est porté par sa verve audiardesque, et est lui aussi un tendre portrait social de la France (du Nord) des PMU et des bras cassés. Qui se souviendra de Phily-Jo ? (Zulma), le nouveau roman de Marcus Malte, est une course-poursuite entre des personnages et ce Phily-Jo, inventeur génial qui a disparu. C’est aussi un roman à tiroirs, une fiction totale qui explore les ressorts du capitalisme, du complotisme…et de l’art romanesque. Se jouer de l’univers économique, tel est aussi le projet de Yannick Haenel dans Le Trésorier-payeur (Gallimard). Employé dans la succursale de la Banque de France à Béthune, une jeune banquier anarchiste va défendre les surendettés. Ce roman sur la finance et le calcul est aussi une composition sur un autre calcul : l’art de la fiction. Mixant la politique-fiction et le roman d’espionnage, Trouver refuge de Christophe Ono-dit-Biot (Gallimard) est quant à lui une dystopie explorant les raisons de l’arrivée d’un président réactionnaire. En cette rentrée, Monica Sabolo arrive elle aussi sur le terrain de la politique : La Vie clandestine (Gallimard) mêle une enquête intime (la vie cachée de son père) et le récit sur le terrorisme d’extrême-gauche et le groupe Action directe. 

Pour cloture cette soirée en musique, Elliott Armen jouera quelques titres de son nouvel album. En digne héritier de Elliott Smith, Sufjan Stevens, ou Andy Shauf, Elliott Armen mélange avec une singularité qui lui est propre, les accords de guitare et de piano à sa voix particulière, le tout teinté d’une atmosphère intime et boisée, attachante et intemporelle, toujours ancrée entre terre et mer.

en partenariat avec Moleskine, Babelio, Le Bonbon et Télérama

Pour aller plus loin