Actu

Test : Sonos Ray, une barre de son compacte pour cinéphiles et gamers

01 juin 2022
Par Patrick
Sponsorisé par Sonos
Test : Sonos Ray, une barre de son compacte pour cinéphiles et gamers
©dr

Sonos complète sa gamme avec une nouvelle barre de son compacte, la Ray. Son ambition ? Apporter une immersion maximale aux gamers comme aux cinéphiles, tout en conservant un format compact et un tarif abordable.

Un format compact

Avec ses dimensions de 55,9 x 7,1 cm pour une profondeur de 9,5 cm et un poids de seulement 1,95 kg, la Ray trouvera aisément sa place dans votre intérieur. La marque la recommande en association avec une télévision jusqu’à 55’’, soit 139,7 cm de diagonale. Elle vient donc compléter la gamme aux cotés de la Sonos Arc, qui conviendra pour les téléviseurs jusqu’à 65 », et de la Sonos Beam Gen2, compatible Dolby Atmos. Elle pourra être posée sur un meuble TV mais aussi fixée au mur via la fixation murale dédiée proposée en option.

Fury_Black__Arc_Beam-Product_Render-HR-TIFF-Q3FY21_MST-MST_fid151351

Disponible en finition mate et en coloris blanc ou noir, la Sonos Ray affiche des commandes tactiles sur sa face supérieure. Elles permettent de lancer et mettre en pause sa musique, de modifier le volume, de naviguer dans les pistes. On peut aussi gérer des pièces dans le cadre d’un système multiroom.

Works_with_TV

Côté connectique on dispose d’une prise optique ainsi que d’un port Ethernet. La connectivité propose le wifi b/g/n et exclut le Bluetooth, comme souvent sur les produits de la marque. Notons que la Sonos Ray propose la compatibilité Airplay 2 (appareils sous iOS 11.4 et versions supérieures).

A l’intérieur on trouve un processeur Quad Core (Cortex A53) cadencé à 1,4 GHz et associé à 1 Go de mémoire vive RAM et 4 Go d’espace de stockage interne. Sonos annonce la compatibilité PCM stéréo, Dolby Digital 5.1 et DTS Digital Surround.

La Sonos Ray est livrée avec son câble d’alimentation long de 2 mètres, ainsi qu’un câble optique.

Qualité sonore et évolutivité : pas de doute, c’est une Sonos

Sonos oblige, la partie sonore a été particulièrement étudiée. La Sonos Ray est équipée de 4 haut-parleurs, soient 2 tweeters chargés de restituer les fréquences hautes (aigus) et 2 médiums-graves. L’alimentation est confiée à 4 amplificateurs numériques.

La marque précise que « tous les éléments acoustiques sont orientés vers l’avant pour limiter les interférences avec les surfaces environnantes ». Cela permet par exemple de profiter d’un son de qualité optimal, y compris lorsque votre barre de son est rangée dans un meuble TV.

Tailor_your_Home

L’application Sonos, qui a beaucoup fait pour la réputation de la marque, donne accès au plus grand choix de services musicaux du marché. Elle permet aussi de configurer votre matériel, et même de le faire évoluer.

Vous pouvez en effet partir d’une Sonos Ray et faire évoluer votre système, lui adjoignant un caisson de basse (toutes les générations de Sonos SUB sont compatibles) et /ou un des enceintes surround (modèles compatibles : Sonos One (y compris SL), Five, Play:1, Play:3 et Play:5 (Gen 2)). Et le tout en mode sans fil, une vraie configuration à la carte et sans prise de tête ! Mieux, grâce à la convivialité du multiroom Sonos, vous pouvez profiter du son de votre TV dans le salon sur votre Sonos Ray, tout en diffusant des musiques distinctes ou identiques sur d’autres enceintes Sonos dans d’autres pièces de la maison.

Listen_Everywhere

Pour tirer le meilleur parti de votre barre de son, Sonos a intégré sa fameuse fonctionnalité Trueplay. De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’une calibration acoustique qui permet à la Sonos Ray d’adapter le son à votre salon. La pièce d’écoute rentre en effet pour une large part dans la qualité de restitution, un même matériel sonnant très différemment dans deux intérieurs différents. Notons cependant que la mise en œuvre de cette fonction nécessite un matériel sous iOS compatible.

Simplicité et polyvalence pour la Sonos Ray

Le point fort des équipements Sonos a toujours été leur facilité d’installation et de configuration. La Sonos Ray n’échappe pas à la règle. Il suffit de la brancher à votre téléviseur via sa sortie optique, et vous pouvez immédiatement profiter de vos films et séries tv préférées avec un son enfin à la hauteur, en vous laissant guider par l’application. La synchronisation avec la télécommande de la TV renforce encore le confort d’utilisation. Mais la Sonos Ray peut aussi être connectée à votre PC pourvu d’une sortie optique pour profiter d’un son plus immersif que jamais lors de vos sessions de jeu vidéo.

7 - C155PDX_1239PDX_02_D01_LR_US_Gaming_HeadOn_MW_Fury_Black_0377_v02_HR

Sonos a construit sa réputation sur la polyvalence de ses produits. Avec un matériel Sonos, on peut aussi bien apprécier un quartet de jazz qu’une bande son de film à grand spectacle ou de jeu vidéo. Services de streaming audio, radios internet, podcasts, livres audio, rien ne manque à l’appel. Mais elle permet aussi de personnaliser son expérience home cinéma avec le mode nocturne et le mode amélioration vocale. Le premier réduit les effets sonores pour une utilisation le soir et la nuit, le second améliore la perception des dialogues.

6 - Fury_Black-Lifestyle-LR-US-Gaming-Tight_Single-v03-HR-Q1FY22_MST-MST_fid166281

Le Test de Christian

Le déballage

Bien que connaissant les dimensions de la Sonos Ray, j’ai été surpris par la compacité du packaging. On trouve à l’intérieur du carton la barre de son protégée par un fourreau en tissu, ainsi qu’un câble optique et le cordon d’alimentation. C’est tout, ce qui n’a rien d’étonnant puisque le crédo de cette barre de son est justement de vous apporter une grande simplicité d’installation. La Sonos Ray étant équipée d’une entrée Ethernet, un câble réseau n’aurait sans doute pas été de trop, mais nous allons voir qu’il n’est nullement nécessaire.

Test-Sonos-Ray_2

Sortie de son fourreau, la Sonos Ray se présente comme une barre de son de dimensions compactes, de format tout-en-un et arborant le style sobre cher à la marque. La face arrière est plus petite que la face avant, lui donnant un profit optimal pour diffuser le son vers l’avant. Elle est d’ailleurs conçue, de par le positionnement de ses haut-parleurs, pour diffuser vers l’avant. Selon la marque cela lui permet notamment de conserver une scène sonore crédible et un rayonnement optimal même si vous la positionnez sur une étagère ou dans un meuble TV.

Test-Sonos-Ray_3

L’installation

Pour installer la Sonos Ray, il faut tout d’abord la brancher à la sortie optique de votre téléviseur d’une part et au secteur d’autre part. Notons que Sonos recommande de vous rendre dans les paramètres de votre téléviseur afin de désactiver les haut-parleurs intégrés, pour une meilleure expérience sonore. Il reste cependant possible de zapper cette étape.

Il faut ensuite la connecter au réseau. Sonos a équipé sa barre de son d’un port Ethernet qui garantira une liaison stable via un câble RJ45, mais vous pouvez parfaitement passer par la liaison wifi si elle est stable chez vous. Une chance, c’est mon cas !

Test-Sonos-Ray_5

Une fois la barre connectée au réseau et au téléviseur, vous pouvez lancer l’appairage après avoir installé l’application Sonos. Celle-ci est un modèle du genre : la marque américaine a été parmi les premières à comprendre qu’une application simple, ergonomique et complète – sans virer à l’usine à gaz – est la clé du succès. Avec l’application Sonos, il suffit de suivre les indications à l’écran, puis d‘appuyer, lorsque cela vous est demandé, sur le bouton dédié situé à l’arrière de la barre de son. Seul petit reproche, le code à 8 chiffres à renseigner au cours du processus d’installation – et situé à l’arrière – gagnerait à être plus aisément lisible. Rien d’insurmontable cependant, d’autant qu’une autre procédure de connexion vous est proposée en cas de difficulté.

Test_Sonos_Ray_10

L’étape suivante consiste à connecter la télécommande de votre TV afin de pouvoir s’en servir pour régler le volume de votre Sonos Ray. Attention, toutes les télécommandes ne sont pas compatibles : je n’ai pas réussi à le faire avec un téléviseur Philips qui accuse ses 8 ans d’âge, mais cela a en revanche parfaitement fonctionné avec mon téléviseur principal, également de marque Philips et bien plus récent.

La Sonos Ray est également équipée de touches tactiles, qui donnent notamment accès au réglage du volume et à la mise en pause / sortie de pause. Mais des trois possibilités de contrôle, la navigation à partir de l’application m’a, et de loin, paru la plus pratique et la plus agréable.

Test-Sonos-Ray_6

De nombreuses possibilités

La Sonos Ray s’appuie sur la richesse de l’application maison pour proposer un vaste choix de services audio. D’abord avec Sonos Radio, le service proposé par la marque et qui donne accès à de nombreuses stations classées par thématiques, telles que R&B Collective, Rap Game, Rare Grooves ou encore Hit Lits, Piano For Sleeping ou BADUBOTRON qui est une playlist proposée par Erykah Badu herself ! Notons que Sonos propose un mois gratuit pour découvrir des contenus exclusifs, plus de 60 000 stations en direct ou encore des interviews exclusives.

Test_Sonos_Ray_9

Bien d’autres services de streaming sont disponibles, depuis Tidal, Apple Music, Bandcamp ou Deezer jusqu’à Last FM, Napster et Qobuz en passant par Radio.net, Soundcloud , Spotify et bien d’autres.

Test_Sonos_Ray_8

Bien entendu, comme la plupart des produits Sonos, la barre de son Ray est évolutive. Il ne m’a été possible de tester cette configuration faute de produits compatibles, mais l’application vous propose de connecter des enceintes surround ou un caisson de la marque, le tout en sans-fil, pour constituer un système multi-voix, à votre rythme.

Parmi les fonctionnalités de confort, vous pouvez aussi régler une alarme qui déclenchera la musique de votre choix au moment que vous aurez choisi, dans une pièce ou un groupe de pièces si vous avez configuré un système multiroom Sonos.

Dernier point qu’il ne m’a hélas pas été loisible de tester ici, la calibration acoustique Trueplay. Je l’avais découverte il y a quelques années à l’occasion de sa sortie, et cette fonctionnalité m’avait vraiment convaincu. Malheureusement, elle nécessite un appareil sous iOS ou iPadOS, lequel me fait défaut.

Un son vraiment étonnant pour une barre si compacte

Une fois connectée et réglée, la Sonos Ray ne tarde pas à montrer ce dont elle est capable. Regardez le thriller sur-vitaminé Tyler Rake sur Netflix et vous en prendrez plein les oreilles ! Les basses sont d’une très bonne tenue et bien maitrisées, ce qui n’était pas gagné vu la petite taille de la barre de son. La Sonos Ray a été testée dans un pièce d’environ 35m² et elle s’en est fort bien tirée. Certes, on n’obtient pas la répartition sonore et les effets d’une barre de son plus ambitieuse et compatible Dolby Atmos, mais la Sonos Ray offre une belle présence et une tenue en puissance que beaucoup de produits concurrents pourraient lui envier.

L’absence d’un caisson de grave n’apparait pas comme un manque, l’intégration des fréquences basses se faisant de façon tout à fait cohérente, sans le fameux « effet boom boom », vite lassant. La disposition des haut-parleurs a visiblement été bien étudiée car le rendu, bien que stéréo, offre une ampleur qui vous offrira une immersion réelle dans vos contenus à effets sonores prononcés. Les dialogues, quant à eux, restent très clairs et parfaitement distincts, c’est visiblement un point fort de la Sonos Ray.

Test-Sonos-Ray_1

Il est possible de régler le son à partir de l’application. Bien que simple, l’égalisateur permet de moduler les niveaux des aigus et des basses et d’activer / désactiver le loudness. On peut aussi régler le décalage audio pour une meilleure synchronisation son et image, activer une limite de volume maximale. Le mode son nocturne est lui tout particulièrement adapté à une écoute le soir, en rehaussant les sons faibles et baissant les sons forts lorsque le volume est réduit.

Test-Sonos-Ray_4

L’un des points distinctifs des matériels Sonos est leur qualité en « audio pure ». La Sonos Ray ne dément pas cette réputation et se montre parfaitement à l’aise dans cet usage.

Un petit passage de « Casanova »,  extrait du Best of de Gerald Levert, suffit à démontrer que la Ray en a dans le ventre et est capable de pousser fort malgré son format compact. On n’ose même pas imaginer ce qu’elle peut donner avec un caisson de grave qui lui offrirait encore plus d’extension dans les basses fréquences.

L’écoute d’un album de jazz créole, le récent et excellent  « Tant à partager » de TC Quartet, confirme que la Sonos Ray est très polyvalente et parfaitement capable de raffinement sur des musiques plus calmes, avec une restitution fine de la voix du chanteur Tony Chasseur et des instruments, sans l’excès de basses si répandu sur les barres de son.

Pour pousser la Sonos Ray dans ses retranchements, je l’ai testée en mode jeu vidéo. Forza 5 lui sied à merveille, avec ses vrombissements de voitures et sa bande son variée et très soignée. Un vrai régal, qui là encore privilégie la cohérence plutôt que les effets peu réalistes, et permet une immersion réelle dans ses séances de jeu.

Conclusion

Les points positifs

– Simplicité d’utilisation

– Fabrication soignée

– Performances en home-cinéma

– Performances en écoute musicale

– Application très réussie

– Format compact

Les points négatifs

– Connectique limitée

La plus abordable des barres de son Sonos, si elle fait quelques concessions en termes de connectique et d’effets sonores, offre une restitution très satisfaisante, tant en audio pur qu’en home-cinéma ou en gaming. Riche de l’écosystème de la marque, simple à utiliser, évolutive et d’une fabrication très sérieuse, on ne doute pas qu’elle va rencontrer un grand succès. La barre de son Sonos Ray est déjà en précommande au tarif de 299,99 € et sera disponible dès le 7 juin 2022.

Article sponsorisé

Découvrez nos offres Black Friday barre de son !

Article rédigé par
Patrick
Patrick
expert High Tech sur Fnac.com, passionné par les nouvelles technologies
Sponsorisé par Sonos
Sélection de produits