Actu

Pokémon Violet & Pokémon Écarlate : notre test et toutes les infos sur la 9ème génération !

25 novembre 2022
Par Louis Duval
Pokémon Violet & Pokémon Écarlate : notre test et toutes les infos sur la 9ème génération !
©Nintendo

Annoncée pour les 26 ans de la série Pokémon, la 9ème génération de Pokémon sera sous les couleurs Violet et Écarlate. Après le succès le Pokémon Legendes : Arceus, ces jeux seront également en monde ouvert.

>> Pokémon Écarlate est déjà disponible en précommande !

>> Pokémon Violet est déjà disponible en précommande !

>> Le Pack Duo Pokémon Écarlate et Pokémon Violet est également disponible en précommande !

Notre Test

Alors qu’on avait déjà eu droit à notre dose de Pokémon cette année, avec le surprenant Légendes Pokémon Arceus qui était parvenu à révolutionner la licence, la neuvième génération est déjà là, et elle embarque avec elle quelques éléments qui ont fait la réussite du premier opus sorti en 2022. Pokémon Violet et Pokémon Ecarlate font même mieux, en proposant un véritable monde ouvert, et trois intrigues différentes à découvrir. Voyons donc ce qu’il en est grâce à un test réalisé à partir de Pokémon Violet sur Nintendo Switch classique.

Pour rappel, Pokémon Violet et Pokémon Ecarlate sont disponibles depuis le 18 novembre 2022 sur Nintendo Switch.

Génération neuve

La précédente génération, pionnière sur Nintendo Switch, avait brièvement introduit la 3D, avant que la surprise Légendes Pokémon Arceus ne vienne réaliser ce qui semblait alors un rêve inaccessible, en nous donnant véritablement accès à un monde (semi) ouvert rempli de Pokémon. Après avoir goûté à ça, il paraissait impossible d’imaginer que la neuvième génération se passerait de ce nouvel atout si bénéfique à l’immersion. Pokémon Violet et Pokémon Ecarlate font même encore mieux, en se présentant cette fois-ci sous la forme d’un véritable monde entièrement ouvert, qu’il est possible de parcourir d’un bout à l’autre sans aucun chargement. On y est donc, Pokémon a changé d’ère, ce qui n’empêchera pas la licence de se servir de l’un de ses autres atouts majeurs, la nostalgie.

PokémonViolet10

Car oui, une fois encore, on ne change pas une équipe qui gagne, et l’aventure démarre dans notre chambre, alors que Maman attend sagement qu’on la rejoigne en bas. Mais cette fois-ci, ce n’est pas pour nous laisser partir seul à la conquête de la Ligue, mais bien au sein d’une Académie spécialisée dans les Pokémon et leurs mystères. Après une brève discussion entre Maman et le proviseur dans ce qui ressemble étrangement à une scène de Forest Gump, nous voilà déjà face au choix qui caractérise la licence, entre les trois starters. Première grosse réussite du titre, avec trois Pokémon absolument parfaits dans leur style, avec une nette préférence de votre serviteur pour le petit canard.

Grande nouveauté de cette neuvième génération qui a décidément à cœur de revoir la formule habituelle, Pokémon Violet et Ecarlate mettent en scène trois intrigues différentes, incarnées chacune par un personnage secondaire différent. D’abord, bien sûr, la base de la base, à savoir la conquête du titre de meilleur dresseur, en récoltant les 8 badges des arènes réparties partout à Paldea, qui nous permettront d’accéder à la célèbre Ligue Pokémon.

PokémonViolet8

Ensuite, les méchants ! Si dans une aventure Pokémon, un groupe d’individus aux motivations pas toujours claires se tenait toujours sur notre route comme un genre de fil rouge jusqu’à la fin de l’histoire, cette fois-ci, la Team Star représente un scénario à part entière, qu’il est tout à fait possible de dérouler bien après la conquête de la Ligue si on le souhaite. Cette Team Rocket moderne, composée d’élèves en perdition à l’Académie, a en plus le mérite de dévoiler une intrigue cohérente, intéressante, moderne et souvent drôle, ce qui est assez rare dans la licence pour être souligné.

Enfin, les Pokémon Dominants, qui posent eux aussi un problème aux quatre coins de la carte. Bien plus gros que leurs congénères, ces Pokémon ont eu la bonne idée de tomber sur des Epices Secrètes qui leur confèrent un puissant pouvoir. Vous aurez donc pour mission de les combattre pour récupérer les épices pour en faire… des sandwichs ! Car oui, la bouffe tient une place absolument démesurée dans cet opus.

Trois intrigues donc, qui viennent briser la structure linéaire habituelle des jeux Pokémon, pour nous offrir une liberté d’action à la hauteur de celle offerte dans le déplacement par le monde ouvert. Et ce, dès le début du jeu, puisque la carte est accessible tout de suite, avec l’intégralité des objectifs à remplir. Au passage, précisons que cette carte a la très mauvaise idée de ne pas toujours s’ouvrir dans le même sens, et qu’il faudra à chaque utilisation replacer le nord au nord afin d’avoir une chance de se repérer. Un choix d’autant plus étrange quand on considère l’importance de la carte dans la navigation, mais aussi dans les choix des prochains objectifs à remplir.

PokémonViolet9

Bien sûr, on retrouve tout de même une certaine linéarité dans les niveaux requis pour remplir tel ou tel objectif, ou encore en constatant que certains endroits de la carte ne sont pas accessibles tant que notre monture – nous y reviendrons – n’est pas capable de s’y rendre. Il y a donc un ordre « logique » à suivre si l’on souhaite terminer l’aventure d’une traite, sans prendre le temps de s’y perdre. Ce qui serait une erreur, tant c’est encore et toujours un bonheur d’avancer dans cette nature remplie de Pokémon différents, pour tous les attraper et ainsi progresser sans s’en rendre compte. Oui, le multi XP est toujours là, dès le début, ce qui a pour une fois tout son sens dans une structure de jeu aussi ouverte.  

D’ailleurs, on est d’autant plus encouragé à se perdre par l’incroyable variété de Pokémon que l’on peut croiser dès les premières heures de jeu. De quoi nous faire comprendre que toutes les composantes du jeu ont leur importance, Pokédex compris. Pour les plus jeunes joueuses ou joueurs, pas toujours friands des intrigues scénarisées qui demandent un peu de lecture pour être suivies, ce monde ouvert sera un terrain de jeu presque infini, dans lequel ils ou elles ne rencontreront quasiment aucun obstacle.

Ces grands espaces de natures, aux biomes divers et variés, sont également parsemés de villes, petites ou grandes, ainsi que par des centres Pokémon (qui servent désormais aussi de boutique) qui serviront de points de téléportation accessibles à tout moment. Malheureusement, si les villes sont crédibles par leurs décors et leur taille, elles ne présentent que très peu d’intérêt, hormis un petit tour d’exploration pou y trouver tous les objets qui trainent. En dehors de ça, on y retrouve toujours les mêmes boutiques de fringues, et surtout de bouffe, absolument partout. Après tout, peut-être sont-elles simplement pensées pour nous encourager à rester dehors ?

Le souffle de la nature

Alors que Légendes Pokémon Arceus apportait une dimension survie très immersive, puisque chaque sortie dans la nature s’apparentait à une exploration dangereuse, avec des Pokémon capables de s’en prendre directement à nous, on retrouve dans Pokémon Violet et Ecarlate ce sentiment de partir à la chasse et au combat. Un rapport très différent à l’environnement s’installe, et c’est le sentiment grisant de la domination qui prime. Toujours avec la bienveillance du monde des Pokémon, évidemment. Mais cette différence dans le ressenti des joueuses et des joueurs colle parfaitement avec la formule habituelle, qui veut faire de nous la ou le meilleur dresseur.

Une montée en puissance progressive très bien incarnée par notre monture, Koraidon ou Miraidon en fonction de la version, qui gagnera en compétences au fur et à mesure de votre progression, avec le Sprint, le Surf, le Vol… Pas vraiment aidé par la technique catastrophique du jeu, on y reviendra longuement, la monture est tout de même agréable à prendre en main, et semble être la meilleure des alternatives proposées par Game Freak pour se séparer de notre bonne vielle bicyclette.

PokémonViolet5

C’est sur son dos que l’on passe une grande partie du temps, que ce soit pour chasser des Pokémon, partir à la rencontre des dresseurs, qui pour la première fois devront être salués pour que le combat démarre, ou tout simplement pour explorer l’environnement, qui regorge d’objets à collecter. Ce sont d’ailleurs la plupart du temps les halos de lumières qui surplombent tous les objets qui vous encourageront à vous rendre dans telle ou telle direction. Une exploration à la fois libre et guidée, qui fonctionne à merveille, d’autant qu’elle est presque toujours récompensée.

Vous l’aurez compris, le sentiment de liberté offert par cette neuvième génération est vraiment une réussite. Mais les trois intrigues différentes vous demanderont toujours de combattre, un autre élément indissociable de la licence. Commençons par les Arènes Pokémon, qui proposent un nouveau défi avant de pouvoir affronter leur champion.ne.s. Exit les quelques dresseurs qui vous barraient auparavant la route : désormais, chaque Arène vous met à l’épreuve, le plus souvent avec une mission à remplir dans la ville concernée. Jamais transcendantes en termes de gameplay, ces activités ont le mérite d’être systématiquement débiles, et toujours inattendues. Une donnée très importante pour la santé d’une licence qui avait tendance à s’embourber dans sa propre boucle de gameplay.

PokémonViolet2

Concernant la bataille contre la Team Star, c’est un gameplay totalement nouveau que l’on découvre. Répartis dans différentes petites zones indépendantes sur la carte, les boss de la Team Star vous demanderont toujours de venir à bout de très nombreux Pokémon avant d’avoir l’opportunité de les combattre. Et pour ça, le jeu introduit une nouvelle mécanique, qui consiste à envoyer vos Pokémon combattre automatiquement pour vous, ce qu’il est également possible de faire partout dans la nature. Une très jolie manière de casser le côté rébarbatif des combats, tout en continuant de faire progresser votre équipe.

Les Pokémon Dominants proposeront des combats beaucoup plus classiques, mais avec une mise en scène originale, et une difficulté un peu plus élevée. Dans l’ensemble, la gestion de la difficulté est très bonne, et très rassurante après ce qu’avait proposé la huitième génération, qu’il était possible de terminer les yeux fermés en appuyant continuellement sur A. Sans aller jusqu’à dire que le jeu est compliqué, tenter de finir l’histoire le plus vite possible sera loin d’être aisé, et il faudra donc se servir du monde ouvert pour progresser dans son coin avant de remplir certains objectifs. Là encore, on retrouve donc une liberté inédite, avec la possibilité de se rendre la tâche plus ou moins facile en prenant le temps ou non de faire progresser son équipe. Un excellent point.

PokémonViolet3

Une nouvelle mécanique vient également enrichir les combats en eux-mêmes, avec la Téracrystalisation. Au-delà d’offrir un nouveau design très réussi aux Pokémon, ce phénomène qu’il est possible d’enclencher une fois par combat, offrira au Pokémon choisi un nouveau type, qui peut être différent de son type d’origine. De quoi bâtir des stratégies différentes, et là encore, casser la monotonie habituelle des affrontements. En revanche, les animations sont longues et il n’est pas possible de les enlever.

Des Pokémons à la téracrystalisation intéressante sont d’ailleurs répartis un peu partout sur la carte, dans des raids téracrystaux, qui, sur le même modèle que dans Epée et Bouclier, vous demandent d’affronter un Pokémon très puissant à plusieurs. Que ce soit avec des IA, ou bien sûr avec d’autres joueuses ou joueurs du monde entier, grâce au mode En Ligne, qui est dans cet opus particulièrement réussi.

Dans Pokémon Violet et Ecarlate, il est possible d’inviter des ami.e.s à rejoindre votre partie depuis n’importe quel Centre Pokémon. Il est ensuite possible de se balader en groupe dans l’intégralité du monde ouvert, qui a en plus la bonne idée de mélanger les Pokémon des deux versions, à condition qu’au moins deux joueuses ou joueurs possèdent une version du jeu différente. C’est probablement la manière la plus géniale de compléter le Pokédex sans passer par la case échange, bien qu’elle soit bien sûr toujours disponible. Une fois en groupe, chacun.e des participant.e.s peut se balader dans son coin, et lancer un raid alors même que les autres membres du groupe sont à l’autre bout de la map. Pour la première fois, le jeu à plusieurs a un véritable intérêt, en plus d’être très simple à mettre en place. Une nouvelle très grande réussite, à ajouter à toutes les autres, avant d’en venir au point qui fâche : la technique.

PokémonViolet6

La Nintendo Switch n’y est pour rien

Que la console hybride de Nintendo puisse être frustrante ces dernières années quand on considère le retard technologique qu’elle a pris face aux consoles next-gen est une chose. Qu’elle soit responsable du désastre technique que représentent réellement ces Pokémon Violet et Ecarlate en est une autre. Cette merveille de console fait parfaitement tourner des jeux sublimes comme Monster Hunter Rise ou bien sûr Zelda Breath of The Wild.

C’est simple, tout ce qu’il est possible de reprocher techniquement à un jeu est présent dans cet opus. Les textures sont laides et grossières, clipping et aliasing constants, et le taux d’images par seconde est absolument abominable pour tout ce qui se passe en arrière-plan. Les jeux d’ombres et de lumières ne marchent tout simplement pas, et on ne compte plus les problèmes de caméra, qui vous obligeront très souvent à perdre de longues secondes pour vous retrouver.

PokémonViolet4

Mais ce n’est pas tout, non ! En plus d’être dotée d’une technique d’un autre âge, si tant est que cet âge ait existé un jour, cette neuvième génération est de loin la plus prolifique en termes de bugs. Des textures que se mêlent, des chutes de Pokémon ou de personnages sous la map… Il faut reconnaître qu’une fois la frustration évacuée, certains bugs finissent par devenir très drôles, à l’image des nombreuses vidéos que l’on peut déjà trouver sur Youtube ou Twitter.

Si l’on imaginait que les retours après la sortie de Légendes Pokémon Arceus auraient convaincu Game Freak de faire un effort sur la technique, la réalité est probablement que les chiffres de ventes les ont convaincus du contraire. Pokémon Violet et Pokémon Ecarlate sont bien pires que le jeu sorti en début d’année, et ça devient de plus en plus difficile de leur trouver des excuses.

Un amer constat, d’autant plus décevant que la direction artistique du monde des Pokémon est toujours aussi réussie. Bien sûr, dans le lot des nouvelles créatures à attraper, toutes ne sont pas aussi cools, et on aurait probablement pu se passer d’un Pokémon porte-clefs ou d’un Pokémon pâté de sable. Mais la magie opère toujours sur la plupart d’entre eux, à commencer par les starters et notamment ce petit canard. On l’aime beaucoup ce petit canard.

Toutes les musiques les plus classiques de l’univers ont droit à leur petit remix, toujours réussi, et l’ambiance générale du jeu est incontestablement réussie. Les dialogues semblent même bien plus travaillés que d’habitude, avec certains personnages très drôles, aussi bien pour les enfants que pour les plus grands.

PokémonViolet1

Dans l’ensemble, Pokémon Violet et Ecarlate parviennent à concocter le mélange parfait entre une formule classique et linéaire des jeux de la série principale, et la révolution amenée par Légendes Pokémon Arceus. Le contenu du jeu est infiniment plus vaste que dans la précédente génération (Epée et Bouclier), notamment grâce à ce système à trois intrigues qui se chevauchent.

L’ambiance, la structure, le character design et la liberté offerte aux joueuses et aux joueurs sont autant de réussites, qui auraient pu faire de cette génération la plus réussie de l’histoire de la licence, si elles n’étaient pas gâchées par une technique navrante, non pas par sa vétusté, mais par le message cynique qu’elle envoie à toute la communauté. Un jeu vraiment génial, qu’on a envie de gronder autant qu’on a envie de le parcourir pendant des heures.


Conclusion

Les points positifs

– Nouvelle formule en monde ouvert

– Un vrai sentiment de liberté 

– Musiques et univers Pokémon au top 

– Mode multijoueur très réussi 

– Intrigues intéressantes et plus profondes que d’habitude

Les points négatifs

– Technique désastreuse 

– Villes pas vraiment exploitées

Toutes les infos

De nouvelles infos sur les raids Téracristal !

Plus que quelques jours de patience avant la sortie de Pokémon Ecarlate et Pokémon Violet ! Pour nous faire patienter, Pokémon Company a diffusé un nouveau trailer, accompagné par Ed Sheeran et sa chanson dédiée « Celestial ».

En plus, on découvre quelques informations supplémentaires sur les raids Téracristal qui permettront aux joueuses et aux joueurs de se regrouper pour affronter des Pokémon plus puissants et obtenir de belles récompenses. Il existera aussi des raids Téracristal aux cristaux noirs, qui apparaîtront pour une durée limitée, et qui abriteront des Pokémon encore plus puissants.

Scarlet_Violet_Nov_8_Screenshot_09

Par exemple, alors même que Dracaufeu n’est normalement pas présent à Paldea, il sera disponible dans un raid Téracristal à cristal noir entre le 2 et le 4 décembre 2022, puis entre le 16 et le 18 décembre 2022 !

Un long trailer pour se préparer

Au début du mois d’octobre, soit un peu plus d’un mois avant la sortie de la nouvelle génération des jeux Pokémon, Nintendo nous offre un trailer de presque 15 minutes. Même si on apprend peu de choses sur le jeu en lui-même, il faut dire que l’on sait déjà presque tout du gameplay et des histoires, il y a quelques points à notifier.

Dans un premier temps, la Téracristallisation prendra une place importante dans le jeu, que ce soit dans la stratégie ou dans l’histoire. On le savait déjà, chaque Pokémon aura au moins une forme de Téracristallisation, changeant pour certain leur type, contrairement à la forme Gigamax d’Epée et Bouclier. Mais à part cela, la Téracristallisation et la forme Gigamax semble être la même chose : 1 Pokémon peut se transformer par combat, des raid sont faisable en groupe de 4 dresseurs, ou encore le fait que l’apparence ne change presque pas. Parce que oui, si la Téracristallisation change la forme d’un Pokémon en fonction de son nouveau type (Pikachu devient vol et gagne avec cela des ballon au dessus de sa tête) il semblerait que tous les Pokémon de ce type reçoivent la même modification (Pâtachiot qui devient vol reçoit ces mêmes ballons). 

Autre chose qui a été annoncée, et cette fois-ci c’est avec un grand plaisir, c’est une mini-carte dans laquelle il sera possible de placer un repère pour se diriger (il ne faut pas oublier qu’on est dans un monde ouvert). Mais cette mini-carte nous permet aussi de voir les Pokémon des alentours, ce qui nous a permis de découvrir de nouveaux Pokémon : 

minimap pokémon

Ensuite, après être revenu sur les différents modes histoires sans donner de nouvelles informations, Nintendo nous présente le nouveau campement. Dans les jeux précédents, nous pouvions jouer avec nos Pokémon, les caresser, et préparer des currys pour toute notre équipe. Cette fois-ci, en plus de ça il sera possible de laver nos Pokémon, de les brosser et de les chouchouter. Et en ce qui concerne la cuisine, place aux sandwichs ! Pour préparer un curry il fallait préparer minutieusement la préparation en trois étapes, tandis que pour les sandwichs, la simplicité sera de mise. En effet, pour concocter un plat à nos Pokémon, il suffit de placer différentes sortes d’aliments entre deux tranches de pain. On se doute que chaque aliment sera apprécié ou non par chaque Pokémon, renforçant ainsi son amitié

Et enfin, cela n’aura échappé à personne que les capacités des Pokémon peuvent être apprises grâce à des CT, des disques utilisables sur certains Pokémon. Dans Ecarlate et Violet, il sera aussi question de CT, mais ces dernières ne seront plus trouvables dans la nature, dans les magasins ou autres endroits du jeu. Pour débloquer ces CT, il faudra les créer auprès des machines à CT, avec des composants à récupérer lors de nos aventures. La seule chose encore flou pour le moment, c’est si une CT sera un consommable comme dans les premier Pokémon ou si elle sera définitivement débloquée comme dans les derniers jeux. Le meilleur moyen pour cela reste donc de tester prochainement par nous même.

Pokémon Écarlate et Pokémon Violet seront disponibles à partir du 18 novembre 2022 sur Nintendo Switch.

L’aventure continue !

Trois ans après la sortie de Pokémon Épée et Pokémon Bouclier, une nouvelle génération arrivera d’ici la fin 2022. C’est ce que Pokémon Compagnie nous a annoncé à l’occasion des 26 ans de la licence.

En même temps que l’annonce, Nintendo a voulu être clair sur la nature du jeu, ce sera un monde ouvert. Et un véritable monde ouvert, à l’instar de Zelda : Breath of the Wild, allant plus loin que Pokémon Legendes : Arceus qui nous a proposé en ce début d’année la possibilité de découvrir la région d’Hisui à l’aide de plusieurs zones ouvertes

Avec la mauvaise surprise qu’a été Arceus au niveau des graphismes, voir notre test Légendes Pokémon : Arceus, on peut espérer que ce nouvel opus sera l’occasion pour Game Freak de parfaire sa très belle nouvelle formule. Cependant, ce premier trailer n’est pas vraiment très rassurant à ce niveau-là.

pokémon 9

« Les différentes villes s’intègrent naturellement au paysage environnant, sans aucune transition. Les Pokémon de la région errent en tout lieu : dans les cieux comme dans les flots, au fin fond des forêts comme en pleine rue ! Vous pourrez combattre des Pokémon sauvages afin de les attraper, et ainsi expérimenter l’authentique esprit de la saga dans un monde ouvert qui plaira aux joueurs et joueuses de tout âge ! »

Avec Legendes Pokémon : Arceus qui offrait un nouveau style de jeu, Nintendo veut nous offrir une nouvelle expérience en proposant un monde ouvert. Il sera donc possible de se déplacer dans cette nouvelle région sans transitions. À propos de cette nouvelle région, aucun nom n’est encore annoncé, mais certains joueurs y voit une inspiration espagnole.

pokémon 9

Chaque version du jeu aura le droit à une version des personnages jouables. Comme depuis longtemps, on peut y incarner soit un garçon, soit une fille, mais les habits seront aux couleurs de la version jouée. Voici les nouveaux personnages qui nous permettront de parcourir cette nouvelle région : 

Perso pokémon 9

Mais qui dit nouvelle génération, dit surtout nouveaux Pokémons !

Les nouveaux starters

Chaque nouvelle génération arrive avec son lot de nouveaux Pokémons, mais surtout ses nouveaux starters. Comme le veut la tradition, on retrouve ici encore le Pierre Feuille Ciseau classique, qui dure depuis 26 ans, à savoir les types Plante, Feu et Eau.

Starter pokémon 9

À gauche, on a donc Poussacha le Pokémon plante. Avec un talent Engrais, ce Pokémon Chat Plante est de nature capricieuse et aime attirer l’attention.

Au milieu, il s’agit de Chochodile le Pokémon feu. Ce Pokémon Croco Feu possède le talent Brasier et un caractère bien trempé puisque qu’il a un « tempérament décontracté » mais aussi qu’il aime « aller à son rythme ».

Et enfin à droite, c’est Coiffeton, le Pokémon eau du groupe. Pokémon Caneton, Coiffeton a le talent Torrent, un caractère sérieux et fait particulièrement attention à lui.

Les évolutions de ces Pokémon n’ont pas encore été dévoilées, ni aucun autre Pokémon d’ailleurs, mais il y a de grandes chances que d’autres annoncent arrivent très bientôt.

Les premières infos !

En ce début de juin 2022, la Pokémon Compagnie nous régale avec un nouveau trailer sur son prochain duo de jeux : Pokémon Écarlate et Pokémon Violet. Après analyse de cette vidéo, voici les nouvelles infos que l’on a obtenues :

Un mode multijoueur central ?

Alors que cette information passe de façon anodine au début du trailer, c’est peut-être le changement majeur par rapport aux autres jeux de la licence Pokémon. Bien sûr, un mode multijoueur n’est pas nouveau pour les jeux Pokémon. Dès les premiers jeux, on pouvait affronter des amis ou même échanger des Pokémon ces derniers. Plus récemment, des zones telles que les plaines sauvages pour Pokémon Épée/Bouclier, ou les sous-terrains pour les Remake 4G, sont apparues dans le but de croiser des dresseurs du monde entier, et de s’entraider. Cependant, cette entraide était généralement compliquée et vite abandonnée par les joueurs (en effet, se faire aider par un inconnu sans expliquer ce que l’on désire est très complexe et relève souvent de la mission impossible).

Multijoueur

En revanche, dans ce nouvel opus, Game Freak nous propose de faire l’aventure en coopération. Oui, en coopération, ce qui veut dire qu’une équipe de maximum 4 dresseurs pourra sillonner la nouvelle région qui, rappelons-le, sera un monde ouvert. Combat en groupe ? Capture multiple ? À ce stade nous n’en savons que très peu à ce sujet, mais l’idée de partir à l’aventure avec ses amis, tout comme Sacha, Pierre et Ondine, va conquérir plus d’une personne.

Des Pokémons inédits

En plus des 3 starters que l’on connaissait déjà depuis l’annonce du jeu, 5 Pokémons viennent s’ajouter à la liste, dont les deux Pokémons légendaires. Pour ces deux Pokémons, on ne connaît que le nom et l’apparence, rien de plus. Le légendaire de la version Écarlate se nommera donc Koraidon tandis que celui de la version Violet sera nommé Miraidon

Quant aux 3 autres Pokémons, on aura :

  • Pohm, un Pokémon Souris de type Électrique, et pourra avoir le talent Statik ou Medic Nature.
  • Gourmelet, un Pokémon Pourceau (cochon) de type Normal, et pourra avoir le talent Aroma-Voile ou Gloutonnerie.
  • Olivini, un Pokémon Olive de type Normal & Plante, et pourra avoir uniquement le talent Matinal.

 Pokémons

De gauche à droite : Koraidon, Miraidon, Pohm, Gourmelet et Olivini.

Deux professeurs et Menzi

Pour la première fois, chaque version du jeu aura le droit à son professeur. Pour la version Écarlate, ce sera la professeur Olim, qui sera remplacée par le professeur Turum pour la version Violet. Chaque professeur sera tout de même là pour nous accompagner tout au long de l’aventure, faisant en plus de cela des recherches sur des aspects énigmatiques de l’histoire de la région.

Autre personnage annoncé, Menzi sera une amie débordante d’énergie. Dresseuse expérimentée, elle est digne de confiance et on sait aussi qu’elle possédera au cours de l’aventure les trois Pokémons cités au-dessus, à savoir Pohm, Gourmelet et Olivini. On se doute qu’elle jouera le rôle de rivale principale, tout comme Régis dans le premier opus ou Nabil dans les versions Épée/Bouclier.

Persos

Les jaquettes et la date de sortie

En plus de toutes ces informations, le trailer nous révèle aussi les deux boîtes du jeu, avec sans surprise, une édition comprenant les deux versions du jeu. Sur chacune des jaquettes, on a donc le Pokémon légendaire du jeu, ce qui est classique lorsque l’on regarde les derniers jeux Pokémon. 

Jaquette pokémon

Intrigues, gameplay, de nouvelles infos dévoilées !

À l’occasion du Pokémon Direct de début août, Nintendo et Pokémon Company nous ont donné beaucoup d’informations sur les différents jeux de la licence comme Pokémon Unite et Pokémon Go. La moitié de ce live était consacré cependant à la prochaine génération de nos petites créatures préférées : Pokémon Écarlate et Pokémon Violet.

1 Jeu et 3 Aventures

La grande nouveauté de cet opus en plus d’être le premier jeu de la série principale en monde ouvert sera que l’on pourra écrire notre propre histoire. Sans entrer dans les détails, Nintendo nous a dévoilé qu’il y aura 3 intrigues différentes qui donneront la possibilité de finir le jeu.

Pokémon Map

Seule une aventure a reçu des explications pour le moment, mais sans trop de détails : remporter 8 badges pour accéder à la ligue Pokémon. Autrement dit, rien de bien nouveau puisque c’était le cas dans tous les jeux Pokémon (à l’exception de Pokémon Legends : Arceus). On suppose donc que cette aventure sera sous la même forme que lors des précédents jeux avec une arène de chaque type et du Conseil 4 accompagné du Maître de la Ligue.

Pour les deux autres aventures, aucune information. Des concours dans le but de collecter des rubans ? Capturer tous les Pokémons ? Ou encore défaire la Team Rocket ou autre organisation de malfrats ? On espère cependant retrouver des histoires totalement inédites, nous donnant ainsi envie de partir à l’aventure.

La Téracristallisation

Après les Méga-évolution et les Pokémon Dynamax, c’est au tour de la Téracristallisation. Comme son nom l’indique, ce nouveau phénomène transforme les Pokémons en leur donnant une apparence de Cristal. En plus de modifier l’apparence, certains Pokémons pourront changer de type en utilisant cette métamorphose puisque les Pokémon auront un type Téracristal.

Par exemple, Pikachu qui est un Pokémon électrique deviendra un Pokémon Vol. D’autres Pokémons ont la possibilité d’avoir plusieurs types Téracristal comme Évoli, qui après s’être transformé pourra rester un Pokémon Normal ou devenir du type Plante ou Eau.

Pokémon Cristal

Un Pokémon tout terrain

Comme tous les mondes ouverts, il faut que la traversée de la carte ne prenne pas trop de temps, que ce soit au sol, dans les airs ou sur la mer. Pour cela, quoi de mieux qu’un Pokémon ? Mais comment donner forme à cette idée ?

Pokémon a donc choisi la solution suivante : créer un Pokémon tout terrain, servant de véhicule. Et pas n’importe quel Pokémon, puisqu’il s’agit du Pokémon Légendaire, Koraidon pour Pokémon Écarlate et Miraidon pour Pokémon Violet.

Pokémon Légendaire

Sur les images ci-dessus, ces Pokémons ont une forme de moto, pour se déplacer rapidement sur la terre, mais ils peuvent prendre la forme de deltaplane pour les airs ou encore en jet-ski pour naviguer sur l’eau.

Des bonus d’achat et de précommande

Depuis quelques opus, la sortie des différents jeux Pokémon est accompagnée de divers avantages, que ce soit dans le jeu mais aussi d’objets à collectionner. Cette année, chaque magasin aura son propre bonus de précommande, la Fnac ne fait bien évidemment pas exception.

Puisqu’il faut bien protéger les jeux pour qu’ils ne s’abîment pas, voici le Steelbook Pokémon Violet et le Steelbook Pokémon Écarlate.

Steelbook

Attention, si les prix sont affichés à 40€, ce sont bel et bien des bonus de précommande et ils sont donc gratuits avec l’achat du jeu (il faudra cependant choisir la même version entre le jeu et le steelbook).

Le Pack Duo quant à lui possède déjà un steelbook double, mais le précommander donnera accès à deux codes de jeu (un par version), chacun permettant d’obtenir 100 PokéBalls via l’onglet Cadeau Mystère.

La fonctionnalité Let’s Go !

Si le nom Let’s Go peut faire penser aux jeux de 2018 Pokémon Let’s Go, Évoli et Pokémon Let’s Go Pikachu, les deux n’ont rien à voir. En effet, Let’s Go sera une fonctionnalité de Pokémon Violet et Pokémon Écarlate.

Lorsque l’on joue à un jeu Pokémon, il y a plusieurs types de combats : combats d’arène, combats contre des Pokémons légendaires, contre des Pokémons forts ou contre des Pokémons faibles. Let’s Go vient nous aider à ne pas perdre énormément de temps contre ce dernier type de combat, en nous simplifiant la tâche.

Pour cela, notre Pokémon partira tout seul dans une zone (déterminée lorsque l’on jettera sa PokéBall) afin d’y ramasser les objets disponibles mais aussi combattre les Pokémons sauvages qui s’y trouveront. Fini donc le temps où l’interface du début et fin du combat prenait plus de temps que le combat en lui-même, puisque dans ce cas il n’y a plus d’interface.

Let's Go

Nintendo a d’ailleurs ajouté quelques explications sur cette nouvelle fonctionnalité : 

« Lorsque votre Pokémon est sorti et participe à des combats automatiques, vous pouvez faire ce que vous voulez : rester à ses côtés pour le surveiller ou essayer de rechercher des objets à proximité. En battant des Pokémons sauvages dans les combats automatiques, vos Pokémons peuvent également gagner des objets et des points d’XP ! »

Il n’y a donc que des avantages à utiliser cette fonctionnalité. Et pas de panique, pour les plus puristes, ce n’est pas obligatoire puisque cette fonctionnalité peut être activée comme désactivée. Mais elle risque d’être appréciée de tous faisant gagner du temps et augmentant l’immersion.

Les 3 histoires dans le même jeu

Après une annonce au début du mois d’août nous dévoilant que 3 histoires seront disponibles, Nintendo n’était pas revenu sur le sujet. Ce n’est qu’au début du mois de septembre qu’un nouveau trailer nous en apprend plus sur les différentes manières de devenir le meilleur dresseur.

Tout d’abord, il faut savoir que peu importe le scénario choisi, nous incarnerons un personnage étudiant au sein d’une académie : l‘Académie Orange. Cette académie semble être une prestigieuse école, au vu de son architecture, et organise un événement grandiose sous forme de Chasse au Trésor. C’est d’ailleurs cet évènement qui nous donne la possibilité de sortir de l’enceinte de l’école et de partir à la découverte de la région de Paldéa.

Objectif Stardust

Comme dans toute école, l’Académie Orange possède son lot d’élèves rebelles. Ces derniers se regroupent pour former la Team Star et sèment la zizanie pendant la Chasse au Trésor.

Objectif Stardust

Dans le but de ramener le calme au cours de l’événement, il faudra partir à la recherche de leurs repaires afin de défaire les différents boss de la Team Star.

Finalement, la Team Star est l’équivalent de la Team Rocket des premiers épisodes, une organisation qui utilise la force pour arriver à ses fins. On ne sait pas encore le but réel de la Team Star, mais cela ne doit sans doute pas être une chose éthiquement correcte.

Un parfum de Légende

Autre manière de terminer le jeu, il faudra partir à la recherche de la mystérieuse Épice Secrète. Accompagné de Menzi notre amie et de Pepper, un élève de classe supérieure doué pour la cuisine, nous partirons à la recherche des Pokémons Dominants afin de voler les épices qu’ils possèdent.

Un parfum de Légende

Ressemblant à une chasse au trésor, on se doute que cette quête sera la fameuse Chasse au Trésor, événement durant lequel se déroule l’aventure.

La voie du Maître

Enfin, la manière la plus classique de terminer le jeu : La voie du Maître. Réalisable en devenant le champion de la ligue de Paldéa, il faudra auparavant gagner les différents badges de la région.

La voie du Maitre

Comme dans les opus précédents, il semble que chaque arène possède un type spécifique. Dans le trailer on peut voir Colza, champion de l’arène Plante. Et pour avoir l’opportunité de l’affronter et gagner le badge qu’il détient, place à l’Examen d’Arène.

Les Examens sont propres à chaque arène et remplacent les combats que l’on avait en entrant dans chaque arène lors des premiers opus. Dans Pokémon Épée et Bouclier on retrouve ce même type d’examen. Par exemple pour accéder à l’arène Plante, nous devions rassembler les Moumoutons tandis que dans Violet et Écarlate, il faudra trouver les Héliatronc.

Il ne faut pas non plus oublier que l’essence même des jeux Pokémon est de compléter le Pokédex, et il est donc très probable que nous devions compléter celui de Paldéa en plus du scénario choisi. Également, le jeu étant un monde ouvert, on espère que les trois quêtes seront faisables en simultané afin de pouvoir avancer à notre rythme. 

Pokémon Écarlate et Pokémon Violet seront disponibles à partir du 18 novembre 2022 sur Nintendo Switch.

Tous nos conseils jeux vidéo

Article rédigé par
Louis Duval
Louis Duval
Conseiller fnac.com en jeux vidéo
Sélection de produits